Game of Thrones : pourquoi la fin de la série est digne d'une rupture amoureuse

Déborah Lechner | 22 mai 2019 - MAJ : 23/05/2019 09:49
Déborah Lechner | 22 mai 2019 - MAJ : 23/05/2019 09:49

Game of Thrones est finie, et si certains ont déjà un vide dans le coeur, d'autres au contraire sont emplis de rage. Ça ne rappelle pas une rupture amoureuse, ça ?

Au fait, ça va spoiler. Genre tout.

Face au désarroi de la rédactrice, l'équipe lui a permis d'exprimer sa douleur, sa tristesse, sa détresse dans un billet qui, on l'espère, lui permettra d'envisager des lendemains plus doux, et panser ses plaies. Merci d'aider à sa reconstruction psychologique.

 

photo, Isaac Hempstead WrightÇa aussi c'est un spoil d'ailleurs, mais moins pire que ceux d'en dessous

 

Entre Game of Thrones et nous, les fans, c’est la fin d’une histoire qui dure depuis 2011. Le dernier épisode, c’était la rupture. Pas celle qui finit sur un « c’est la vie, bonne continuation », mais plutôt par des insultes, des pleurs et re-des insultes.

Ça fait déjà une ou deux saisons que notre couple bat de l’aile. Il y a d'abord eu Jon (Kit Harington) qu'on pouvait plus trop voir en peinture depuis un moment. Alors quand GOT l’a fait ressusciter dans la saison 6, c’était une première trahison. Mais on a pardonné. Entre La Bataille des Bâtards, la révélation sur Hodor (Kristian Nairn) et l'épisode 10 de la saison 6 où le Septuaire est réduit en cendres, la série savait nous montrer ce qu'on voulait voir.

Au début, avec la mort de Ned Stark (Sean Bean), les tentatives de meurtres sur enfant et la liaison incestueuse entre frangins, elle nous a fait croire qu’elle n’avait pas froid aux yeux, ce qui nous a émoustillés. Sauf qu'avec cette dernière saison et surtout ce 73e épisode, on a découvert que GOT n'était qu'un lâche moins couillu que Varys.

Tellement lâche que l'épisode a préféré faire une ellipse de quelques jours (semaines ? mois ?) plutôt que d'assumer d'avoir tué Daenerys comme on aurait euthanasié un raton-laveur sur le bord de la route. Ça nous vend des épisodes épiques comme les Pluies de Castamere et La Néra pour finir sur un happy ending à coucher dehors dans la neige (comme Drogon). Pourquoi cet optimisme soudain alors qu'on est tombé amoureux de son insensibilité apparente ?

 

photo"C'était un peu méchant ça quand même..."

 

En plus d’être lâche, on a compris que GOT nous avait mentis et manipulés. Pour nous séduire, la série nous a promis des enfants de la forêt, des corneilles à trois yeux, un Dieu de la lumière, des sans-visages et une confrérie sans bannière, pour au final ne rien concrétiser. On s'est lassé de la série et on n'attendait plus rien d'elle, alors elle a essayé de nous récupérer comme elle le pouvait. Mais à force d'en faire des caisses pour attirer de nouveau notre attention, elle nous a rendu passifs. Il est loin le temps des Oberyn vs La Montagne ou des Tywin aux toilettes vs Tyrion avec arbalète...

Aujourd'hui, GOT peut tuer l'autre blonde avec son nom à rallonge, enterrer les jumeaux sous les décombres du Donjon Rouge ou foutre un légume sur le trône, tout nous laisse de marbre. Surtout quand le reste du casting se porte à merveille, c'est-à-dire vivant (c'est déjà ENORME) ou avec 30 gallons de plus qu'il y a deux épisodes.

Maintenant il faut avancer, mais comment faire confiance à une autre série après ça ? A partir d'aujourd'hui, dès qu'un épisode ne sera pas satisfaisant, il restera le coup d’un soir. Au final, s’engager dans une relation avec Bones ou Le Destin de Lisa aurait été moins douloureux.

