Walking Dead, saison 7 épisode 1 : purée de cervelle et Negan en folie

Jacques-Henry Poucave | 24 octobre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
45
Photo Jeffrey Dean Morgan

Il y a quelques mois et après d’interminables épisodes introduisant le nouveau grand méchant de la série, Walking Dead frustrait une grande partie du public en dissimulant l’identité de la victime de Negan. C’est donc peu dire que tout le monde attendait le premier épisode de la saison 7, histoire de juger si le show s’était moqué de nous, ou s’il avait une bonne excuse pour délayer ainsi la sauce. Voici venue l’heure du verdict.

ATTENTION SPOILERS

 

Photo Andrew Lincoln

 

Série la plus regardée du moment, dont l’influence est comparable à celle d’un Game of Thrones, Walking Dead est depuis plusieurs années un emblème de pop culture à étudier avec précaution. Entre l’angoisse du spoiler, le fanatisme dévot de certains spectateurs et les attentes considérables placées par tous les lecteurs du comics dans cette adaptation, cela fait un moment déjà qu’AMC a opté pour une recette affadie, qui ne prend aucun risque et fait le maximum pour repousser les enjeux.

Malheureusement, le premier épisode vient confirmer que la chaîne n’a aucun autre projet qu’une progressive dilution des enjeux, tant il est globalement décevant, et surtout… Vide.

 

Photo Jeffrey Dean Morgan, Steven Yeun

 

La Mort leur va si Bien

C’est bien simple, il ne passe absolument rien de notable durant les 45 premières minutes de la saison 7. Nous avions quitté les compagnons d’armes d’Andrew Lincoln terrifiés, traumatisés, et à genoux ? Nous les quittons à l’issue de cet épisode introductif terrifiés, traumatisés, et à genoux. Walking Dead n’a rien d’autre à raconter que la mise à mort de deux de ses personnages, qui n’était plus un mystère pour grand monde.

Le cliffhanger tant attendu occupe donc l’intégralité de l’épisode, qui fait ce qu’il peut pour assurer le remplissage maximum. Il faut ainsi attendre plus de 14 minutes pour que le massacre commence, à cause d’une ritournelle temporelle totalement inutile, surtout après des mois d’attente. Ainsi qu’on s’en doutait, les scénaristes ont opté pour une double exécution, afin de respecter les attentes des fans des comics, tout en se réservant la possibilité d’éliminer un personnage « inattendu ».

 

Negan Kill Episode 1

 

Résultat des courses : Abraham et Glenn sont transformés en terrine de campagne par Negan. Soit un personnage au destin déjà scellé pour une grande partie des spectateurs, et un autre perçu comme condamné pour beaucoup, tant le scénario en avait fait de la chair à canon. Une nouvelle fois, pour le courage scénaristique, l’audace et la surprise, on repassera…

 

Negan Kill Episode 1

 

Y a pas le feu au lac

Une fois le massacre achevé, on espère naïvement que l’épisode embraie et permette à la série de redémarrer sur les chapeaux de roues, enfin libérée d’une polémique bien inutile. Mais non, afin de nous convaincre que Rick est vraiment au plus bas, les scénaristes perdent un temps infini tout d’abord ans une confrontation avec Jeffrey Dean Morgan, puis dans une scène de « torture psychologique » au cours de laquelle l’homme déchu redoute de devoir mutiler Carl pour sauver ses compagnons.

 

Photo Andrew Lincoln

 

Cette scène où Negan donne à Rick le choix de voir tous ses amis exécutés, ou de trancher le bras de son fils témoigne tristement de l’impasse artistique et narrative de The Walking Dead. Capable de tuer avec la plus grande complaisance des protagonistes déjà mis de côté ou ne comptant pas parmi les héros les plus populaires, le show n’ose même pas blesser les chouchous du programme, rendant de facto toute l’entreprise incroyablement prévisible. Plus gênant, cette fausse scène de suspense joue inutilement avec les nerfs des fans du comics, qui attendent toujours (et désespérément) que Rick soit amputé…

Quarante-cinq minutes de parlotte, de paraphrases, de dialogues creux, de larmes et de jeu catastrophique (rarement Andrew Lincoln aura paru aussi mauvais, surtout face à Jeffrey Dean Morgan), c’est bien peu, même en regard des frissons provoqués par deux meurtres extrêmement graphiques et puissants.

