Westworld saison 3 : de nouveaux indices disponibles dans une bande-annonce cachée

Marion Barlet | 24 février 2020
Marion Barlet | 24 février 2020

Le proverbe le dit "jamais deux sans trois" et le dernier cyber-né de HBO promet d'être digne de ses prédécesseurs.

La prochaine saison de Westworld débarque très prochainement et la production titille notre curiosité. Après une bande-annonce excitante centrée sur Dolores (Evan Rachel Wood) et sa fuite dans le vrai monde (a priori), on en découvre une nouvelle, avec des images inédites. Mais celle-ci n'est pas une deuxième présentation narrative et construit un modèle très westworldien pour nous appâter

 

PhotoLa liberté : un vrai casse-tête

 

La force de cette série est de fournir, en supplément de la dose nécessaire de violence et de sexe, des rebondissements ancrés dans une certaine philosophie. Teintées de méta, les réflexions aux prises avec le récit sont une trame obsédante pour le spectateur. Un robot peut-il être maître de sa personnalité et de son destin ? La liberté est-elle un code acquis ou donné par le créateur ? Une entente est-elle possible avec les humains, qui les ont créés et torturés, mais auxquels ils ressemblent (trop) ? 

Dans cette bande-annonce, une succession de définitions par la négative rythme des scènes de souffrances et de menaces. 

  

 

"L'évasion n'est pas la liberté ; la réalité n'est pas optimisable ; le désir n'est pas le pouvoir ; l'indépendance n'est pas négociable ; la destinée n'est pas digitale ; la disruption n'est pas le changement ; le chaos n'est pas la révolution ; la mort n'est pas une contestation ; le libre arbitre n'est pas libre."

Ce n'est pas l'enthousiasme qui transperce cette liste de thèmes, et l'ambiance est en cela fidèle aux précédentes saisons. Les créateurs de Westworld ont poussé loin les concepts de liberté et de libre arbitre, qui nous donne du fil à retordre en même temps qu'il nous fascine, au coeur de l'histoire. 

La saison 3 commencera sa diffusion dès le 16 mars prochain en France sur OCS. En attendant, un petit rappel des séries à ne pas manquer en 2020, ici

 

Affiche, Westworld

commentaires

Bubble Ghost
26/02/2020 à 01:01

" La destinée n'est pas digitale "... Et non... Erreur de traduction, là... Le terme anglais "Digital", est un faux ami. Et la bonne traduction est " la destinée n'est pas numérique "... Attention à la faute. Vous risquez d'énerver Jacques Toubon ^^

Thierry
25/02/2020 à 09:32

WestWorld et Altred Carbon. Tout ceci est bien plus réel que vous n'osez l'imaginer, humains. Seule la peur, cette main de fer qui oppresse votre visage tel un masque pesant et opaque, vous empêche de voir les clones, les cyborgs et autres super soldats. Si vous osiez... voir, humains. Toutes les données utiles sont pourtant là, dans la paume de votre main.

Marc
24/02/2020 à 20:00

Cette série dépasse de très loin tout les films sortie au ciné depuis des mois. Ambitieux fascinant...westworld cette saison me fait penser au questions posées dans le film Blade Runner le chef-d'oeuvre de Ridley Scott.

Ben
24/02/2020 à 19:28

//L'évasion n'est pas la liberté;
la réalité n'est pas optimisable;
le désir n'est pas le pouvoir;
l'indépendance n'est pas négociable;
la destinée n'est pas digitale;
la disruption n'est pas le changement;
le chaos n'est pas la révolution;
la mort n'est pas une contestation;
le libre arbitre ce n'est pas être libre."/

Bienvenue en 2020, ça fait deux ans que vous êtes en Macronie.

Kouak
24/02/2020 à 16:14

Bonjour,
Ouaip !
Bin eux qui voulaient une saison plus "compréhensible", c'est mal engagé...
;-)
Bref...

Wildlight
24/02/2020 à 13:23

Ca va être dantesque !

haildé
24/02/2020 à 12:01

Attention : disruption = perturbation,..

votre commentaire