Après James Bond, Cary Fukunaga va relancer le projet abandonné de Stanley Kubrick sur Napoléon

Mathieu Lapon | 13 octobre 2021 - MAJ : 13/10/2021 14:58
Mathieu Lapon | 13 octobre 2021 - MAJ : 13/10/2021 14:58

Après le 25e James Bond, le réalisateur Cary Fukunaga travaille toujours sur le projet mort-né de Stanley Kubrick sur Napoléon.

En pleine effervescence avec Mourir peut attendre (et son explosion au box-office), le réalisateur Cary Fukunaga, à qui l'on doit la réalisation de la première saison de True Detective et Beasts of No Nation (entre autres) va pouvoir continuer en fanfare son ascendance hollywoodienne. Il n'a peut-être pas réussi à concrétiser sa version de Ça inspirée de Shining, mais a d'autres projets sous le coude. Parmi ceux-là, on compte un film que voulait autrefois réaliser Stanley Kubrick (qui inspire décidément la carrière de Fukunaga).

Le célèbre réalisateur, après le succès de son 2001, l'Odyssée de l'espace, voulait rendre hommage à la légende de Napoléon Bonaparte. Il avait engagé Jack Nicholson (bien avant de devenir un meme avec Shining) et la production du long-métrage était à deux doigts de se lancer, mais ne s'est jamais concrétisée, en bonne partie à cause de problèmes budgétaires. En 2016, bien après la mort de l'auteur, Fukunaga a été engagé pour reprendre ce projet (basé sur le scénario de son prédécesseur), et le transformer en série HBO. Et malgré la traîne, le réalisateur américain a confirmé que le projet est toujours d'actualité.

 

Photo Justin Theroux, Cary FukunagaCary Fukunaga

 

Au micro de Collider, le metteur en scène s'est confié sur cette série Napoléon. Il a tenu à rassurer les passionnés de l'empereur français (ou des cinéphiles avides de Kubrick) en réaffirmant son désir d'aller jusqu'au bout du projet, qui est toujours en marche. Qui plus est, il a saupoudré son annonce de détails sur sa façon de reprendre le travail de son prédécesseur :

"J'ai travaillé sur ce projet Napoléon depuis quatre ou cinq ans, si ce n'est plus. Donc oui, je suis totalement impliqué dedans. Nous avons le scénario complet de tous les épisodes et nous avisons de la suite. C'est en train d'arriver [...] J'ai passé beaucoup de temps dans la bibliothèque de Kubrick et dans sa maison à Saint Albans, avec sa femme Christiane et son beau-frère Jan Harlan. C'est déjà incroyable que d'être dans la bibliothèque de cet homme."

 

photoSi ça se trouve, la bibliothèque a inspiré le repère de Safin.

 

Les mots d'ordre ont été donnés. Le réalisateur compte finaliser le projet de Kubrick tout en prenant soin de bien s'appuyer sur ses travaux préliminaires. On est donc plutôt rassuré de voir que quelqu'un comme Fukunaga, qui a savamment su rebondir sur les volets précédents de la saga 007 pour délivrer une conclusion somme toute très émotionnelle à l'ère Craig, assurer un travail de succession comme celui-ci. Reste à savoir quel sera le sujet de la série, et l'angle par lequel elle voudra traiter cette figure mythique de l'histoire de France.

Il faudra attendre un bon moment avant de voir cette série sur nos écrans (très probablement sur HBO Max, puisque la plateforme a eu le temps de se lancer, depuis la reprise du projet par Fukunaga). Aucune date, ni de tournage ni de diffusion, n'a été donnée. Pour les plus impatients, il y aura toujours Kitbag, un film de Ridley Scott traitant lui aussi de Napoléon, qui devrait commencer sa production courant 2022 (pour une potentielle sortie en 2023 sur Apple TV+).

Tout savoir sur Cary Fukunaga

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lili44
14/10/2021 à 21:59

Hilarant.

Eddie Felson
14/10/2021 à 21:42

@Crackers
Tu tournes au Crack ou au Crackers pour écrire « mais le seul vrai napoleon ce nomme christian clavier »?!?!

fuck
14/10/2021 à 11:11

Pas encore vu son James Bond, par contre sa série True Detective est excellente.

Question 1: c'est toujours Spielberg qui produit ?

Question 2: où en est son projet Tokyo Ghost ?

Ethan
14/10/2021 à 09:50

@crakers
Clavier c'est une blague
Interpréter à plus de 50 ans Napoléon jeune et âgé à plus de 50 ans alors qu'il est mort à 50 ans

De plus son jeu, qui est pas nul quoique. On arrive pas à imaginer napoleon dans ce style

Zozotte
14/10/2021 à 01:41

Fiere de voir notre Napoléon interesser le cinéma outre atlantique. Il y a deja eu jules verne. Il se pourrait qu'ils aient encore mieux senti que nous sa valeur . Clavier est une merde a peine comique totalement dénué de profondeur ou subtilité

crakers
14/10/2021 à 00:31

c'est bien beau tout ça mais le seul vrai napoleon ce nomme christian clavier

Ethan
13/10/2021 à 22:47

@cmtdp
C'est plutôt dommage que ce soit les américains qui s'emparent du sujet. Tellement tabou en France où on ramène tout au rétablissement de l'esclavage.
Sur le sujet moi j'aimerais bien une partie consacré à sa jeunesse quand il était jeune officier : la campagne d'Italie. Les années de la fin qu'on préfère plutôt célébrer en France sont plutôt tristes, il faudrait plutôt se rappeler le meilleur et expliquer les moins.
Les interprètes de Napoléon je trouve n'ont jamais été très convaincants. Un personnage auquel les cinéastes recherchent désespérément une ressemblance qui n'égalent pas les peintures.
Kubrick s'il avait pu, ça aurait attiré la curiosité, bon cinéaste l'un des derniers qui savaient le métier tout comme Sydney Pollack

cmtdp
13/10/2021 à 20:12

Il y a une saga de fou à faire ! Toujours peur du traitement "à l'Anglo Saxonne" de Napoléon mais ça pourrait être vraiment lourd comme film.

Quel dommage que Kubrick n'ai pu le faire ...

fedor
13/10/2021 à 20:10

Non merci, sa mise en scène dans le dernier 007 n'avais rien d'épique, générique au possible.

Ted
13/10/2021 à 18:30

Et vive l'Empereur !

votre commentaire