Dragon Ball Super Saison 1 - Episode 53 : Le mystère s'épaissit

Christophe Foltzer | 1 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
3
default_large

Le retour de Mirai Trunks a probablement sauvé la série d'un destin ronronnant. Mais le danger n'est pas écarté pour autant.

Partis dans l'Univers 10 pour suivre une piste qui conduirait à l'identité de Black Goku, Whis, Beerus et Goku arrivent devant Zamasu et son maître Gowasu, alors même que les deux KaïoShins discutent de l'utilité de veiller sur les humains sans interférer. En effet, Zamasu remet en question la légitimité de l'humanité puisqu'elle n'apprend jamais de ses erreurs mais Gowasu lui répète que c'est le but même de leur existence : veiller à ce que l'humanité évolue en lui laissant commettre ses fautes. Dès qu'il le voit, Goku veut se battre contre Zamasu mais il y a plus important. Mis au courant de l'existence de Black Goku dans l'univers 7, Gowasu sort une boite contenant son Time Ring, prouvant ainsi qu'il ne s'agit pas de la même bague que celle que possède leur mystérieux ennemi, tout en encourageant Zamasu a accepter le défi de Goku car ainsi il comprendra mieux l'humanité.

Le combat est court et tourne à l'avantage de Goku qui, au passage, reconnait les similitudes entre son ki et celui de Black Goku bien qu'il y ait cependant quelques différences. Le trio prend congé avec la preuve que Black Goku et Zamasu sont liés d'une manière ou d'une autre, le Kaïo manifestant une part sombre contenue certaine. Zamasu qui n'hésite pas à considérer l'humanité comme une menace.

Photo Episode 53

Pendant ce temps, les travaux autour de la machine temporelle avancent bien et Mirai Trunks découvre la famille de Krillin et s'étonne que C-18 soit sa femme. Ce qui lui fait un choc certain lorsqu'il réalise qu'elle n'a plus rien à voir avec l'Androïde qui a détruit son monde. Pilaf, voyan que Maï se languit face au guerrier, se met en tête de leur arranger le coup mais son plan tourne un peu en eau de boudin tandis que le jeune Trunks semble plus que jamais sensible aux charmes de la jeune fille.

 

UN ARRIERE-GOÛT D'EAU DE ROSE.

Après avoir commencé sur les chapeaux de roue, l'arc Black Goku s'enfonce progressivement dans les travers les plus énervants de Dragon Ball Super, la monotonie et la comédie-remplissage. En effet, on ne peut voir autrement la seconde moitié de l'épisode qui ne sert qu'à entretenir le suspense quant à l'intrigue principale jusqu'à la semaine prochaine. Un procédé qui pourrait être totalement énervant s'il ne permettait pas d'approfondir encore plus la personnalité de Mirai Trunks, électron libre dans un monde en paix qu'il n'avait jamais imaginé. Si l'intermède comique avec Mai frustre le fan parce qu'il n'apporte rien (et qu'au passage il ridiculise le jeune Trunks), les retrouvailles avec C-18 fonctionnent à merveille et nous permettent de comprendre encore une fois que les personnages emblématiques de la saga ont une véritable existence. L'échange d'un simple et court dialogue entre eux nous rappelle toute leur histoire commune, tout l'arc de Cell et nous émeut un peu à tel point que l'on aimerait que ce qui concerne l'intrigue parallèle ne soit qu'entièrement consacré à la découverte de ce nouveau monde par le visiteur du futur.

Photo Episode 53

La partie principale quant à elle nous permet en outre d'alimenter toutes les hypothèses autour de l'identité de Black Goku. Que notre Goku se comporte comme un gros beauf face à un Zamasu très mal à l'aise est une chose délicieuse qui nous rend immédiatement ce nouveau personnage sympathique bien qu'il semble évident qu'il ait à terme une part de responsabilité non-négligeable dans les combats à venir. Si au début, on peut craindre qu'il s'agisse d'une resucée de Piccolo, tiraillée entre sa part luminueuse et se part sombre, les choses semblent plus compliquées que prévu et cela nous permet de commencer une véritable réflexion de fond sur le bienfondé des agissements de l'humanité. Si cet épisode ne fait pas vraiment avancer les choses, il permet en tout cas de poser des pistes très intéressantes pour l'avenir de la série.

 

Dragon Ball Super se doit d'être extrêmement attentif à ne pas tomber dans une monotonie qui signerait la mort de son nouvel arc passionnant. Si le studio en garde sous le coude et joue avec nos nerfs, il propose cependant suffisamment de pistes intéressantes pour capter notre attention. Mais à un moment, il va falloir y aller franchement.

Photo Episode 53

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
mikegyver
03/08/2016 à 19:58

"Si cet épisode ne fait pas vraiment avancer les choses"

hein ? quoi ? allo ? y'a quelqu'un au bout du fil ?

on apprends qui est black goku, on connait aussi les raisons de sa mechancete, et le pourquoi de la ressemblance avec goku......

bref vous m'aviez donné envie de mater avec vos resumé et ce black goku, ok, mais bon qu'est ce que c'est pas terrible, niais, mal animé, mal dessiné, et bon faut dire les dialogues en japonais n'aident pas,

c'est insupportable, goku ne parle pas, il crie tout le temps, la vo jap est desastreuse sur quasi tout les mangas de toute facon,

faudrait voir si tu parles japonais, est-ce que ca rends mieux, mais vu que 99% de gens ne le comprennent pas , c'est un calvaire le doublage quoi.

Pseudo
02/08/2016 à 06:48

Dragon ball super ça pue d'la gueule putain...

votre commentaire