One Piece : la série en live action de Netflix donne (malheureusement) des nouvelles

Déborah Lechner | 6 septembre 2021 - MAJ : 06/09/2021 10:24
Déborah Lechner | 6 septembre 2021 - MAJ : 06/09/2021 10:24

Ce n'est pas sans une énorme appréhension et quelques sueurs froides que les fans de One Piece attendaient des nouvelles du remake en live action de Netflix.

Si Netflix a dévoilé il y a quelques jours les premières images de Cowboy Bebop, son remake en live action de la série animée japonaise éponyme, sans levée de boucliers ni reflux gastriques des fans, ceux de One Piece ont toujours des raisons légitimes de redouter la version en live action que concocte le géant du streaming en dépit de tout bon sens. Encore plus après Death Note

La première saison du One Piece de Netflix (rien que le fait de le dire est encore bizarre) sera ainsi composée de 10 épisodes avec Steven Maeda (Lost, les disparus, X-Files) comme showrunner et le créateur de la licence, Eiichiro Oda, comme producteur exécutif, aux côtés de Marty Adelstein Becky Clements de Tomorrow Studios (Cowboy Bebop, SnowpiercerPhysical, Hanna). 

 

photoOne Piece, la nouvelle croisade de Netflix

 

Annoncée en janvier 2020, aucun membre du casting n'a depuis été confirmé, bien que le projet soit toujours dans les tuyaux du géant du streaming, qui a récemment donné quelques nouvelles du pilote, dont le scénario est co-écrit par Steven Maeda et Matt Owens, scénariste pour les séries Luke Cage et Marvel : Les Agents du S.H.I.E.L.D..

 

Le pilote s'appellera donc Romance Dawn, probablement en référence aux deux one-shots qui ont servi de point de départ à la série de mangas incontournable, mais également le nom du premier arc de l'anime qui regroupe les trois premiers épisodes. Pour l'instant, on ne sait pas si ce titre tient du pur hommage ou si l'épisode reprendra les événements qui s'y déroulent. 

Netflix a également donné un meilleur aperçu du logo de la nouvelle série, en faisant cette fois un clin d'oeil à la philosophie de Luffy et de l'équipage du chapeau de paille, qui ne devrait d'ailleurs pas être au complet pour cette première saison (Chopper, Robin, Franky et Brook ayant embarqué plus tard que Zoro, Nami, Usopp et Sanji).

 

photoUn peu de nostalgie

 

"Peu importe à quel point c'est dur ou irréalisable, ne perdez jamais de vue votre objectif."

Pour l'instant, difficile de dire que le pilote soit forcément très rassurant ou particulièrement inquiétant. Pour ça, il faudra probablement attendre le casting, qui a de toute façon peu de chance de faire l'unanimité. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
LaS.D.V
09/09/2021 à 08:23

Ça va être un navet comme death note comme full métal alchemist Netflix ruine les animées avec leurs adaptions

Sanji dono
08/09/2021 à 10:45

Si les seiyu n'y sont pas, ça sera un flop

TaBoO_Chris
08/09/2021 à 00:37

Je trouve le "(malheureusement)" dans le titre de l'article un peu trop sévère.
Je pense que le modifier par "(malheureusement ?)" serait plus amusant.

Sinon, l'article est très chouette à lire :)
Personnellement, j'ai envie de lui donner sa chance à cette série, c'est en tentant des choses extraordinaires que l'on réalise des choses extraordinaires !

Cuttyflam
07/09/2021 à 16:56

De toute façon sans les seiyu officiel ça ne peut pas être one piece, après s'ils sont de la partie sur la VJ alors à voir. Mais rien que le logo fait peur, le 1er truc qu'ils nous montrent ils l'ont changé, pourquoi? Pourquoi toujours vouloir changer les trucs de bases, et là c'est juste l'emblème.

Kryptos
07/09/2021 à 06:42

Sa veut faire des €€€ à tout pris donc on vas prendre un langage qui fonctionne bien.... Mais on vas en faire une bouse collé on en à l'habitude, oui j'ai peur que ce ne soit qu'une énième parodie....

Daminou
07/09/2021 à 01:51

Moi je ne juge pas tant que j'ai pas vue la série et vue que oda participe à la série live action je pense qu'il vas pas laisser massacré son chef d'œuvre

Trad
07/09/2021 à 00:21

Laissons leur le bénéfice du doute (le créateur de la licence, Eiichiro Oda, comme producteur) on c'est jamais

Sam 75
06/09/2021 à 22:32

Future flop en vue déjà avec leur série pour ado bon dieu qu’est-ce qu’il aura prit de vouloir adapter ce chef d’œuvre qu’ils vont détruire

T.
06/09/2021 à 19:40

Deja que rien que adaptation Netflix ça me fait flipper mais alors là de One Piece j'imagine même pas le massacre...

Monkey d kily
06/09/2021 à 17:15

Vu la tête de chopper il y a de quoi avoir peur ....

Plus
votre commentaire