Nicolas Cage balance de la viande sur les murs dans les premières photos de Mandy

Sophie Sthul | 11 septembre 2017
Sophie Sthul | 11 septembre 2017

On a beau avoir une certaine affection pour les délires Z de Nicolas Cage, le retrouver dans un rôle à sa mesure ne nous ferait pas de mal. Et avec le sanglant Mandy, on tient peut-être quelque chose.

Habitué depuis des années aux thrillers mous du bulbe et aux productions de bas étages, Nic Cage est toujours un des comédiens les plus attachants et imprévisibles d’Hollywood, mais on ne peut pas dire que sa carrière récente ait été un enchaînement de réussites artistiques de haut vol. Forcément quand le comédien s’allie à un mystérieux réalisateur plutôt expérimental, on y regarde de plus près.

 

Photo

un film qui s'annonce super zen

 

Ce serait un euphémisme de dire que l’on connaît encore peu Panos Cosmatos, metteur en scène de Beyond the Black Rainbow, récit halluciné d’une errance laborantine, entre science-fiction et horreur atmosphérique. Son prochain film s’intitule Mandy, et nous cause d’un malheureux bonhomme bien décidé à se venger d’une secte qui a causé la mort de ses proches. Le tout se déroulera en l’an de grâce 1983.

C’est Nicolas Cage qui tiendra le premier rôle de ce métrage attendu courant 2018, et dont les premières photos ont été dévoilées par le Hollywood Reporter à l’occasion du Festival de Toronto. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il risque d’y avoir de la viande sur les murs.

Espérons en tout cas qu’avec un metteur en scène comme Cosmatos, tonton Cage aura l’opportunité d’arpenter un univers un peu plus créatif que les derniers projets auxquels il a participé.

 

beyond the black rainbow

Beyond the Black Rainbow, le précédent film de Panos Cosmatos

Tout savoir sur Nicolas Cage

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Matt
11/09/2017 à 22:16

@ Ratatak

Ouiiiiii! Bien vu, c'est le fiston derrière Mr Leviathan.
Son Beyond The Black Rainbow était comment dire... Intéressant. Une curiosité en tout cas.

Ratatak
11/09/2017 à 16:45

C'est la progéniture de George Pan Cosmatos, ou aucun lien fils unique ?

votre commentaire