Netflix va réécrire la Révolution française dans une série fantastique, avec une histoire de virus cauchemardesque

Créé : 30 novembre 2018 - Alexandre Janowiak
photo
167 réactions

Netflix prépare une nouvelle série française fantastique au coeur de la Révolution.

Malgré l'échec cuisant de Marseille, censé être le House of Cards français, Netflix annonçait il y a quelques mois le lancement de sept nouveaux programmes français pour sa plateforme. Parmi eux, Marianne une série horrifique, ou Vampires une série où une famille de suceurs de sang empêche leur adolescente de devenir une vampire. Des projets qui s'ajoutaient à la liste déjà fournie de programmes français prévus entre la série Osmosis attendu pour le printemps 2019, mais aussi la comédie Plan Cœur ou encore la série Arsène Lupin porté par Omar Sy.

Il semblerait donc que les envies de créations originales françaises soient loin d'être terminées pour Netflix. La plateforme vient en effet de publier un communiqué pour annoncer la production d'une nouvelle série fantastique autour de la Révolution française.

 

photoOsmosis

 

Ainsi, la série décrira une version alternative de la Révolution française où un mystérieux virus nommé le Sang bleu "se propage au sein de l'artistocratie et pousse la noblesse à attaquer le peuple", qui ne va bien évidemment pas se laisser faire. La série, qui n'a pas encore de nom, mettra en scène Joseph Guillotin (ledit à tort inventeur de la guillotine) au centre du récit puisqu'il enquête sur la série de meurtres perpétrés à cause des effets de ce virus.

Décrite comme "épique, sauvage et romanesque" par les producteurs, la série Netflix sera scénarisée par Aurélien Molas (derrière la série Arte Maroni) et Gaïa Guasti. Sa production commencera début 2019. Elle comptera huit épisodes de 50 minutes.

 

Affiche officielle

commentaires

fedor85 30/11/2018 à 19:48

l'idée est sympa. une idée n'a aucune valeur, c'est ce qu'on en fait qui en a. et la c'est netflix, donc perso je le sent mal.

Moauh 30/11/2018 à 17:39

Avec des gilets jaunes dans les rôles principaux ?

Le Waw 30/11/2018 à 17:38

@Krek

https://www.youtube.com/watch?v=-PdoohXyZSE

lol 30/11/2018 à 16:31

woa des nostalgiques de l'ultra droite royaliste est sur écran large, alors écran content d'avoir une audience d'extrême droite monarchiste ? mdr hé les royalistes, royaliste = traitre à la république, attention triggering dans 3...2...1...00000 ^^

Simon Riaux - Rédaction 30/11/2018 à 15:28

@BlueBlood

Encore une fiction fantastique qui ne respecte pas l'Histoire ! Zut de flûte !

BlueBlood 30/11/2018 à 15:22

Le concept ne m'aurait pas gêné si on ne travestissait pas la réalité historique. J'adore l'histoire romancée et la prise de risques/liberté. Mais faut-il rappeler à Netflix que ce ne sont pas les aristocrates qui ont assassiné le peuple ? Toujours travestir l'histoire pour diaboliser une part de la population.... Quand les média s'acharnent à faire de la politique manipulatrice

Number6 30/11/2018 à 13:52

Trop tard, les visiteurs 3 l'ont déjà fait.

Dirty Harry 30/11/2018 à 13:18

La maladie d'Orgueil et Préjugés et Zombies commencent à se répandre partout dans la production alors que ces idées très Z sont drôles une seconde mais là ça devient lourd.
J'attend toujours un film sur le massacre des vendéens par les parisiens révolutionnaires, car bien que "Chouans" de De Broca fut très bon, il n'aborde que très peu le fait de cette tache de sang sur notre régime actuel.

Captp 30/11/2018 à 12:53

Une série sur la révolution (et tout ce qui à suivi) avec un traitement à la Rome aurait quand même été bien plus band*nt

Krek 30/11/2018 à 11:24

Future bouze en vue !
Bientôt une série sur la WW2 où en fait Hitler est un reptilien hybride mi ours mi alien pour éradiquer l'espèce humaine pour que les fourmis passent au pouvoir ?

Les scénaristes n'ont plus d'idées ? Faut arrêter les bullshits et produire des séries de qualités.

Produisez moins et de qualité que de produire en masse et de qualité médiocre svp ! Comme c'est actuellement le cas malheureusement.

Plus

votre commentaire