Obi-Wan Kenobi : Ewan McGregor redonne du corps à Star Wars

La Rédaction | 30 mai 2022
La Rédaction | 30 mai 2022

Les deux premiers épisodes de la série Obi-Wan Kenobi sont enfin sortis, et on est déjà retombé amoureux d'Ewan McGregor. Décryptage vidéo.

Alors que les séries Star Wars sur Disney+ commencent à se systématiser, il semble difficile pour Lucasfilm de créer l'événement par un nombre aussi soutenu de sorties. Néanmoins, Obi-Wan Kenobi est attendu comme l'un des phénomènes sériels de 2022, ne serait-ce que pour le retour d'Ewan McGregor dans la peau du maître Jedi qu'il a incarné dans la prélogie.

Si notre critique écrite des deux premiers épisodes se montre assez mitigée par cette introduction mollassone, il est indéniable que la démarche de Deborah Chow (réalisatrice d'épisodes de The Mandalorian) touche par instants en plein coeur. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que la mise en scène est dédiée à la mise en valeur de son acteur principal, à ses mimiques et à ses petites rides, qui montrent que le temps a passé.

 

 

 

Antoine a donc décidé d'aborder Obi-Wan Kenobi via le prisme d'Ewan McGregor et de la place de son corps dans l'univers de Star Wars. Loin du spectaculaire ampoulé qu'on pourrait attendre d'une telle série, c'est sa dimension humaine et charnelle qui touche au sublime.

 

Tout savoir sur Obi-Wan Kenobi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Seistar
01/06/2022 à 01:37

C'est moi où il y a un gros problème avec la petite Leia ??
Elle devrait avoir 10 ans, et semble n'en avoir que 5 ou 6, c'est n'importe quoi

Vulfi
30/05/2022 à 20:57

Excellente vidéo, bravo !

Pas mal d'interprétations liées aux réflexions sur le corps que je ne partage pas mais c'est intéressant.

Et à coup sûr ces deux épisodes vivent un peu grâce à Ewan McGregor. Il se passe qqch quand il apparaît. Et je fais partie de ceux qui détestent la prélogie.

Mais, comme dit par beaucoup d'autres personnes, tout le reste est à jeter.

Sanchez
30/05/2022 à 20:40

@geoffrey
Merci ;)

Geoffrey Crété - Rédaction
30/05/2022 à 19:11

@Sanchez

On n'a pas fumé, on a fait une vidéo et une critique au-delà de cette phrase que vous citez.
Antoine parle ici d'Ewan McGregor, pour développer son point de vue sur cet aspect, particulièrement. Son avis sur la série et toutes ses (grosses) limites est dans la critique.
https://www.ecranlarge.com/series/dossier/1433713-obi-wan-kenobi-le-retour-sans-effort-du-jedi-sur-disney

leobutters
30/05/2022 à 19:02

Alors là Sanchez tu m'enleves les mots de la bouche!

Sanchez
30/05/2022 à 18:18

« Qui touche au sublime » vous avez fumé quoi sérieux ? C’est la pire daube vu depuis des lustres il n’y a rien à sauver mais je vais continuer à regarder tant c’est drôle et gênant d’être témoin de ce travail d’incapables. Aucun rythme, aucun talent scenaristique, des méchants en mousse qui sont censés être menaçant mais ça le fait pas avec un maquillage play-doh, une réalisation plate comme une planche de surf, un compositeur qui s’est endormi sur sa partition, leia insupportable et ressemblant à une enfant malade, tout est amené mollement et comme un cheveux sur la soupe. Ceux qui ont commis ça se foutent tellement de notre gueule que « ça touche au sublime »

votre commentaire