Daniel Licht, le compositeur de la série Dexter, est décédé

Christophe Foltzer | 7 août 2017
Christophe Foltzer | 7 août 2017

Son nom ne vous dira probablement pas grand chose mais pourtant, si vous avez regardé la télévision ces dernières années, vous avez sûrement entendu sa musique sans le savoir. Daniel Licht est mort et nous sommes tristes.

Quand on parle de grands compositeurs encore en activité, ce sont toujours un peu les mêmes noms qui reviennent : John Williams, Hans Zimmer ou encore Joe Hisaishi... pourtant il existe d'autres artistes, plus discrets mais tout aussi intéressants et qui méritent le feu des projecteurs. Et Daniel Licht en faisait incontestablement partie.

 

Image 654887

 

Le compositeur vient malheureusement de nous quitter à l'âge de 60 des suites d'un cancer, le 2 août dernier et il laisse derrière lui une oeuvre aussi foisonnante qu'expérimentale. Très tôt, il s'est inscrit dans la lignée des Christopher Young ou Eliott Goldenthal en composant les bandes originales de plusieurs films d'horreur dont La peau sur les os, Les enfants du maïs 2 et ainsi qu'Hellraiser : BloodlineAffirmant dès le départ un style bien à lui, tout autant novateur que mélancolique, c'est avec la série Dexter qu'il trouvera une petite consécration en ajoutant à l'ambiance si particulière des aventures du tueur en série ses mélopées qui n'hésitaient pas à aller dans les extrêmes puisque Licht, de son propre aveu, utilisa des couteaux et des instruments chirurgicaux pour vraiment nous connecter émtionnellement à son héros en souhait que l'on ressente chacun de ses meurtres.

 

Image Silent Hill Dowpour

 

En résulte une bande originale terriblement atypique et efficace que l'on se plait à écouter encore aujourd'hui. Mais ce n'était pourtant pas le plus grand défi auquel s'est attaqué Daniel Licht. En 2011, il compose la bande-originale du jeu Silen Hill : Downpour et l'enjeu est conséquent puisqu'il doit reprendre là où le légendaire compositeur Akira Yamaoka a laissé la franchise, après en avoir défini l'atmosphère et la musique. Un pari plus que réussi puisque, plutôt que de tomber dans le mimétisme, Licht s'éloignera des riffs endiablés de Yamaoka pour y explorer un univers musical humide et ambient très proche de son style sur Dexter et qui apporte une vraie plus value à ce jeu bancal mais loin d'être aussi catastrophique qu'on se plait à parfois le dire.

On retiendra donc de l'oeuvre de Daniel Licht une recherche constante d'ambiance et d'atmosphère qui collent au plus prêt de nos émotions, ne cherchant pas tant la virtuosité technique mais la connexion avec le coeur et la discrétion. On est donc d'autant plus tristes qu'il soit mort aujourd'hui...

 

Photo Daniel Licht

commentaires

Moi-même
08/08/2017 à 07:03

Superbe bo que celle de Dexter avec notamment des morceaux calmes très inspirés

Adam
07/08/2017 à 19:10

Merci pour la l'information. Triste décès.
Party - Dexter ( une de ses meilleurs compositions )

votre commentaire