Star Wars va sucer le cerveau de vos enfants avec la série Galaxy of Adventures

Créé : 29 novembre 2018 - Christophe Foltzer
photo galaxy of adventures
155 réactions

A quoi reconnait-on que l'on n'est plus en phase avec son époque ? Probablement quand on pense qu'on ne la comprend plus. Quand elle n'arrive plus à nous surprendre. Quand on devine à l'avance ce qui va se passer et qu'on ne peut rien y faire. Ou alors, ça veut dire qu'on est totalement en phase, et là, c'est flippant.

Ceux qui ont vu d'un très mauvais oeil le rachat de Star Wars par Disney en 2012 doivent se retourner dans leurs tombes en constatant qu'ils avaient raison. Oui, la boite de Mickey est bel et bien en train de nous bousiller ce qui, en 40 ans, était presque devenu une religion. On ne parle pas du qualitatif là, mais plus du quantitatif.

 

photo galaxy of adventuresUne Galaxie avec de l'aventure donc

 

Ce qui apportait beaucoup à la magie Star Wars, c'était sa rareté. Alors oui, il y avait plein de produits dérivés en jouets, romans et jeux vidéo, mais les films, eux, ils se méritaient. Ça leur donnait une aura incroyable, quand on en découvrait un nouveau, on se sentait spécial, privilégié. Oui, même La Menace fantôme. Surtout La Menace Fantôme d'ailleurs, pour notre génération qui n'a pas forcément connu les originaux à leur sortie en salles.

Mais voilà, Lucasfilm = Disney et maintenant la saga est omniprésente, partout, tout le temps. Si on est un peu amers dans cet article c'est parce qu'on vient de découvrir l'annonce du site StarWars.com qui vient de révéler la création de nouveaux programmes à destination de nos enfants. Déjà, la création d'un site nommé StarWarsKids.com dont le but avoué est d'initier les plus jeunes à la saga en leur permettant d'explorer l'univers.

 

photo galaxy of adventures"Allez Chico ! Hyper-vitesse !"

 

Ensuite, et c'est ce qui nous intéresse particulièrement ici, Star Wars : Galaxy of Adventures, une web-série animée à destination de Youtube qui, sous la forme de six courts-métrages, va reprendre l'histoire des six premiers films dans un character-design inspiré des dernières tendances occidentales avec une petite touche de japanimation.

 

photo galaxy of adventuresAvé de l'humour dedans

 

Les courts reprendront en partie les dialogues originaux des films concernés, tout comme leurs pistes sonores, en les agrémentant d'effets visuels qui pètent la rétine et de moments comiques qui font rire les neurones. Les courts seront en ligne le 30 novembre et la chaine devrait ensuite nous fournir de nouveaux programmes répartis sur l'année 2019, en mettant probablement l'accent sur ce qui se passe avant les aventures de la famille Skywalker, pour nous préparer à la sortie de l'Episode IX.

On peut appeler ça "une chouette initiative", nous on préfère qualifier la démarche de "première dose gratuite pour rendre les gamins accros". Mais c'est parce qu'on est des vieux cons qu'on dit ça et qu'on aurait préféré rester couchés plutôt que d'écrire ces lignes.

 

commentaires

Constantine 30/11/2018 à 15:34

C’est vrais que c’est fatiguant le Disney bashing...les films étaient plus rares mais l’uni étendu étaient hyper mercantiles et remplis de merdes : les romans pour la plupart ne sont pas des chefs d’oeuvres , pareils pour la majorité des comics Marvel ( des 70/80) et Dark Horse, pareils pour les jouets Kenner ( loin f’et les plus beaux jouets de l’époque) , pareils pour l’epid’ode tv spécial Noël, pareil pour les téléfilms des Ewoks , pareils pour les jeux vidéos Star Wars ou 1/2 jeux créés par Lucasarts étaient franchement moyen ( au mieux...et oubliables si le même jeu sortait sans licence !). Le marketing et l’aspect mercantile de Stat Wars fait partie de l’adn De la franchise ( que j’adore) . Faut arrêter ces discours de vieux réac....

Le Waw 29/11/2018 à 17:29

Si je suis assez supporter de ce que Disney a fait à la franchise. Sauf pour l'épisode 7 qui me frustre beaucoup. Que j'adore Rebels et rêve face à l'idée de "Thé Mandalorian". J'avoue que là je ne pigé pas. Dieu qui n'existe pas, que c'est moche et vain. Arrrgggggg.

