Que vont devenir les projets de Wes Craven ?

Christophe Foltzer | 1 septembre 2015
Christophe Foltzer | 1 septembre 2015

Allez, promis, on en parle une dernière fois et après on le laisse tranquille. Mais il nous semblait important de faire un dernier point sur les projets sur lesquels travaillaient Wes Craven avant son décès et ce qu'ils vont devenir.

Tandis que la série Scream touche bientôt à sa fin et est déjà renouvelée pour une seconde saison, Wes Craven nourrissait d'autres projets pour la télévision. Le réalisateur avait effectivement signé un contrat en avril dernier avec Universal Cable Production, qui a déclaré que sa disparition ne remettait pas en cause leur envie de développer les projets évoqués. Et quels sont-ils ?

Rien de moins que le remake du Sous-sol de la peur en série télé ! Mais ce n'est pas tout puisque Craven comptait aussi adapter le roman de Daryl Gregory Nous allons tous très bien, merci,, où un psychologue réunit 5 personnes qui ont tous survécu à un type d'horreur particulier (du serial killer à des entités plus fantastiques) au sein d'un groupe de soutien dans le but de réveiller le monstre qui est en eux.

Ces deux projets sont donc toujours prévus pour la chaine Syfy mais ce n'est pas tout, puisque le metteur en scène était en plein développement de la série Disciples, récit d'horreur et de science-fiction où les personnes les plus riches de la planète ont colonisé l'espace. Aucun diffuseur n'a encore été annoncé pour ce dernier projet.

Universal Cable Production, comme bon nombre de professionnels, a tenu à rendre hommage au Maître et met un point d'orgue à honorer sa mémoire en achevant ses différents travaux :

"Wes Craven était un génie, un gentleman et c'était un réel plaisir que de travailler avec lui. Notre intention est de donner vie aux projets qu'il développait avec nous. Heureusement ces derniers étaient à un stade avancé depuis leur lancement et nous les terminerons pour honorer sa mémoire."

Une belle manière de dire que, même si Wes Craven est mort, il est toujours un peu avec nous.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire