Call of Duty : Modern Warfare 2 – la campagne du futur FPS interrogera la morale des joueurs

Antoine Desrues | 2 novembre 2021
Antoine Desrues | 2 novembre 2021

Le prochain Call of Duty, pour le moment intitulé Modern Warfare 2, donne des nouvelles de son gameplay, qui pourrait chambouler la saga.

Alors que les fans de FPS attendent de pied ferme Call of Duty : Vanguard, le studio Infinity Ward est en train de plancher sur le nouvel opus de la saga, à savoir Modern Warfare 2, la suite de l'épisode sorti en 2019, à ne pas confondre avec le Modern Warfare 2 de 2009 (vous suivez ?).

Si la franchise de FPS à la dimension arcade s'est toujours démarquée par son aspect explosif et ultra-spectaculaire, elle a souvent pêché par sa dichotomie entre le divertissement pur et les réflexions politiques que ses récits guerriers pouvaient sous-tendre.

Plus qu'aucun autre jeu de la saga, Modern Warfare a d'ailleurs été au cœur de débats passionnants sur son rapport à la justice expéditive et au terrorisme. Tandis que ses développeurs ont tenté de noyer le poisson derrière la pancarte d'un apolitisme absurde, d'aucuns ont pointé du doigt l'inconsistance du jeu, voire sa couardise. Pour les anglophones, on ne peut que vous conseiller l'excellente vidéo que l'essayiste Jacob Geller (l'un des meilleurs vidéastes sur le jeu vidéo) a dédiée à cette question.

 

 

 

En bref, la franchise est encore interrogée sur sa maturité, et les critiques de Modern Warfare ont visiblement amené à du renouveau pour sa suite. En effet, les dernières rumeurs évoquées par le compte Twitter @RalphsValve ont fait mention d'un scénario "sanglant et implacable", qui puiserait son inspiration dans des films comme Sicario, No Country for Old Men ou encore Traffic.

Ces nouvelles informations ont ainsi permis de donner du poids aux sources internes du site VGC, qui a pour sa part avancé que Modern Warfare 2 prendrait pour cadre une bataille contre les cartels de drogues colombiens.

 

photoZero Dark Thirty

 

Mais surtout, la campagne du titre devrait imposer au joueur de remettre en question ses actions via son avatar, notamment au travers d'un "compas moral", un outil de gameplay proche de système d'honneur de Red Dead Redemption 2, et qui aura un impact soi-disant conséquent sur les événements de l'histoire.

Face aux nombreuses critiques que la saga a pu recevoir au fil des ans concernant sa peinture de la violence, Modern Warfare 2 pourrait également avoir une gestion du gore plus réaliste. Les ennemis pourront perdre des membres durant les combats, mais aussi faire pression sur leurs plaies pour stopper les hémorragies. En bref, donner corps aux PNJ, contrairement aux multiples cibles en papier du passé.

 

photoClean House, la mission tant controversée de Modern Warfare...

 

Enfin, le déroulé du récit devrait amener à des animations encore jamais vues dans la franchise, notamment pour les réactions du personnage principal. D'après le rapport de VGC, "durant une séquence où votre véhicule de patrouille est pris en embuscade par des tirs hostiles, le personnage que vous incarnez est ébranlé : il peine à insérer un chargeur, et ses mains tremblent...".

Après tant d'années à se reposer sur les mêmes codes, Call of Duty : Modern Warfare 2 (deuxième du nom) pourrait-il être la révolution tant attendue de la saga ? Réponse en 2022.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Hmhm
02/11/2021 à 17:04

Mouais, vu ce qu'ils décrivent c'est juste de l'habillage se voulant "réaliste". Le seul jeu de guerre qui questionne vraiment la morale des joueurs voir du genre entier c'est Spec Ops The Line.

De plus, la course au réalisme est assez complexe d'un point de vue moral, notamment dans la représentation de la violence (le cas de The Last of Us 2). Mais bon.

votre commentaire