La Chronique des Bridgerton, le phénomène Netflix plus fort que Le jeu de la dame ?

Camille Vignes | 6 janvier 2021 - MAJ : 06/01/2021 11:47
Camille Vignes | 6 janvier 2021 - MAJ : 06/01/2021 11:47

Alors que Disney+ est d’une solidité à toute épreuve, Netflix ne vacille pas d’un pouce et garde une force de frappe démente grâce à La Chronique de Brigerton.

La fermeture en CDI des cinémas aide certainement les plateformes de streaming à s’installer sur le marché et consolider leurs fondations, pourtant l’explication seule de la crise sanitaire mondiale n’explique pas tout. Et en fait, plus que la cause d’une appétence du public pour les séries et films en SVoD, elle est plutôt révélatrice d’une tendance déjà bien présente depuis de nombreuses années et qui s’accentue avec elle.

Dans un tel contexte, on assiste évidemment à une sorte de guerre de communication entre les deux mastodontes du streaming, Disney+ se plaisant à faire le décompte de ses abonnés le plus régulièrement possible et à partager la courbe quasi exponentielle du nombre d’inscriptions au cours de sa première année de lancement, tandis que Netflix continue de marquer des records d’audiences avec ses contenus originaux.

 

photoTout guindés et triomphants devant C'est nous les héros

 

Dernières performances en dates pour le géant rouge : La Chronique des Bridgerton et C’est nous les héros. Sortis à la même période, ils ont permis à la plateforme de réaliser sa meilleure semaine jamais enregistrée en termes d’audiences, selon la plateforme.

Lundi 4 janvier dernier, Netflix communiquait donc sur Twitter les chiffres qu'elle projetait pour ces deux originals : 63 millions d’utilisateurs sur ses 28 premiers jours pour la descendante américaine de Downton Abbey, et 44 millions de vues pour les jeunes héros. En tout cas, leur arrivée a permis à Netflix d'exploser son nombre de vues entre Noël et le Nouvel An, bien aidé également par la force de frappe de Minuit dans l'univers.

 

photo, Anya Taylor-JoyEn attendant de mettre La Chronique échec et mat 

 

Petit rappel, Le Jeu de la dame, événement lors de sa sortie et succès critique auprès du public malgré ses défauts (c’est d’ailleurs le sens de notre critiqueavait mis environ 28 jours à atteindre les 62 millions de lancements, ce qui laisse à penser que Bridgerton fera donc mieux. À l’époque, la série avec Anya Taylor-Joy était devenue la série la plus regardée (ou plutôt lancée, si on regarde la manière dont sont décomptées les vues par Netflix) de la plateforme aussi rapidement.

Reste à voir comment les choses évolueront avec le lancement de HBO Max en Europe et en Chine courant 2021, comment (ou si) il changera la donne... 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Bob
18/01/2021 à 20:48

@Ozymandias
Tu sembles ignorer que la population occidentale devient de plus en plus bête et servile.

Garamante
12/01/2021 à 23:30

Hé ben moi j'adore ! C'est léger, très bien écrit, drôle... Certes l'intrigue n'est pas des plus originales mais il faut savoir dépasser cela: le jeu des acteurs, le rythme enlevé, les décors, les costumes. C'est une vrai réussite.

Vulcain
09/01/2021 à 15:02

Les Bridgerton c'est une série d'une nunucherie insondable. Tous les acteurs sont très mignons mais ça ne parle de rien. Pour ados et ados attardés.

Le film de Bigar
08/01/2021 à 01:23

Étant donné la periode actuelle, Netflix mettrait en avant le "Baltringue" de Lagaff que ça cartonnerait.

Tatane
08/01/2021 à 00:13

J'ai commencé à regarder les Bridgerton mais j'avoue ne pas avoir accroché. Pas comparable avec le Jeu de la Dame qui est une des séries les plus belles et les plus intéressantes que j'ai pu voir cette année. Merci Netflix.

fuck
07/01/2021 à 11:51

C'est normal vu que Netflix caresse dans le sens du poil tous les communautarismes. A gerber.

Eddie Felson
06/01/2021 à 14:14

Les séries made in « shonda rhimes » c’est autant la garantie d’une médiocrité plus ou moins grande en même temps que l’assurance d’un succès lui aussi plus ou moins important. Fast food TV

Ozymandias
06/01/2021 à 14:02

C'est fou, c'est souvent des programmes de qualité douteuse qui marchent autant... Incompréhensible. À quelques exceptions près évidemment.

votre commentaire