Guillermo Del Toro remporte le Lion d'Or de la Mostra de Venise pour son mystérieux The Shape of Water

Christophe Foltzer | 10 septembre 2017
Christophe Foltzer | 10 septembre 2017

Finalement, il y a peut-être une justice en ce bas monde. En tout cas, Guillermo Del Toro vient de donner une belle leçon à Hollywood.

Guillermo Del Toro, on l'adore depuis son premier film, Cronos, qui montrait déjà que nous n'avions pas affaire à n'importe qui. Et puis, il faut dire que le type est tellement sympathique et avenant qu'on a l'impression qu'il fait partie de la famille. Et c'est aussi pour ça qu'on était triste pour lui ces derniers temps. Parce que, quand on aime quelqu'un on a envie qu'il ne lui arrive que des bonnes choses et notre ami s'en est quand même pris plein la tronche récemment.

 

Photo Richard Jenkins, Sally Hawkins

 

Déjà, il n'arrive pas à monter le gros projet de sa vie que sont Les Montagnes Hallucinées d'après Lovecraft, puis il se fait dégager de la suite de Pacific Rim alors qu'il se battait pour trouver un terrain d'entente concernant le budget. Son dernier film en date, Crimson Peak, n'a pas super bien marché mais l'affront ultime, c'est quand même le reboot d'Hellboy. Alors qu'il se bat depuis quasiment 10 ans pour pouvoir terminer sa trilogie, que les studios lui ferment la porte au nez, voilà qu'une semaine après s'être fait à l'idée que le film ne se fera jamais, Mike Mignola annonce qu'un reboot est en cours et qu'il ignorera totalement l'oeuvre et l'apport de Del Toro. Donc, oui, le réalisateur avait une revanche à prendre sur la vie.

 

 

Et c'est pour toutes ces raisons que nous sommes particulièrement heureux d'apprendre que Guillermo Del Toro est le grand vainqueur du 74ème Festival de Venise avec son dernier opus, The Shape of Water, qui s'était payé d'excellentes critiques lors de sa projection à la Mostra et qui devrait sortir sur nos écrans le 17 janvier prochain.

Le film nous raconte la relation étonnante entre une femme de ménage muette et une étrange créature en pleine Guerre Froide, un homme amphibie qu'elle va tenter de libérer. Depuis les premières images publiées, il ne faisait aucun doute que l'on était bien dans l'univers de Del Toro, la bande annonce nous confirmait qu'il retrouverait peut-être à cette occasion sa sensibilité du Labyrinthe de Pan et, en tout cas, le jury présidé par Annette Bening ne s'y est pas trompé.

C'est donc un grand jour pour Del Toro, pour ses fans, et pour le cinéma fantastique en général. Et là, on a juste envie de dire : "Dans ta gueule Hollywood"

 

Photo Del Toro

Tout savoir sur La Forme de l'eau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Kean
11/09/2017 à 08:02

@corleone
Ca va aller mon perpere..
Et ne t'en prend pas au stagiaire du site qui n'a simplement fait qu'executer la regle d'effacer les commentaires atteignant un degré de connerie indiffusable.
Ton resumé ci dessous n'a malheureusement fait que confirmer cette decision somme toute bienvenue.
Mais ça doit être la faute de l'establishment, tout ça, tout ça..

corleone
11/09/2017 à 05:34

Cela est valable aussi pour tout le reste du troupeau de mongols qui ose me contredire sans comprendre de quoi je parle .

corleone
11/09/2017 à 05:29

Merci au b***** qui a supprimer ma réponse à Kean, me répéter? Trop peu pour moi. Mais le résumé était: va voir ailleurs si j'y suis, Kean de mes 2.

Looker
11/09/2017 à 00:01

Ouais "dans ta gueule hollywood" est stupide au possible (corleone style, bravo..) car si certains producteurs lui ont coupé les pattes sur qqes projets, d'autres lui ont donné des ailes.
Merci la Fox
Merci Hollywood.
Ds ta gueule EL

drocmerej
10/09/2017 à 23:53

"Dans ta gueule Hollywood" ? Le film est produit par la Fox je vous rappelle. Il faut arrêter de fantasmer. C est quand même son désir de travailler à "Hollywood". Il me semble qu il "profite" aussi de l industrie.

Kean
10/09/2017 à 23:21

@benvoyons
Ben voyons.....
C'est vrai que Le seigneur des anneaux: le retour du roi, ayant l'oscar du meilleur film en 2004 est tres realiste...
On se reprend maintenant!

Ben voyons
10/09/2017 à 21:53

Heureux que le cinéma de genre trouve un echo dans le palmarès de Venise cependant n'oubliez pas que Venise à aussi attribué le lion d'argent à De Palma pour Redacted...
Film passé inaperçu dans le monde entier !
Le Festival de Venise n'est pas un miroir des Oscar. Et surtout l académie ne donne pas l'oscar du meilleur film à des films pas assez ancré dans le réel.

pepe
10/09/2017 à 21:01

Aucun des articles EL ni aucun commentaire pour parler de ce qui pourrait être une sorte de spinoff d'Hellboy sur la vie d'Abe Sapiens, avec toujours le même acteur de Guillermo habitué à faire ses créatures ?
Dès le début ça m'a tiqué. L'idée me plaît bien, hâte de voir le film :)

colloc 3
10/09/2017 à 20:36

Y viva Del Toro ! Il est capable du pire quand il s'agit de projets hollywoodiens pour la masse , parcequ'il s'en fout . C'est juste pour payer ses impots . Quand il s'agit de ses projets personnels , il est nettement plus impliqué et ça donne des chef d'oeuvres !

Euh!
10/09/2017 à 20:01

@kean à raison!
Faut arrêter de se masturber sur del toro et faire les rageux contre Hollywood!
On sait que del toro est capable du meilleur comme du pire, hors depuis le Labyrinthe de Pan il avait rien fait de remarquable. Point.

Plus

votre commentaire