Marvel 1602 : Neil Gaiman, l'auteur de American Gods, revient sur son envie d'en faire une minisérie (et le refus du studio)

Déborah Lechner | 28 juin 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Déborah Lechner | 28 juin 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Alors que Neil Gaiman a créé et produit la série Good Omens qui cartonne chez Amazon, l'auteur n'a pourtant pas trouvé preneur du côté de Marvel.

En achevant sa phase III dans quelques jours, Marvel est sur le qui-vive pour entamer la quatrième avec notamment Black Widow et The Eternals. Le studio est également en train de produire les séries liées au prochain service de streaming Disney + comme WandaVisionLoki et Falcon & Winter Soldier, alors pas de temps à perdre avec des projets encombrants. Neil Gaiman l'a bien compris quand le studio a refusé un scénario d'une minisérie auquel il avait pensé.

L'auteur britannique a pourtant produit la série Starz American Gods, l'adaptation de son roman éponyme. Il a aussi travaillé sur les personnages de la série Lucifer et écrit le conte dont est tiré Coraline, le film d'animation signé Henry Selick. Plus récemment, Neil Gaiman a aussi adapté une de ses oeuvres (écrite avec feu Terry Pratchett) Good Omens. C'est d'ailleurs en répondant à un des fans de la série sur Twitter que l'auteur a révélé le refus de Marvel d'adapter ses comics Marvel 1602 en minisérie.

 

"J'ai demandé à Marvel d'adapter 1602 l'année dernière, mais ils n'étaient pas intéressés. Quel dommage."

Marvel 1602 est une série de comics en huit numéros publiée en 2003, écrite par Neil Gaiman et dessinée par Andy Kubert.

Les comics réinventent les super-héros Marvel classiques comme Spider-Man, Doctor Strange ou Nick Fury sauf que ces personnages évoluent dans l'Europe du XVIIe siècle. Dans cet univers, la conquête de l'Amérique n'a pas encore eu lieu, des dinosaures ont survécu à l'extinction et l'Inquisition traque sans relâche les super-héros considérés comme les créatures de Satan.

Malgré une réception plutôt mitigée, trois suites ont été écrites, chacune sur un groupe ou un super-héros différent.

 

couverture Marvel 1602Couverture du comic Marvel 1602 écrit par Neil Gaiman

 

Sans parler des dinosaures, adapter cette histoire à l'écran serait évidemment un pari risqué pour Marvel. Le studio devrait créer un nouvel univers voire une nouvelle dimension avec de nouveaux décors et costumes sans oublier les contraintes de l'époque où se déroulerait les événements.

Les super-héros du MCU ont toujours évolué dans un monde moderne, à l'exception de Captain America : First Avenger qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Certains supers de Neil Gaiman n'ont même jamais été introduits dans le MCU, petit et grand écran confondus. Après, ce dernier argument ressemble davantage à une mauvaise excuse puisque multiplier son nombre de personnages n'a jamais été un frein pour Marvel. Il suffit de compter les membres des Avengers dans le premier film et dans Endgame ou même de comparer les affiches. 

En attendant que Marvel change d'avis pour Marvel 1602, le studio revient le 3 juillet avec Spider-Man : Far from Home de Jon Watts qui conclura la phase III du MCU et la saga Infinity.

 

Affiche

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Jean-Michel Jarre Jarre
29/06/2019 à 11:09

C’est Marvel Television qui a refusé, pas Marvel Studios. Pas la même structure, pas les mêmes décisionnaires. Gaiman ferait mieux d’appeler Feige au lieu de s’emmerder avec Jeph Loeb... Je suis sur que ça ferait une superbe série What If sur Disney + au lieu de finir en soap merdique sur Hulu...

Gregdevil
28/06/2019 à 16:28

C'est un superbe conte.
Mais Gaiman sait très bien que c'est inadaptable.

SPLOILER

Le récit inclut les grands héros Marvel, sous une identité nouvelle, déjà retrouver qui est qui pour un spectateur connaissant le MCU serait un petit casse-tête, alors imaginez pour les néophytes.
De plus les X-Men sont présents, dont certains potentiel à la trame. Comment les introduire ?
Sans parler de la conclusion qui aurait un impacte sur le MCU d'aujourd'hui.

votre commentaire