 

Image 406308"J'ai comme l'impression que c'était pour se payer notre tronche"

commentaires

jay jay
23/05/2019 à 22:09

Si je dis que c'est plein de chochottes dans les commentaires du dessous j'ai droit à un procès moi aussi? On peut recentrer le débat?

Geoffrey Crété - Rédaction
23/05/2019 à 14:46

@Olivier637

Vu le nombre de fois où on s'en est pris dans la tronche en étant traités de progressistes dès qu'on parlait sexisme, homophobie et racisme (et on a consacré des articles entiers à ça), on ne se sent franchement pas visés. Ce sont des sujets qui nous tiennent à coeur, notamment car plusieurs membres de l'équipe se sentent directement "visés".

Encore une fois : c'est un billet d'humour affiché dès l'intro, avec l'excès qui va avec. Le contexte est là, l'excès est étalé partout.

Vous avez parfaitement le droit de trouver ça pas drôle, pas fin, totalement bête et immature et pas bien écrit. Bien heureusement !... comme on vous le rappelait juste avant. Mais le procès d'intention, qui met donc en jeu le politiquement correct que tout le monde déteste tant, et part du principe qu'on veut choquer (...) : on entend, mais on vous dit que non, absolument pas.

Olivier637
23/05/2019 à 14:29

Ouais...alors disons que c'est pas super drôle.

Appeler un handicapé un légume , c'est comme appeler un noir bamboula ou traiter un gay de pédé. Si la punchline est parachutée au milieu du texte sans être amenée, construite, contextualisée ça ne peut pas être drôle, jamais. C'est juste choquer pour choquer. Surtout quand c'est complètement isolé dans l'article.

L'humour subversif c'est une mécanique subtile, c'est pas donné à tout le monde et c'est la beauté du truc. Sinon vous faites juste du Dieudonné, mais en même temps il y a un public pour ça donc bon...

Geoffrey Crété - Rédaction
23/05/2019 à 13:24

@Olivier637

L'intro indique clairement que tout l'article est à prendre au troisième degré. Sauf si vous pensez vraiment que notre rédactrice est traumatisée par la série.

Ce mot peut vous sembler bête, pas drôle, lourd (du pur EL en somme), mais de là à dire qu'on s'en prendrait aux handicapés de manière systématique... vous oubliez par ex tout ce qu'on a écrit sur Bran au premier degré, en terme de personnage, d'enjeux et de dramaturgie (et pas au niveau de sa mobilité réduite)

Olivier637
23/05/2019 à 13:19

@WalterB: mouais..c'est vraiment pas évident. Surtout que c'est pas la 1ère sur Bran, sans explication, même si on a bien compris qu'EL n'était pas fan du perso...

Je déteste être dans le politiquement correct. Mais pour le coup la vanne me parait vraiment 1er degré.

Liebig
23/05/2019 à 11:50

« Légume » vous n'avez pas honte franchement ? Changez ça immédiatement bon sang, t’avais la tête coincée entre deux poteaux au moment d'écrire cette infamie ?

WalterB
23/05/2019 à 11:45

@Olivier637 Je vais me faire l'avocat du diable, mais je ne pense pas que c'est le fait que ce soit un infirme qui en fait un légume, c'est plutôt que le type n'a aucune personnalité. Bran est mort et il n'est plus qu'un semblant de personnage. Et dans cette optique là dire de lui que c'est un légume c'est même gentil, surtout quand on le compare à l'ancienne corneille à 3 yeux.

Rorov94
23/05/2019 à 10:57

Certaines séries de bonne facture sans être géniales ont eu des fin digne de ce nom:
MEDIUM,NY 911,THE LAST RESORT,THE STRAIN,SONS OF ANARCHY...

yellow submarine
22/05/2019 à 23:50

@Olivier637: peut être qu'ils ont un problème avec eux

Olivier637
22/05/2019 à 22:55

« Un légume sur le trône »...les gars je voulais pas m’en mêler mais ça fait quand même au moins le 3e article que vous faites du bashing sur les handicapés bien grattos.

Plus

votre commentaire