The Handmaid’s Tale saison 4 : après la révolte, la bande-annonce sonne l'heure de la résistance

Camille Vignes | 1 avril 2021
Camille Vignes | 1 avril 2021

Cantonés chez soi, c'est peut-être la meilleure façon de regarder les servantes écarlates se battre pour la liberté dans la nouvelle bande-annonce de The Handmaid's Tale

Écourtée de trois épisodes pour revenir à son format d’origine de dix chapitres, repoussée comme on ne compte plus combien de productions par la pandémie, la saison 4 de The Handmaid’s Tale va enfin arriver sur les écrans pour servir une June (Elisabeth Moss) bien décidée à faire payer, à coups de bombe et renforts armés, les oppresseurs de Gilead.

Comme la France a eu sa Radio Londres à l’heure de l’Occupation nazie, la dictature américaine inventée par Margaret Atwood et scénarisée par Bruce Miller aura Radio Free America pour prôner résistance et révolte, les deux mots d’ordre de cette prochaine saison.

 

 

Cette dernière bande-annonce retrouve le ton fataliste de la série, évacué dans la précédente notamment grâce à sa musique, mais la dynamique de la série, très resserrée sur les personnages, étouffante et claustrophobe dans les premières saisons devrait changer. La menace est globale maintenant : elle hante les rues de Gilead de ses milliers de fantômes, et les pays voisins semblent finalement sortir de leur torpeur pour déclarer très clairement la guerre et tout faire péter.

Ce changement d'ambiance, moins dystopique et métaphorique, racontera certainement quelque chose de nouveau, ce qui devrait permettre à l’équipe de production, aux acteurs et aux actrices de rebattre les cartes et de proposer une partition un peu différente.

Verdict à partir du 28 avril prochain sur Hulu et dès le 29 avril en France sur OCS. En attendant, vous pouvez toujours lire notre avis sur la saison 3.

 

Tout savoir sur The Handmaid’s Tale

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Numberz
01/04/2021 à 21:18

Tant mieux si cela change de direction. Autant j'ai aimé la une et une partie de la deux, autant la fin de saison de la 2 et la 3 entière m'ont paru fainéants et trop facile.

votre commentaire