Marvel : les stars de WandaVision dévoilent les sitcoms qui vont influencer la suite de la série

Antoine Desrues | 28 janvier 2021 - MAJ : 28/01/2021 14:50
Antoine Desrues | 28 janvier 2021 - MAJ : 28/01/2021 14:50

Avec ses kilotonnes de références, la série Marvel WandaVision devrait puiser dans l’ensemble de l’histoire des sitcoms, y compris les plus récentes.

Même si Falcon et le Soldat de l'Hiver devait être la première série de Marvel sur Disney+, les changements de plan dus à la Covid ont plutôt bien profité à Kevin Feige. En effet, WandaVision s’est non seulement présentée comme une bonne surprise, mais aussi comme une introduction idéale à l’arrivée du MCU sur le petit écran. Visiblement coincés dans un univers parallèle, Wanda Maximoff (Elizabeth Olsen) et Vision (Paul Bettany) se sont retrouvés dans un quartier résidentiel, à vivre à chaque épisode des aventures rendant hommage aux grandes heures de la sitcom américaine.

Alors que les premiers chapitres ont pris pour références I Love Lucy et The Dick Van Dyke Show, la série a prévu de sauter de décennie en décennie, obligeant ses comédiens à ausculter les codes de chaque époque. Au micro de Variety, Elizabeth Olsen a eu l’occasion de revenir sur son ressenti et la nécessité de faire évoluer son jeu à chaque épisode, en particulier au niveau de la voix :

 

photo, Elizabeth OlsenElizabeth Olsen travaille ses gammes

 

“Avec les années 70, c’est comme s’il y avait une forme de relaxation pour les femmes au niveau du comportement social. Ça a pu affecter leurs voix et le ton qu’elles pouvaient prendre, moins aigu qu’auparavant. Donc même en s’inspirant de manière étrange de The Brady Bunch, on est dans une période de la sitcom où les femmes ont un peu plus de contrôle, ce qu'elles ont pu ancrer avec leur voix. En arrivant aux années 80, il y a plus de leçons de vie et une sincérité permanente.”

Mais alors, qu’attendre de la suite ? Au cours de l'entretien, l’actrice a eu l’occasion de partager certaines des inspirations qui devraient surgir dans les prochains épisodes de la série. Si Kevin Feige a déjà évoqué l’influence du style mockumentaire, ancré par The Office, Elizabeth Olsen a cité deux autres créations des années 2000 et 2010 qui ont marqué ce début de siècle :

 

photo, Elizabeth OlsenUne femme au foyer pas trop désespérée

 

“L’humour de Malcolm, puis de Modern Family est extrêmement cynique. Et c’est ce que nous avons trouvé réconfortant en tant que société, quelle que soit la raison. C’est pourquoi, au sein de ce projet, il est très amusant de non seulement lister les changements physiques, mais aussi de s’interroger sur la place de la comédie dans l’Histoire. Le fait par exemple que The Brady Bunch est un résultat du Vietnam […] ne fait pas du tout sens pour moi. Mais c’est bien ce que les gens regardaient chez eux.”

Malcolm et Modern Family sont loin d’être des références illogiques au vu de l’ambition de WandaVision. Alors que son personnage central a lourdement souffert durant les événements du MCU, la série pourrait lui permettre de se construire une famille idéale, avec les problématiques qui y sont liées. L’épisode 3 (notre critique ici) a d’ailleurs permis à Wanda d’accoucher de jumeaux, dont l’éducation sera sans nul doute un enjeu important pour la suite.

 

photoQuand les héros Marvel se battent pour la télécommande

 

De son côté, Paul Bettany a également cité les mêmes séries que sa partenaire de jeu, même s’il a admis à Digital Spy ne pas avoir été à l’aise avec toutes les références :

“J’étais extrêmement familier avec la plupart d’entre elles [les séries, ndlr], jusqu’à ce qu’on arrive à Malcolm. Oh, et je ne connaissais pas Modern Family non plus.”

En tout cas, on a hâte de voir comment Marvel va se réapproprier ses modèles. WandaVision a débuté sur Disney+ le 15 janvier 2021. Vous pouvez retrouver notre critique de ses deux premiers épisodes.

Tout savoir sur WandaVision

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Den the gun
28/01/2021 à 17:32

Le matraquage continue .
C'est tellement survendu que j'arrive a être gavé sans l'avoir encore vu .

Niiiii
28/01/2021 à 10:56

Bizarre j'ai surtout vu des références à ma sorcière bien bien-aimée

Bane
28/01/2021 à 10:52

Pire série jamais vu atroce nul ennuyant

votre commentaire