 

Photo

 

Plus gênant encore, Walking Dead ayant désormais beaucoup de mal à gérer ses curseurs émotionnels, l’épisode nous offre un épilogue d’une rare crétinerie, au cours duquel nous avons droit à l’avenir fantasmé des survivants, dégustant un repas en souriant, à la manière d’un thanksgiving mongoloïde. Ridicule, pathétique, et tellement lourdaud en termes d’émotion, qu’on en viendrait presque à soutenir Negan.

 

Heureusement il y Negan

Et pourtant, au sein de cette interminable introduction, tout n’est pas à jeter. A lui seul, Jeffrey Dean Morgan vole la vedette à l’ensemble du casting, et ce quasi-instantanément. Mélange brut de charisme animal, de force et de finesse stratégique, le personnage est clairement le plus intéressant et prometteur de cette saison 7.

Dans le rôle, Jeffrey Dean Morgan fait montre de tout son talent et donne une leçon d’interprétation au casting ramollo de la série. Magnétique, la moindre de ses inflexions imprègne l’écran et transforme l’atmosphère en orage électrique. On croit aussi bien à la finesse de son analyse, au charme vénéneux qu’il instille, mais aussi aux bouffées de rage destructrice qu’il est capable de provoquer.

 

Photo Lauren Cohan

 

Negan est donc à ce jour le seul élément potentiellement imprévisible de Walking Dead et accessoirement notre dernière raison de croire encore un peu que le récit puisse nous étonner. En l’état, difficile de croire pour autant qu’AMC soit prête à prendre le moindre risque, tant cette entame déçoit.

Une piste néanmoins. En faisant prisonnier Daryl, Negan pourrait provoquer de terribles changements chez ce personnage, qu’on espère enfin retrouver sur le devant de la scène. Et si comme l’épisode le laisse penser, le scénario accepte de jouer une vision nuancée du bad guy, il pourrait prendre dans cette saison le rôle tenu sur le papier par Carl. Un changement qui, s’il est tenu, pourrait s’avérer malin et faire office de moteur dans la saison.

 

Photo Jeffrey Dean Morgan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Caca
20/07/2017 à 13:56

Alors bon, l'analyse est bonne, les arguments sont (en partie) presque tous vrais et l'article est bien écrit. Mais bordel, arretez d'insulter la serie aussi violemment, cette serie est genial et dire que juste parce que ya pas de coupage de bras de carl, la serie est nul, je trouve ca aberrant.
Franchement, a part ecraser la serie et sucer l'acteur de negan (que je suce moi meme car il est genial) cet article est franchement inutile je trouve.

Touk
05/01/2017 à 14:47

Ci-dessus : la pire démonstration possible pour défendre la série, qui donne justement envie de penser qu'elle a une base de fans en partie ridicule.

Et pourtant je ne déteste pas du tout TWD.

roro
05/01/2017 à 14:35

gros nase ces la meilleur série qui existe au monde
si vous n'aimez pas, regardez pas,mais vient pas nous saouler.regarde Gulli

mononeurone
03/11/2016 à 15:16

Ouh là, ecranlarge me déçoit de plus en plus dans ses critiques acerbes sur les oeuvres populaires. Baver ainsi sur cet épisode, c'est vraiment passer à coté du virage qu'a opéré la série. Pour le première fois peut être (exception faite peut être du terminal), la série se rapproche du ton du comics, sadique, ultra violent, voir animal, pour ne pas dire amoral.
Ici, plus de kikoolol petite maison dans la prairie de l'interminable saison 2, voir les 5-6. Pas non plus d'adaptation édulcorée des méchants genre le gouverneur, et la menace pour les personnages principaux devient subite et réelle.
Vous pouvez jouer la blasitude "on avait vu ça de loin" à force d'avoir lu toute les rumeurs autour du show, mais c'est vraiment pas objectif de taper ainsi sur l'épisode. Ca aurait été un personnage moindre, vous auriez crié au scandale du manque de co****es des showrunners, ça aurait été un autre personnage principal, vous auriez crié que le matériaux de base n'est pas respecté. Bref, dans tous les cas, vous avez l'air de partir avec des apriori négatifs.

