The Sandman : Neil Gaiman répond aux fans toxiques après les polémiques du casting Netflix

Maeva Antoni | 2 juin 2021 - MAJ : 02/06/2021 14:17
Maeva Antoni | 2 juin 2021 - MAJ : 02/06/2021 14:17

Alors que l'adaptation The Sandman basée sur les comics de Neil Gaiman a été au cœur d'une polémique, l'auteur a répondu aux fans toxiques sur Twitter.

S’il y en a un qui a le vent en poupe ces derniers temps, c’est bien l’auteur Neil Gaiman. Avec des romans graphiques devenus des monuments de la culture populaire chez l’Oncle Sam, il n’est pas très étonnant que les plateformes se soient ruées sur le bon filon. Alors que American Gods et Good Omens ont eu le droit à leur adaptation (et sont disponibles sur Amazon Prime Video en France), c’est désormais Netflix qui fait de l’oeil à l’auteur de comics. 

C’est au tour de Sandman d’avoir son adaptation pour le grand N rouge avec Allan Heinberg et David S. Goyer à la barre. Mais Gaiman veille au grain avec une casquette de producteur. Allant de Tom Sturridge en passant par Gwendoline Christie et Charles Dance, le casting commence à bien prendre forme, mais il n’est pas au goût de tout le monde. Les fans les plus toxiques du roman graphique se sont mis en lutte, mais il en faut plus pour faire peur à Neil Gaiman qui leur a répondu de manière aussi claire que directe.  

 

photo, The SandmanMort en version comics

 

Avec l’expansion des réseaux sociaux pleins de bonnes choses sont nés, comme garder le contact avec ses proches ou la diffusion rapide d’informations. Mais le revers de la médaille est que tout le monde peut donner son avis en un clic et entre autres, les fans de franchises ne sont pas en reste. A l’instar des fans toxiques de DC qui ont fait du bruit lors de la sortie de Zack Snyder's Justice LeagueThe Sandman a son propre lot d’irréductibles réactionnaires.  

Alors que le casting de The Sandman s’est dévoilé plus en détail, de nombreux “fans” se sont offusqués de voir les personnages incarnés par des personnes de genres ou d’ethnies différentes. Et ce en particulier pour le rôle de Mort qui sera campée par Kirby Howell-Baptiste, une actrice noire alors que le personnage est une femme blanche dans les romans. Face à cet océan de commentaires visqueux, Neil Gaiman s’est armé de son compte Twitter pour défendre la série et péter virtuellement quelques rotules.  

Ainsi, un fan lui a écrit ceci : "Pourquoi capituler ? Il suffit de s'en tenir à son travail ou bien tu n'as pas le courage de tes opinions ? Ce qui m'irrite le plus, c'est que tu n'en as rien à foutre".

Une critique à laquelle Gaiman a répondu sans détour : "Je n’en ai pas rien à foutre du travail. J'ai passé 30 ans à combattre avec succès les mauvais films de Sandman. Je n’en ai rien à foutre des gens qui ne comprennent pas ou n'ont pas lu Sandman et qui se plaignent d'un Désir non binaire ou que la Mort n'est pas assez blanche. Regardez la série, faites-vous une opinion."

Tout savoir sur The Sandman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
MystereK
06/06/2021 à 12:24

H Il fallait bien lui donner une représentation physique à la base et tous ces personnages ne sont que des concepts, des idées, auxquelles il fallait donner une forme graphique sur papier... si vous êtes bloqué par cette représentation, c'est votre problème, pas le sien et il ne prend personne pour des c. Ces personnes peuvent être de n'importe quelle ethnies du moment que l'acteur ou l'actrice qui les incarnes font bien leur travail (et c'est vrais pour l'immense majorité des personnages de fictions où l'ethnie ne joue pas de rôle dans l'évolution du personnage). Et zut ...en plus c'est SON personnage, il en fait ce qu'il veut. ça ne vous plait pas : ne regardez pas la série, c'est aussi simple que cela.

H
02/06/2021 à 23:50

Mouais il a complètement chier son casting le père Neil, une blanche gothique depuis 30 ans qui se transforme en noire tout d'un coup c'est 0 crédibilité, c est carrément un autre personnage la

Qu il dit qu'il modifie complètement le character mais qu il nous prend pas pour des co*s avec son " je cherche une actrice qui puisse dire ses répliques de manière crédible " buuuuullshiiiiit

MystereK
02/06/2021 à 20:38

MAdouille, vous n'avez pas compris que la démarche n'a rien de politique ? Il le dit clairement, alors lisez l'article jusqu'au bout :

Non, il s'agissait de trouver quelqu'un qui puisse dire ces répliques de manière crédible, incarner le personnage de Mort et donner des ordres au Morphée de Tom Sturridge d'une manière très fraternelle. Nous avons vu beaucoup d'auditions d'actrices de toutes les couleurs de peau.

