Séries

Marseille subit les foudres de la critique françaises

Par Laure Weise
29 avril 2016
MAJ : 21 mai 2024
6 commentaires

Netflix a tenté un premier programme à la française, malheureusement la France n’est visiblement pas prête !

Marseille

Si nous avions qualifié dans notre critique la série Marseille d’être sans intérêt car d’une banalité totale, et bien nous sommes des enfants de cœur par rapport aux autres presses françaises qui assassinent sans pitié la toute première production française de Netflix.

En tête de course nous retrouvons le Télérama qui qualifie déjà la série de « premier navet maison de Netflix », le journaliste ajoute plus précisément : « On découvre d’abord surpris, puis consterné, enfin hilare face à la pauvreté de son scénario, l’indigence de ses dialogues, la lourdeur de sa mise en scène et la faiblesse de son interprétation » et ponctue par « un ratage tellement énorme qu’il en deviendrait presque fascinant ».

Marseille Netflix

Le Monde suit de très près avec une critique riche en images : « En langage châtié, cela s’appelle un accident industriel. En langage courant, cela s’appelle une bouse« . Le rédacteur donne tout de même un peu plus de détails à sa critique en disant que : « la grande faiblesse de Marseille est que cette série ne sait pas ce qu’elle veut être. Au fil des épisodes, elle donne le sentiment de ne pas vouloir être une série, sans parvenir à devenir autre chose. » Un étonnement devant cette catastrophe chez Netflix qui qualifie de très inquiétant : « Ce qui est vraiment inquiétant, c’est que personne, à aucun moment, n’ait tiré la sonnette d’alarme (…) Il y a bien eu des gens pour relire, pour regarder, puis s’inquiéter, non ? Pour suggérer de modifier des dialogues qui s’empilent légers comme des parpaings, pour proposer de couper les ralentis et les plans aériens sans intérêt, pour choisir une playlist un peu moins guimauve ?« 

Marseille Netflix

Et BIM ! La série Marseille s’assombrir derrières les montagnes de mauvaises critiques ainsi que sous les nombreux qualificatifs avilissants. Pour reprendre les mots des pages du Ouest-France qui décrivent très bien la situation, la série événement est « un malaise palpable issu d’une opération de communication sans fond. (…) Tout ça flaire l’ambition manquée et un projet bancal ».

Ne reste plus qu’aux téléspectateurs de se forger une opinion le 5 mai prochain en ligne sur Netflix ou sur TF1 le jeudi 12 mai.

Marseille Netflix

Rédacteurs :
Tout savoir sur Marseille
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
diez

La presse est tellement aveuglée par le label Français, qu’ils osent dire que c’est le premier navet made in Netflix… c’est tellement bête et peu profesionnel. Des casseroles, Netflix n’en est pas à sa première…

Robin

@diez
Mais un vrai navet lancé par Netflix, tu penses à quoi d’autre ?

JJ

@Robin
Hemlock Grove par exemple.

Faut pas croire mais comme les chaines classiques, Netflix fait beaucoup de déchets aussi, sauf qu’il bénéficie d’une certaine hype et indulgence de la part du public. Allez savoir pourquoi.

Robin

Je vois pas tant d’indulgence, encore récemment quelqu’un sur ce site descendait Netflix en niant qu’il y avait de bonnes séries chez eux. Et les comparant à des chaînes comme HBO, qui ont plus d’années au compteur tout de même. Netflix a ses fans et détracteurs, notamment depuis son arrivée très critiquée et disséquée en France.

Hemlock c’est clairement pas très bon, mais l’ambition est à des années lumières de Marseille. Hemlock est une série Z assumée, qui n’est sûrement pas aussi sympa qu’elle le voudrait. Marseille, c’est du premier degré visiblement, avec des ambitions nobles de grande tragédie politique. Et un budget et générique plus spectaculaire, censé appeler plus de réussite.

maxleresistant

Contrairement à HBO, Netflix essaye d’explorer tous les genres styles et pour tous les publics.

Ils font de l’excellent, du bon, du moyen et du mauvais. Ce serait ridicule d’attendre d’eux qu’ils ne pondent que de l’excellence.

La seule question à se poser avant de s’abonner à netflix, c’est la suivante « y-a-t-il suffisamment de films et séries que je veux voir sur le service pour justifier 10 euros par mois »

Et contrairement à ce que certains veulent faire croire, 99% des gens n’auraient meme pas le temps de regarder tous ce qu’ils veulent voir sur le service.
Netflix à plus de 1800 films et séries en france (sans compter les saisons et épisodes) perso, ma liste c’est plus de 180 titres, Et tous les mois, il y en plus qui s’ajoute que j’en regarde, et pourtant j’en regarde vraiment vraiment vraiment beaucoup.

C’est sur qu’il y a toujours la solution du téléchargement illégal, c’est mieux, parce qu’il y a tout ce qu’on veut pour zéro euro par mois. Mais ça c’est un débat différent.