C'est gratuit, c'est décevant.

pppffff
29/10/2016 à 21:04

tué Glenn dans la saison 7 c'est nul franchement c'est quoi le bute de cette série c'est de faire mourir tout les acteurs pppffff

Jeanne
25/10/2016 à 22:32

J'ai pas aimé l'épisode non plus, mais pour moi, ce qui le flanque par terre, c'est l'acteur de Negan. Tous les autres font tout ce qu'ils peuvent pour nous convaincre qu'il est dangereux, mais tout ce que je voyais, c'était un acteur qui veut juste montrer à quel point il est méchant, en passant par tous les clichés possibles et en cabotinant à mort. Pour faire peur, il suffit pas de sourire en faisant des trucs de méchant, il faut avoir un peu de profondeur, aussi.

swisstasystem
25/10/2016 à 20:57

comme quoi ce dicton qui dit "le succès engendre le mépris" est vrai de vraie. quant on vois certains commentaires qui disent que cette série est nulle, vide de sens inutile, ect.. mais continue a le regarder on s'interroge là. ça fait quand même 7ans que ça dure non! et jusque là vous ne lâchez rien? et ce marrant parce que ces même personne seront présents lorsqu'il faudra critiquer des épisodes de la saison 10. avouez les gars cette série vous l'avez dans la peau.

rod
25/10/2016 à 15:41

"En un épisode, on voit Rick et sa bande qui ont survécus au gouverneur, aux cannibales, aux zombies, qui se croient peut être invincibles, se faire laminer dans tout les sens et finir complètement prostrés"

C'était déjà le cas dans le final de la saison 6... ça durait même une trop longue heure pour en arriver là.
Bref ça ne raconte rien de plus. On rajoute des monologues interminables, on montre 2 crânes défoncés et rien de nouveau.
Je ne suis pas toujours d'accord avec les critiques d'EL donc je ne veux certainement pas me poser en défenseur du site, mais dernièrement ils ont fait un article élogieux sur la saison 3 de Black Mirror, et ça passe relativement inaperçu. Par contre une critique négative d'une autre série et c'est la foire aux commentaires (injurieux pour beaucoup)...
C'est peut être justement parce que TWD est un des plus gros phénomène série TV des dernières années qu'il est normal de voir de mauvais retours. Ce n'est pas comme si c'était difficile de trouver un endroit sur internet pour caresser la série dans le sens du poil...
Pour ma part je trouve ça très gentil de lui donner la note moyenne.

