Stranger Things : Netflix dévoile un sombre et inquiétant teaser de la saison 4

Lino Cassinat | 26 septembre 2021 - MAJ : 26/09/2021 14:12
Lino Cassinat | 26 septembre 2021 - MAJ : 26/09/2021 14:12

Elle est attendue depuis longtemps et de rapproche de plus en plus : la saison 4 de Stranger Things a un nouveau teaser sombre et inquiétant dévoilé par Netflix.

Empêchée, retardée, affligée, la saison 4 de Stranger Things aura eu du mal à voir le jour, pour ne pas dire qu'elle est née dans la douleur. Mais cette fois c'est fait, le tournage est terminée et la sortie proche, pour le plus grand bonheur des fans... même s'il faudra quand même attendre 2022, soit minimum quatre mois. Et comme quatre mois c'est long, Netflix a pensé à vous et dévoilé un nouveau teaser pour vous faire patienter, avec une petite surprise :

 

 

Une fois n'est pas coutume, il semblerait que cette nouvelle saison de Stranger Things jouera sur plusieurs niveaux temporels au moins dans sa narration, même si l'insistance sur le motif de l'horloge laisse à penser qu'il faut s'attendre à un peu de communication extra-temporelle. Autre élément nouveau, un peu moins étonnant celui-là : habituée à jouer avec les codes narratifs de l'effroi, Stranger Things va nous proposer d'explorer un nouveau décor classique du genre : une vieille bâtisse poussiéreuse (et sûrement "hantée"). A découvrir en 2022.

Tout savoir sur Stranger Things

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
26/09/2021 à 15:47

Content de pouvoir retrouver cette sympathique équipe de jeunot.
Quoiqu’on en dise, malgré ses quelques défauts, dans le genre y pas mieux je trouve. Les producteurs ont vraiment su trouver le bon équilibre avec toutes leur inspirations des années 80 plutôt bien digéré.

Numberz
26/09/2021 à 15:44

Flanagan a tellement marqué avec les deux haunting que je ne suis même plus sûr d'apprécier une action dans un lieu comme ça dorénavant.

Sinon la saison 5 se fera que les gosses seront déjà a la fac, en tout cas physiquement.

votre commentaire