Pierre 29/11/2018 à 15:10

Faux arrêter avec "c'est la faute a Disney"...
Des le début c'était n'importe quoi, a coté de la trilogie (don le troisième, l'ep 6 , est très neuneu avec les ewok) on a eu trois spin off complétement naze, des série d'animation toute pourrie sur les ewok et le cyborg, ainsi que tout un tas de jeux vidéo pourrie (pas tous heureusement).

Bref, non, c'était pas mieux avant, Star Wars a toujours été comme ça, Disney ne fait que suivre la tradition.

JackieBoy 29/11/2018 à 14:21

Mais, c'est quoi cette animation? C'est dégueux! Ils faisaient mieux, il y a 15 ans de ça.

lol 29/11/2018 à 13:37

Je doutais qu'on ne pouvait encore plus se faire insulter par Disney MAIS SI ILS CREUSENT !!

Comment ? Quoi ? Résumer ces 6 films qui sont tous des chefs d'oeuvre du cinoche en 6 pauvres courts métrages de merde à la manga ... Empêcher les enfants d'avoir accès à la culture, à de l'imaginaire ... C'est ...

Jojo 29/11/2018 à 13:15

Oh MON DIEU...

Chevalier Shakka 29/11/2018 à 11:41

@Lemon, je pense qu'ils opposaient l'ère Lucas à l'ère Disney. Six films en 28 ans à l'époque. Et même si on ramène le rythme à chaque trilogie : un film tous les trois ans.
Maintenant on a 4 films en 4 ans. Et même en ne comptant pas les spin-off, on parle d'un film de la nouvelle trilogie tous les deux ans.
Donc clairement la cadence a augmentée.

Après je te rejoins sur le fait que ce genre de série dérivée, on en bouffait déjà avant et qu'elles ne me font ni chaud ni froid.
Mais dire qu'il faut s'adapter pour attirer le nouveau public... certes mais c'est du discours de marketing.
En tant que spectateur, j'aimerai mieux qu'on fiche la paix à Star Wars. On peut rêver.

CooperPeaks 29/11/2018 à 11:40

Désolé, mais je pense qu'effectivement, il s'agit d'un article de vieux con aveuglé par sa nostalgie. On me rétorquera alors peut être que moi, je ne suis qu'un jeune con qui ne sait rien de la vie.
On pourrait déjà dire que la tendance à capitaliser à mort sur son propre univers, bah c'est plus ou moins Star Wars qui en est à l'origine (il me semblait avoir lu qu'une grande partie du succès du premier film était surtout dû à la vente des jouets et produits dérivés). Je pense même que c'était encore plus putassier dans la trilogie originale, puisqu'on a quand même eu un "Star Wars Christmas Special" (celle-là, même Disney n'aurait jamais osé je pense), et surtout le cas de ces putains d'ewoks. Parce que là, c'est avant tout le désir de vendre des jouets qui a influencé la trame principale du scénario, où un Empire qui était établi depuis un paquet de temps se faisait défoncer par une bande de gremlins pelucheux même pas foutu d'aligner deux mots. Et ceci, même, Disney n'a jamais été aussi cynique pour le faire. D'autant plus que Lucas était tellement fier de ses peluches qu'il en a fait deux films et une série animée tout aussi débiles que ce que Christophe Foltzer semble critiquer dans les séries Star Wars de Disney.
Donc dire que c'était mieux avant, que Lucas privilégiait le qualitatif au quantitatif est une affirmation particulièrement erronée. La seule chose que je retiendrais vraiment des "années Lucas", c'est les jeux LucasArts (qui n'étaient même pas pour beaucoup d'entre eux des adaptations de Star Wars) ainsi que la magnifique série animée de Gendy Tatarkovsky.

MisterM 29/11/2018 à 11:06

J'ai du mal à comprendre où est votre problème. Rendre les enfants "accros", avec une mini-série résumant la trilogie originale ? Donc Lucas avait lavé le cerveau d'une génération avec ses films ? Ah c'est vrai, la critique française des années 70-80 nous avait déjà mis en garde contre les dangers de l'abrutissement de Star Wars...

Simon Riaux - Rédaction 29/11/2018 à 10:52

@Mon avis vaut le tien

Je dirais plutôt "univers étendu".

Plus

votre commentaire