MystereK
02/06/2021 à 20:33

T. *Les adaptations ont toujours à l'époque respecté le physique des persos tel qu'il a été pensé* Vu que les Comics ont souvent représenté de marinières différentes (en changeant de dessinateur par exemple) à tel point que des fois il faut un moment pour identifier le personnage lorsqu'il ne porte pas un costume, c'est facile, on dit juste quelle version on adapte est hop... On était toujours bon. Maintenant si les adaptations veulent réinventer, c'est tout aussi souhaitable que lorsque c'est les dessinateurs eux-mêmes qui le font. Il n'y a aucune raison qu'un média y ai droit et pas les autres,

Et si là en plus, l'auteur est partant et son explication est on ne peut meilleure : on cherchait une personne capable de dire le texte et jouer le rôle de façon crédible, what the fuck....?

l'Indien zarbi à moitié a poil
02/06/2021 à 19:55

Dans le roman "American gods" Ombre est amérindien a la base.

HisToire
02/06/2021 à 18:55

Appropriation culturel, au hasard, Jésus n'était pas vraiment blanc.... Bisous

Oui bon
02/06/2021 à 18:40

Pourquoi on entend toujours les mêmes dans ce genre de débat.Et pourtant c’est eux qui ne cessent de nous parler de woke et de cancel culture. Pour un commentaire appelé woke on a le droit à des centaines de commentaires de droiteux et anti tous.Pour moi c’est eux les véritables personnes toxiques sur les réseaux.

Hasgarn
02/06/2021 à 15:58

@ T
Nick Fury était blanc puis il a subitement bronzé très fort et perdu ses cheveux
Quand KouKouLesSynapses ! dit que « les oeuvres elles, ont toujours évolué de manière drastique », c’est absolument vrai.
Et ça, dans les comics, des exemples, on en a des brouettes.

Alors pourquoi ça ne pourrait pas être possible en adaptation ?

Est-ce que c’est parce qu’il y a toute cette ambiance malsaine autour des minorités, de la cancel culture, que le moindre changement devient un porte-étendard de la cause (peu importe laquelle) ?
Est-ce que s’offusquer aussi stupidement que le camp adverse fait avancer le débat ou contribue t’il à le stigmatiser ?
Est-ce que c’est le bout du monde si une punkette blanche devient une punkette noire et ne trahit pas l’esprit ?

Et si l’actrice est super bonne et nous fait vivre l’histoire ?

KouKouLesSynapses !
02/06/2021 à 14:44

@T.

"Les adaptations ont toujours à l'époque respecté le physique des persos"
Argument d'autant plus stupide que les oeuvres elles, ont toujours évolué de manière drastique, une adaptation "fidèle" ne veut donc littéralement rien dire.

"Cite moi des oeuvres issues de la pop culture "
Je ne vois pas bien où j'ai parlé de la pop culture spécifiquement mais ok.

Aliens de Cameron (allez je te laisse faire tes recherches et ramasser tes dents)

T.
02/06/2021 à 14:38

@KouKouLesSynapses !

Tu confonds un peu tout et tes arguments ne sont pas recevables.
Les adaptations ont toujours à l'époque respecté le physique des persos tel qu'il a été pensé, je ne vois pas le problème là dedans, il n'y a que depuis peu qu'on reprend des figures de la pop culture pour les changer radicalement dans des adaptations juste pour promouvoir les minorités (mais il y a d'autres moyens de les promouvoir que de trahir les oeuvres et faire perdre leurs repères à des fans de la première heure).

"Déni surréaliste. Ca a été au contraire la règle au cinéma pendant plus d'un siècle."

Ah bon ? Cite moi des oeuvres issues de la pop culture ou on remplace un héro pensé noir ou hispanique par un blanc pour qu'on rigole un coup. Il n'y en a pas à ma connaissance (ou alors un cas a part que tu vas aller me chercher au fin fond du cul de je sais pas ou et je t'épargne ce mal), et c'est tant mieux, mais ça ne doit pas pour autant devenir le cas dans le sens contraire. Si ils veulent donner des rôles à des personnes de couleurs, ils peuvent en inventer (et/ou en rajouter) dans les oeuvres mais changer le physique des personnages auxquels sont attachés des gens n'est clairement pas anodin et devient vite agaçant (et même des personnes de couleurs s'en plaignent car ces derniers peuvent eux aussi être fans d'une oeuvre et vouloir retrouver un personnage qui a été pensé d'une certaine façon).

Après évidemment, pour le spectateur Netflix lambda (qui est en définitif la cible de cette série) et qui ne sait même pas ce qu'est Sandman, ils peuvent bien mettre des extraterrestres non binaires et qui changent de couleurs à tous les épisodes ça ne changera rien.

Plus
votre commentaire