Disney vs Netflix : Mickey annonce triomphalement des chiffres fous pour sa plateforme

La Rédaction | 11 décembre 2020
La Rédaction | 11 décembre 2020

Le studio accélère sa mutation, et dévoile les excellents chiffres de Disney+, avec déjà 86,8 millions d'abonnés, après seulement un an d'existence.

Il y a quelques semaines, Disney annonçait se réorganiser pour se concentrer sur sa plateforme Disney+ au détriment du cinéma. Et au vu des chiffres annoncés à l’issue d’une surréaliste-conférence de 4 heures destinées aux investisseurs de la multinationale, nulle surprise dans cette désaffection de l’entreprise pour le grand écran. Le studio annonce que sa plateforme a réuni 86,8 millions d’abonnés au 10 décembre. 

Lors de la conférence qui s’est tenue depuis le quartier général de Disney dans la ville de Burbank, ce sont donc d’excellentes performances qui ont été rendues publiques. Elles le sont d’autant plus que la plateforme du géant du divertissement, lancée fin 2019 aux États-Unis et progressivement en Europe courant 2020, n’est pas encore disponible dans plusieurs territoires susceptibles d’engranger de nouveaux abonnés. 

 

photo, Disney+Vers l'infini et au-delà

 

Ainsi, l’Europe de l’Est, Hong-Kong, la Corée du Sud ainsi que plusieurs autres marchés seront couverts pale service courant 2021, après le possible sursaut d’abonnements qu’engendrera possiblement le lancement de Soul sur Disney+. Ajoutons à cela la diversification prochaine du catalogue, qui accueillera le catalogue Fox dans une section dédiée, et on peut se faire une idée de l’ampleur des opérations en cours.

Tout cela tend à valider la stratégie de l'empire Disney, parfois vertement critiquée sur les réseaux sociaux, qui consista à lancer un service basé initialement sur son catalogue, avec une unique tête de gondole baptisée The Mandalorian, pour ne se focaliser sur la création originale qu'après coup.

 

photoUne plateforme qui s'envole ?

 

Mais avec l'arrivée toute proche de WandaVisionThe Falcon and The Winter SoldierLoki, une tripotée de séries Star Wars et autres joyeusetés dévoilées ses dernières heures, le studio entame une nouvelle étape de son développement, qui devrait le positionner en concurrent direct du N rouge, et plus uniquement comme un baby-sitter virtuel à destination des parents débordés.

Des chiffres qui ne placent pas encore Disney+ à la hauteur du leader du marché de la SVoD, Netflix, qui revendiquait en septembre 195 millions d’abonnés, répartis sur plus de 200 territoires. Reste désormais à savoir si HBO Max, qui accueillera dans les prochains mois les productions Warner initialement programmées pour le grand écran au long de l’année 2021, parviendra également à s’imposer dans ce marché. 

Tout savoir sur Soul

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

GuillaumeMT
14/12/2020 à 13:39

Ce sont des chiffres impressionnants, mais pas étonnant c'était à prévoir ! Les gens investisse dans quelque chose qu'ils connaissent Disney est une valeur sûre d'une certaine manière, avec en plus la continuité du MCU en série le nombre de personne ne vas pas cesser de croitre.

Brad eastwood
12/12/2020 à 12:57

Faut reconnaitre que si Disney balance (enfin) le catalogue Fox sur leur plate-forme, la diversité de contenu va largement augmenter, avec pas mal de classique là aussi, Die Hard, la saga Alien et prédator, les X-Men (dont certains vraiment bon comme Logan, X-Men 2 et Days of Future Past) Titanic, Fight Club etc.

Daddy Rich
11/12/2020 à 17:41

Disney+.... Mais franchement il n'y a rien sur cette plate forme!
Une fois, vu quelques (pas nombreux...) vieux films des années 70/80! Après c'est le vide INTERSIDÉRAL!
Et ne venez pas me bassiner avec le Mandalorian!

Kyle Reese
11/12/2020 à 17:16

Rien de toutes ces annonces ne me fait rêver.
En fait moi aussi j'ai Apple+ gratuit pour le moment.

Je pense que tous font comme pour la musique en streaming, on fait des annonces, on recrute un max d'abonnée et ensuite c'est le meilleurs qui gagne. Disney est évidement très bien parti, ils ont les programmes des enfants et un stock incroyable de classique, mais pour les autres ça va être une sacré guerre avec surement des victimes.

AffreuxSaleEtMéchants
11/12/2020 à 15:20

C'est bien beau de jouer les gros bras et que tout le monde recopie les éléments de comm de Disney.
Mais sur les 86 millions d'abonnés, il serait bien de connaitre le nombre d'abonnés gratuits (j'en fais parti et dans mon entourage je ne connais personne qui paye).
Même chose chez apple + et ses 42 millions d'abonnés.
Seul HBO Max a annoncé avec précision le nombre d'abonnés et le nombre d'abonnés gratuits et la proportion est juste hallucinante puisque sur près de 38 millions, seuls 12,5 millions payent...
En tous cas, Disney se sent suffisamment fort pour augmenter le tarif de son abonnement en mars... enfin pour ceux qui payent !

Arnaud (le vrai)
11/12/2020 à 14:45

Disney+ à Singapour yes !!!! Et pas de chronologie des médias de mon cul ici !!!! Quelle journée :)

brucetheshark
11/12/2020 à 14:40

@john1 "Privilégiant la quantité a la qualité.", tu n'en sais rien ça... On ne les a pas encore vu ces séries...

john1
11/12/2020 à 12:42

@Questionimportante
c'est vrai. Dedans tu aura aussi black widow en avril. (révélé lors du trailer fuité pour ce disney + adulte il y a quelque semaines)
L'annonce officiel a seulement été faite hier.

Raya sortira sur disney + en mars et ils continuer d'essorer la saga SW avec des séries jusqu'à l'overdose. Privilégiant la quantité a la qualité.

Questionimportante
11/12/2020 à 12:30

Bonjour, j'ai eu vent du fait que Disney+ allait possiblement lancer un "Disney+Adult" afin de pouvoir exploiter tous ses films classés R-Rated (Logan par exemple). Du coup est ce vrai ou est ce un racontar sans fondement ?

votre commentaire