Squid Game : la série Netflix explose les scores et le record du meilleur démarrage

Matthias Mertz | 13 octobre 2021
Matthias Mertz | 13 octobre 2021

Netflix a révélé que Squid Game était la série ayant réalisé le meilleur démarrage de l'histoire de la plateforme, pulvérisant le précédent record.

Squid Game, le drame dystopique sud-coréen resté longtemps dans les cartons de son créateur Hwang Dong-hyuk et devenu un phénomène instantané lors de son arrivée sur la plateforme Netflix n'en finit pas de battre des records et de générer de l'audience. Si récemment Netflix avait partagé les plus gros succès de la plateforme, Squid Game n'avait pas encore terminé ses 28 premiers jours d'exploitation et n'était donc pas éligible à une présence sur les graphiques de Ted Sarandos.

La question brûlait alors déjà nos lèvres : où atterrirait Squid Game dans ce classement alors largement dominé par La Chronique des Bridgerton ? La réponse vient de nous parvenir grâce à Netflix, qui a révélé que Squid Game avait été visionné durant ses 17 premiers jours d'exploitation par 111 millions de foyers abonnés. Si aucun programme n'était parvenu à atteindre la barre des 100 millions en 28 jours, Squid Game a pulvérisé ce nombre en seulement 17. Pour rappel, un visionnage correspond au lancement d'au moins 2 minutes de la série, excluant de fait les erreurs ou clics accidentels sur le programme.

 

photoDirection artistique léchée on vous dit

 

La série sud-coréenne n'a pas seulement conquis le record du programme avec le meilleur lancement, elle l'a explosé. Si La Chronique des Bridgerton avait comptabilisé 82 millions de visionnages en 28 jours, Squid Game en a charmé plus de 111 en 17 jours seulement avec sa vision froide de la société sud-coréenne et du sort qu'elle réserve à ses citoyens les plus marginaux. Jusqu'où la série parviendra-t-elle à monter à l'issue de ces fameux 28 premiers jours ?

Le succès de Squid Game ne tient-il que dans son casting riche et sa direction artistique léchée ? Si le programme est indiscutablement d'une grande qualité, il semblerait qu'il ait bénéficié de nombreux coups de pouce. D'abord, il arpente une voie pavée d'or par le gouvernement sud-coréen, qui s'est attelé à rendre le divertissement du Pays du matin calme le plus attractif possible depuis des décennies. Après les dramas ou la k-pop (qui avait déjà conquis le public mondial grâce, entre autres, au phénomène BTS), ce sont les films et séries sud-coréennes qui ont reçu un franc soutien des gouvernants.

 

photoLes abonnés obligés de regarder Squid Game

 

Ensuite, Squid Game a bénéficié de l'excellente forme du cinéma coréen, qui s'était déjà mis au centre de la pièce grâce à Parasite, succès qui avait valu quatre oscars à Bong Joon-ho, réalisateur iconique du cinéma sud-coréen contemporain. Comme Parasite, Squid Game explore le côté sombre des inégalités sociales du point de vue des marginaux de la société (de l'honnête réfugié clandestin pakistanais à la mystérieuse transfuge nord-coréenne), et de la violence qu'ils subissent, mais aussi qu'ils sont capables d'infliger en retour.

Enfin, les thématiques de la série à succès de Netflix, si elles n'ont rien d'original malgré leur excellente mise en scène, ont peut-être profité de l'algorithme qui a su les recommander aux spectateurs d'un autre programme similaire, Alice In Borderland. Le moyen de constituer une base solide de spectateurs et commencer à faire monter la sauce, ce qui a justifié les termes de "succès d'algorithme" qu'on a pu entendre à propos de la série.

Tout savoir sur Squid Game

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Matthias Mertz - Rédaction
15/10/2021 à 09:53

@M. Robot :

Disons que sans que Squid Game soit quelque chose de Soleil Vert-like, il y a quand même beaucoup d'aspects qui sont un peu exagérés. Le postulat selon lequel le capitalisme dans la société sud-coréenne organise une forme de violence est tout-à-fait compatible avec notre réalité, mais la société des hommes masqués, les VIP qui sa vautrent dans la violence/le trafic sexuel, c'est vraiment mettre la loupe sur ce qu'il pourrait y avoir de pire dans nos sociétés contemporaines.

Alainsecte
14/10/2021 à 15:12

Laisser voir ça à un enfant voire un ado, faut être un gros débile de "parent".

Snake88
13/10/2021 à 15:12

N'oublions pas aussi que la serie s'inscrit dans le genre du Battle Royale qui n'a jamais eté aussi populaire grâce à Fortnite et co. D'ailleurs la serie cartonne chez les ados et chez des mômes qui n'ont pas forcémment l'âge de la mater et d'avoir du recul dessus...

M. Robot
13/10/2021 à 12:23

Dystopique ? Vraiment ?
MATHIAS es tu sûr de toi ?

votre commentaire