Darren Aronofsky en dit plus sur le Batman qu'il n'a jamais pu faire

Christophe Foltzer | 15 septembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 15 septembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Pour un film de super-héros qui sort, on peut dire qu'il y en a 3 ou 4 qui ne se font pas. Et c'est vraiment dommage parce qu'on passe probablement à côté de sacrés trucs. Comme par exemple le Batman : Year One d'Aronofsky.

Darren Aronofsky est un artiste complexe et contradictoire, qu'on sent charmé par les sirènes du Hollywood mainstream mais qui fera tout pour le dynamiter de l'intérieur lorsqu'il en aura l'occasion. Son Noé est à ce titre un très bon exemple. Mais avant de s'enfermer dans sa veine indépendante, le réalisateur avait longuement travaillé sur un gros film de super-héros, le Batman : Year One de Frank Miller, qui nous avait bien fait rêver il y a une quinzaine d'années par son approche inédite, réaliste et viscérale du personnage, qui nous promettait de voir quelque chose que l'on n'avait jamais vu. Imaginez : Clint Eastwood en Bruce Wayne, Tokyo en Gotham City, dans un film classée R en droite lignée de French Connection  .... Oui, ça fait rêver. Malheureusement, le film ne s'est pas monté.

 

Photo Batman Frank Miller

 

Il n'empêche que lorsque Christopher Nolan s'est attelé à son Batman Begins quelques années après, il s'est souvenu de ces quelques pistes et en a pris certaines à son compte, notamment le ton du film. Un script qui a encore fait des petits récemments et en a inspiré d'autres comme Darren Aronofsky l'a dévoilé lui-même au micro de First Showing à l'occasion de la promotion de mother!, où il est revenu sur ce projet avorté :

"Je pense que nous étions arrivés avec 15 ans d'avance. Parce que je suis en train d'entendre comment ils présentent le prochain film sur le Joker et c'est exactement mon pitch. J'étais parti sur l'idée de filmer dans l'East Detroit et l'East New-York. Je ne voulais pas que l'on construise Gotham. La Batmobile, je voulais que ce soit une Lincoln Continental avec deux moteurs de bus rattachés entre eux. Ca aurait été mon Batman Mac Gyver. Mais d'autres de mes idées se sont retrouvées dans les différents films.

 

PhotoLa version Nolan

 

Comme le médaillon avec inscrit "BW". Bruce Wayne infligeant une cicatrice était notre idée et je crois que c'était dans le film de Zack Snyder que ça a été repris. Ce qui ne me dérange pas, on écrit des idées et puis à un moment donné, elles sortent. Nous essayions de tout réinventer et de le rendre plus viscéral à la Taxi Driver. Voilà l'idée. Mais les fabricants de jouet nous disaient qu'on ne pouvait pas utiliser une Lincoln Continental, il fallait que l'on fasse une vraie Batmobile.

Christopher Nolan a réussi à capter la psychologie et les ténèbres du personnage et il a quand même réussi à lui filer ses gadgets, ce qui ne m'intéressait vraiment pas à l'époque. Voilà, en quelques mots, le fond de l'affaire. Je pense que nous étions trop en avance sur notre temps. Je demandais toujours pourquoi on ne pouvait pas faire un film avec un budget plus petit, classé R, comme dans les comics où il y a plusieurs variations, et ils sont enfin en train de faire les choses correctement. Ils font des spin-offs, ce qui est super.

 

Ben AffleckBatfleck

 

C'est une période faste et excitante parce qu'ils sont à présent capables de prendre plus de risques et nous ne verrons pas le même film de super-héros encore et encore. On va en avoir plus comme Deadpool, ce qui est un sacré soulagement."

Que voilà un discours étonnant de la part d'un réalisateur que l'on pensait plus en marge et intransigeant dans sa vision des choses. Cela dit, l'état de fait qu'il établit est intéressant, c'est effectivement le moment pour les studios de prendre tous les risques pour se renouveler. Après, si la direction est indiquée de façon claire, pas sûr que les majors la suivent jusqu'au bout.

 

Photo Gotham by Gaslight

Tout savoir sur The Batman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Highlander
15/09/2017 à 16:22

Évoquer le comics "Batman: Year One" en l'illustrant d'images d'autres comics et en le confondant avec "The Dark Knight Returns", faut le faire…

corleone
15/09/2017 à 14:19

Exact Antho! Pour Batman Year One, c'est déjà Christian Bale qui était envisagé en 1999. La vérité c'est que la version avec Eastwood devait être inspirée de TDKR mais en plus dark avec un Batman vieillissant et vivant reclus dans une batcave pourrie située dans les égouts des bas-fonds de Gotham, faisant ses gadgets avec des vulgaires matériaux de récupération. Trop sombre pour Frank Miller et l'establishment, ceux ci l'ont dit merci mais non merci. Personnellement je pense aussi que c'etait pas une bonne idée malgré toute l'admiration que j'ai pour Aronovsky.

captp
15/09/2017 à 10:37

reboot la tour sombre darren ! ^^

Antho0407
15/09/2017 à 10:23

Clint Eatwood en Bruce, c'était pour l'adaptation (avortée aussi) de TDKR pas Year One...

LostSoul
15/09/2017 à 10:22

Je n'aime aucun film du réalisateur Darren Aronofsky, son film Noé m'a ennuyé, je m'endormais à le regarder.
Je n'adhère pas à la batmobile tank,
Je suis bien content que Darren Aronofsky n'ait jamais pu faire le film Batman.

Wesley
15/09/2017 à 10:10

Je reste peu convaincu du résultat. Après je suis peut être pas objectif vu le mal que j'ai avec ce réalisateur et la bande annonce de Mother que je ne supporte pas.

votre commentaire