Murata
25/10/2016 à 15:22

Les réactions sont très intéressantes et prouve la montée en puissance de la série grâce aux haters et bien malgré eux. Parce que oui, fanboys d'un côté, haters de l'autre hein. Nous voilà donc rendu au moment où des spectateurs ont regardés jusqu'à la saison 7 ( ! ) en disant détester la série (masochistes ?) et veulent absolument convaincre tout le monde que la série est nulle, en mode si si si c'est nul arrêtez vite de regarder je le ferais pour vous ^^
Pour ma part, j'ai déjà débuté des tas de séries, j'en ai laissé tomber après l'épisode 1, 2, parfois après la 1ère saison, dans tout les cas j'ai pas cherché plus que ça à lire des critiques et encore moins perdu de temps à traiter ceux qui n'étaient pas de mon avis de fanboys écervelés. Bon après c'est peut être un kiff qu'ont certains, après tout pourquoi pas.
Mais là où c'est intéressant, c'est que les arguments sont faux. Soyons clair, la série n'est pas sans reproche et le déchainement de violence peut dégouter, je le conçois tout à fait, c'est normal que tout le monde ne puisse pas le supporter. Mais à ce moment dire que c'est complaisant ou vide est tout à fait inexact. Le massacre montre la violence, la vraie, celle qui te fait frémir ou vomir, pas de la violence cool donc complaisante. Cet épisode n'a laissé personne indifférent, et je rappelle que la série parle de fin de la civilisation et de perte d'humanité. Et oui la série montre un possible futur où les plus violents prendraient le pouvoir si la civilisation s'effondrait. Ca n'est pas complaisant. Ca met mal à l'aise ? Mais c'est bien le but ! Les protagonistes deviennent eux mêmes des morts vivants ? Les spectateurs, n'osant plus s'attacher à un personnage de peur qu'il meurt deviennent des zombies eux aussi en regardant ? C'est très fort.
Et sinon l'épisode vide ? En un épisode, on voit Rick et sa bande qui ont survécus au gouverneur, aux cannibales, aux zombies, qui se croient peut être invincibles, se faire laminer dans tout les sens et finir complètement prostrés, toutes leurs certitudes envolées. Au point que Rick s'apprête à trancher le bras de son propre fils, qui lui demande de le faire. Au passage j'ai trouvé Andrew Lincoln très bon. Les victimes de Negan sont affreusement bien choisies, l'homme le plus fort physiquement et le plus humain de la bande, sous les yeux de leur femme dans les 2 cas. Et c'est tout à fait logique que Negan ne tue pas Daryl, Negan montre à tous que si l'un d'entre eux se rebelle, il tuera un de ses amis en représailles, c'est beaucoup plus fin.
Les réactions que suscite la série prouve à mon sens qu'elle a atteint un très haut niveau, comment autant de personnes pourraient s'acharner sur une série simplement inintéressante ?

Dr Blaze
25/10/2016 à 14:48

Vraiment je ne comprends pas votre critique. Vous suivez de manière assidue la série mais tout ce que vous trouvez à en dire, c'est des critiques rébarbatives. Toute série possède ces défauts bien entendu et TWD malgré son gros souci de rythme dans les saisons précédentes a fini par se hisser, se stabiliser et à devenir une série doté d'un certain niveau.

Vous voyez que du gore, que de l'inutilité dans ce premier épisode mais au contraire avec l'arrivée de Negan, la machine survival est relancée ! La bande de Rick, qui se croyait invincible, finit par se prendre un revers des plus sévères et quand vous dites qu'il ne se passe absolument rien dans cette épisode, je dirais bien au contraire ! C'est tout un bouleversement qui se déroule dans cet épisode. Negan devient un dieu face à un Rick complètement terrorisé et l'acteur Andrew Lincoln a magnifiquement bien joué sa partition. Là ou je suis d'accord avec vous, c'est que les scénaristes ont pris les spectateurs pour des cons avec le cliffhanger de la dernière saison. Le seul truc qui m'a vraiment dérangé, c'est qu'on a l'impression d'être des moutons voyeurs en attente de sang. Cet épisode était barbare certes comme l'on pouvait s'y attendre mais il y avait beaucoup plus comme tout ce mécanisme psychologique de la part de Negan pour réduire à néant le groupe de Rick et faire prendre une nouvelle direction à la série. La mise en scène était également à la hauteur. Mais avec votre rengaine habituelle ( il ne se passe rien, etc...) vous ne le soulignerez pas ça. On est en face d'un véritable monstre ce qui laisse supposer une future bataille à venir et vous tout ce que vous trouvez à dire c'est qu'il ne se passe rien. Sauf votre respect, on n'a pas du regarder le même épisode.
Je trouve votre critique simplement opportuniste surfant sur la popularité de la série ! D'ailleurs en dehors de GOT et TWD, vos actus au niveau des autres séries sont vraiment en marge: quelques petites news par ci-par là en attendant le nouvel épisode de TWD que vous allez condamner avec votre amertume habituelle. Il serait temps de changer de registre où carrément arrêter de voir cette série car cette épisode était loin du niveau de nullité que vous prétendez.

Plus
votre commentaire