American Gods : viré de la série, un acteur s'en prend violemment au nouveau showrunner

Christophe Foltzer | 16 décembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 16 décembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Une oeuvre artistique a toujours deux vies : celle sous les projecteurs et celle dans les coulisses, dans l'ombre. Et dans le cas d'American Gods, c'est compliqué sur les deux tableaux.

Si American Gods est un ravissement pour les yeux et pour les sens, elle n'a jamais caché son penchant pour la complexité. Qu'il s'agisse dans son histoire ou dans sa fabrication et, déjà au moment de sa saison 2, elle annonçait un destin plus que compliqué où tout pouvait s'effondrer en un instant. Dans notre dernier bilan, on rappelait justement combien cette nouvelle fournée d'épisodes avait été difficile à honorer mais l'annonce d'une saison 3 finissait par nous rassurer.

 

photoUne série belle et exigeante avec son public

 

Il faut croire que la saga de Neil Gaiman n'est pas destinée à nous faire passer des nuits tranquilles puisque American Gods vient encore de s'illustrer par un mini-scandale, dû à l'arrivée d'un nouveau showrunner sur la série en la personne de Charles EgleeCe dernier n'a rien trouvé de mieux à faire que de virer Orlando Jones, l'excellent interprète de Monsieur Nancy.

Et, comme on pouvait s'y attendre, le comédien n'est pas du tout content du sort qui lui a été réservé et n'a pas hésité à s'en prendre au nouveau décisionnaire sur Twitter il y a quelques heures, sans toutefois le nommer :

"Cet homme, né au Connecticut et qui a fait ses études à Yale, donc il est forcément très intelligent, pense que la colère de Mr. Nancy est le mauvais message pour l'Amérique Noire."

 

 

Viré en septembre dernier, Orlando Jones l'a bien entendu encore très mauvaise et n'hésite pas à aller dans l'affrontement direct :

"C'est vrai, cet homme blanc est installé dans un fauteuil de décisionnaire et je suis sûr qu'il a plein de meilleurs amis noirs qui sont ses conseillers et qui lui ont fait comprendre que s'il ne se débarrassait pas de ce dieu en colère qu'est Mr. Nancy, il allait finir par créer un soulèvement digne de Denmark Vesey dans ce pays."

Jones fait référence à Denmark Vesey, leader d'une révolte d'esclaves sévèrement réprimée en Caroline du Sud en 1822 et dont le nom fut le cri de ralliement des régiments noirs durant la Guerre de Sécession. Une accusation lourde de racisme donc, que le principal concerné n'a pas encore jugé bon de commenter mais qui pourrait faire grand bruit, surtout en cette période d'extrême revendication de la part de toutes les communautés qui composent ce monde.

 

photo, Orlando Jones, Ricky WhittleNe jamais énerver un dieu

 

Un geste d'autant plus malheureux de la part du showrunner que Mr. Nancy fait partie des meilleurs personnages d 'American Gods et que son arc promettait beaucoup pour la saison 3. Comme cette nouvelle saison n'a pas encore de date de diffusion, on espère qu'il est toujours temps de rectifier le tir et de faire revenir Orlando Jones dans le casting, parce que sa place est réellement parmi ses copains dieux.

 

Orlando JonesOn vous aura prévenu

Tout savoir sur American Gods

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Krokmitten
23/12/2019 à 22:58

Ils ont viré Anansy Boy??? Bon déjà que la saison 2 avec peu de moyen s'était tendu, viré le meilleur personnage de la série ça va être très compliqué à suivre tout ça. Dommage, parce que American God Saison 1 c'était une vraie tuerie!

Herve
17/12/2019 à 07:22

Et alors dans cette article il ne te préviennent pas que tu vas être spoiler !!!n importe quoi

Baretta
16/12/2019 à 20:39

@La Classe Américaine
tu dis n'importe quoi c'est un nouveau showrunner, apparemment a chaque saison il y en a un nouveau.
Celui qui la engagé c'est Bryan Fuller, retourne sur FDS cracher ta haine.

Damodar
16/12/2019 à 18:04

Apparemment, sur le site elbakin.net. Ils disent que les raisons serait plutôt scénaristique et artistique et non politique et racialiste…

(désolé mais je ne peux pas posté de lien)

La Classe Américaine
16/12/2019 à 17:15

Donc on a un acteur qui critique le showrunner (celui-la meme qui l'a fait sortir de son anonymat) non pas parce qu'il est mauvais mais
1) parce qu'il vient d'un milieu favorisé et a fait de grandes études et
2) parce qu'il est blanc.
Tout simplement! Ce ne serait pas du racisme a l'envers ca? Chuuutttt... Les Bisounours de l'égalitarisme risquent de s'étouffer...
Pour les plus sceptiques, remplacez le 1) par banlieue et le 2) par noir et vous verrez vous ne lirez plus les propos de cet acteur de la meme manière...

Bubble Ghost
16/12/2019 à 15:10

L'histoire de la production de cette série maudite, c'est le Titanic coulé une première fois. Renfloué. Puis re-coulé à nouveau... C'est lamentable... Et je n'ai même pas compris, ce qu'on reproche précisément à l'acteur...

Madolic
16/12/2019 à 13:40

"pense que la colère de Mr. Nancy est le mauvais message pour l'Amérique Noire"
Si c'est réellement ça la raison de son éviction c'est du grand n'importe quoi !
C'est réfléchir une oeuvre de façon très marketing politisé et non artistique, qui plus est une meilleure représentation des minorités ne veut pas dire représentation rose bonbon ...

RiffRaff
16/12/2019 à 13:32

En intégrant des éléments d'Anansy boys, il aurait pu avoir un arc excellent, que dommage.

Dateuss
16/12/2019 à 13:32

J'espère qu'on va faire comprendre à ce showrunner que la série sera boycottée si il continue son souk.
Super acteur ! Il a bien fait de pousser son coup de gueule pour faire savoir cette '' histoire ''. Big up Orlando Jones.

McCoy
16/12/2019 à 13:02

Honteux ! Cet acteur devrait présenter ses excuses.

Plus
votre commentaire