God of War : Ragnarök – pourquoi le retour de Kratos sera le dernier épisode dans la mythologie nordique ?

Antoine Desrues | 17 septembre 2021 - MAJ : 17/09/2021 17:44
Antoine Desrues | 17 septembre 2021 - MAJ : 17/09/2021 17:44

Alors qu'on attend impatiemment God of War : Ragnarök sur PS5, Cory Barlog a confirmé qu'il s'agirait du dernier volet dans le contexte nordique. Explications.

Débutée en 2005 avec un premier opus qui s'est imposé comme l'un des classiques de la PlayStation 2, la franchise God of War a réinvesti la mythologie grecque dans la fureur et le sang, au point où on lui a consacré un dossier sous forme de déclaration d'amour.

Si sa suite en 2007 a encore plus poussé les potards du spectaculaire, c'est sur PlayStation 3 que s'est conclue cette trilogie irremplaçable, pour un final dont le nihilisme a mené ce cher Kratos à détruire toute une civilisation, et les dieux qui la représentent.

 

photoBooooiz n the Hood

 

Dès lors, le retour du spartiate colérique dans le contexte de la mythologie nordique a surpris de nombreux joueurs. Avec son gameplay repensé à la troisième personne, le God of War de Cory Barlog a amené la saga dans une nouvelle ère, que d'aucuns ont immédiatement imaginé comme une nouvelle trilogie.

En même temps, il est bon de rappeler que le premier triptyque de God of War a été pensé très en amont. Le tout premier jeu de 2005 montrait avant son dernier acte une mosaïque prophétique, annonçant déjà le destin de Kratos dans le troisième volet. Et quand on voit la fresque qui a terminé les aventures du guerrier barbu et de son fils dans le titre de 2018, on se dit que Santa Monica Studios a déjà un coup d'avance sur la conclusion de sa saga.

Seulement, Cory Barlog, qui a confié la réalisation de God of War : Ragnarök à Eric Williams (un vétéran du studio) a révélé lors d'un podcast avec le youtubeur Kaptain Kuba que ce chapitre serait le dernier de ce pan de la franchise, faisant donc de la phase nordique de Kratos un diptyque :

 

photoKratos cherchant son nouveau cheval de bataille

 

"La raison la plus importante, c'est que le premier jeu nous a pris cinq ans. Le deuxième, je ne sais pas exactement combien de temps il exigera au total, mais on peut dire qu’il nous demandera un temps similaire. Et si l’on songe à un troisième jeu avec le même schéma, on parle d’environ quinze ans pour raconter une seule et même histoire, et j'ai l'impression que c'est bien trop étiré dans le temps.

Quand j'ai vu où en étaient l’équipe de développement et Eric par rapport à ce qu’il voulait faire, je lui ai dit que nous pouvions vraiment finir tout ça dans cette deuxième aventure. Ce que l’on essaie de faire depuis le début, c’est raconter une histoire centrée sur Kratos et Atreus. Le noyau dur, le moteur même de l’histoire, c’est cette relation entre ces deux personnages."

 

photoQuelle fin pour le voyage de Kratos et Atreus ?

 

Brisant la structure classique des sagas en trilogies, God of War : Ragnarök semble montrer que les blockbusters vidéoludiques pourraient amener de nouveaux modèles narratifs, surtout face à leurs lourdes logistiques. Après tout, Neil Druckmann a quelque peu sous-entendu la même chose après la sortie de The Last of Us - Part II, qui a justement demandé un long temps de développement pour conclure de manière satisfaisante le parcours d'Ellie.

Pour rappel, God of War : Ragnarök sera disponible sur PS4 et PS5. Le jeu n'a pas encore de date de sortie officielle.

Tout savoir sur God of War : Ragnarök

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ray Peterson
18/09/2021 à 12:56

Effectivement, les affrontements high level manquaient un peu au détriment d'une histoire absolument fabuleuse contrairement aux autres (même si je conçois que les scripts du 2 et du 3 étaient "bien menés"). Par contre, les Valkyries étaient bien vénères notamment Sigründ la dernière superbement reloue pour ma part.

Pour ce dytique, cela me parait judicieux de s'arrêter là car le style de jeu (à 2 avec co op ordi comme TLOU) va devenir très redondant. Je suis sur qu'ils vont rebondir. Pour un autre God of War ou un autre projet ? Comme dirait un certain Simon, "J'y crois à mort".

Liojen
17/09/2021 à 19:18

Aussi génial que soit God of war, j’espère que cet épisode proposera des combats de boss épiques comme il y en avait dans la trilogie originale, et qui manquait terriblement dans la version ps4

votre commentaire