Warhammer 40.000 : Chaos Gate - Daemonhunters - une première bande-annonce brutale pour les Space Marines

JL Techer | 27 août 2021 - MAJ : 28/08/2021 19:43
JL Techer | 27 août 2021 - MAJ : 28/08/2021 19:43

Les Space Marines de Warhammer 40.000 : Chaos Gate - Daemonhunters se la jouent Stargate en Enfer pour leur première bande-annonce.

Dans l'imagerie populaire, les chasseurs de démons sont plutôt présentés tels des prêtres exorcistes façon Père Merrin de L'Exorciste, soutane noire et bible à la main, ou comme des experts en paranormal inspirés de Lorraine et Ed Warren de Conjuring. Prêts à affronter les forces démoniaques, armés de leurs prières et d'eau bénite. Si leur efficacité est plutôt honorable au cinéma, dans les jeux de plateau ou jeux vidéo, on aura tendance à préférer des pratiques plus "musclées". 

Alors que les époux Warren suent sang et eau pour se débarrasser d'un malheureux démon, lorsque ce sont des hordes de démons qui débarquent, il faut savoir adapter ses méthodes. Au 41ème millénaire, dans le futur dystopique de Warhammer 40K, pour faire face aux armées du Chaos et aux bataillons démoniaques qui menacent l'humanité, les prêtres exorcistes ont été génétiquement modifiés, ont désormais des formations militaires, et sont armés jusqu'aux dents de blasters et autres arsenaux énergétiques. 

photoLes descendants des Warren

 

Les Chevaliers Gris (Grey Knights en V.O.) composent la crème de la crème de ces combattants. Dans Warhammer 40K :Chaos Gate, ceux-ci sont envoyés à travers un portail façon Stargate pour apporter la bonne parole de l'Empereur au coeur même du territoire ennemi, dans des zones infestées de démons. C'est là qu'intervient le joueur, puisqu'on se verra catapulté à la tête d'une escouade de ces soldats d'élite, avec pour mission d'éliminer les Dieux du Chaos.  

Daemonhunters  promet de rester fidèle à la licence de jeu de plateau dont il s'inspire en se présentant comme un RPG tactique. Le titre proposera une longue campagne scénarisée, dont l'intrigue a été écrite par Aaron Dembski-Bowden, l'un des auteurs fétiches de la maison d'édition Black Library, spécialisée dans les ouvrages dédiés à l'univers Warhammer. Pour un avant-goût de ce qui attend les joueurs, Complex Games et Frontier Foundry ont dévoilé une splendide bande-annonce pour à la Gamescom 2021.

 

 

S'il s'agit pour l'instant uniquement d'une scène cinématique, celle-ci permet tout de même de prendre la mesure de la menace à laquelle les Space Marines seront confrontés. Les Grey Knights seront au nombre de quatre pour faire face à des vagues de créatures belliqueuses toujours plus agressives. L'armement classique des Chevaliers Gris issu du jeu de plateau devrait être de la partie, des hallebardes aux blasters répondant aux doux noms de fulgurants, incinérators et expurgateurs, sans oublier l'iconique marteau tueur de démons. 

À l'heure acutelle, rien n'est encore très clair concernant le gameplay du titre. Si les développeurs ont confirmé que le jeu se jouera au tour par tour, impossible de savoir si Daemonhunters sera d'une fidélité à toute épreuve au matériau de base, où s'il saura s'en affranchir. Pour obtenir plus d'informations, l'attente ne sera pas très longue, puisque d'une présentation détaillée du titre est prévu pour septembre prochain

 photoLes quatre mousquetaires dans l'espace : un pour tous, tous bourrins

 

Warhammer 40,000: Chaos Gate - Daemonhunters ne bénéficie pas encore de fenêtre de sortie précise. Toutefois, il est actuellement attendu en 2022 sur PC via Steam, GOG.com et l'Epic Games Store. Aucune sortie sur console n'est prévue pour le moment. 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Sha'Romnin
28/08/2021 à 16:59

@JR : La seule chose impardonnable de GW selon moi, c'est l'abandon de Warhammer Battle et leur façon d'exploiter leurs jeux principaux avec des codex qui sortent souvent tout pétés.

Pour les prix du plastique, je veux bien leur laisser ça. Il suffit de pas amasser de pile of shame.

Pour Warhammer+, le gros soucis et la question qui demeure, c'est la vitesse de sortie du contenu : Il n'y a que 4 épisodes dans la partie anime ! Et le contenu "hobby" est pas fou non plus. Quant au reste, ça fait un peu doublon (accès aux vieux WD, quelques livres annexes)

FBDM
27/08/2021 à 18:29

41ème MILLENAIRE ! Pourquoi c'est warhammer quarante-MILLE à votre avis ? Oo

JR
27/08/2021 à 16:48

@Sha
Merci pour l'info.
Je suis assez scié pour le coup...ils sont très, très fort... je digère encore le coup d3 vendre du plastique (certe mieux moulé ) au double du prix du métal , mais la, le service à l'air complet (pour qui aime ).
Après, GW oblige...ça coûte une blinde

Sha'Romnin
27/08/2021 à 16:25

Une news pour un humble rpg 40k tour par tour... Mais allez-vous aborder les services Warhammer+ de Games Workshop, qui contient (dans le mille Émile) de la vod ?

JR
27/08/2021 à 15:25

Morphologique...les problèmes...

JR
27/08/2021 à 15:24

@Zeta
Je me suis toujours posé cette même question. Peut-être pour éviter les risques de mauvais rendu en images réelles (ou l'on se rendrait compte qu'il y a de forts problèmes anamorphiques pour les terminators, les dreadnought et j'en passe), en animation ça pourrait avoir de la gueule.
Il y a un gros projet de fanfilm qui traîne depuis plusieurs années il me semble.

zetagundam
27/08/2021 à 14:03

Etant donné le lore Warhammer 40K, je n'arrive pas à comprendre pourquoi Gamesworkshop a toujours refusé d'autoriser, hors comcis et à l'exception du métrage d'animation à la technique rudimentaire, d'adapter l'univers W40K pour le grand ou le petit écran, même si il est vrai que c'est un univers réservé à un public averti par sa violence, d'autant plus que la mode actuelle est aux licences extensibles à "l'infini et au-delà" et d'autant plus que dans le cas présent il y a vraiment de quoi faire un nombre de spin-offs intéressants et quasiment infini

JR
27/08/2021 à 12:14

Oh, Nurgle.

votre commentaire