Blade Runner 2049 dévoile son univers avec un surprenant court-métrage

Jacques-Henry Poucave | 30 août 2017
Jacques-Henry Poucave | 30 août 2017

Même s’il est très attendu (et redouté), Blade Runner 2049 est toujours un mystère. Mais son univers vient de se dévoiler un peu plus.

Que s’est-il passé dans l’intervalle entre le Blade Runner de 1982 et sa suite réalisée par Denis Villeneuve, supervisée par Ridley Scott ? Trente ans d’histoire à expliciter à dévoiler et c’est justement ce que vient d’entreprendre la production.

En effet, dans les jours à venir seront dévoilés 3 courts-métrages qui lèveront le voile sur le background du métrage. En voici un premier, introduit par Denis Villeneuve (mais réalisé par Luke Scott). Il est intitulé Nexus : 2036.

 

 

Il nous permet de comprendre que suite à un évènement intitulé « le Blackout », un terrible cataclysme s’est abattu sur l’humanité, amenant à l’interdiction pure et simple des Répliquants. Mais dans ce court-métrage situé en 2036, le personnage de Jared Leto entend bien obtenir l’autorisation de commercialiser une nouvelle ligne d’androïdes, les Nexus 9, dont le libre-arbitre ne sera plus un problème, ainsi qu’il essaie de le prouver… à sa manière.

Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’au 4 octobre prochain pour voir dans quelle mesure ces éléments vont s’imbriquer dans Blade Runner 2049.

 

Photo , Ryan GoslingOn dirait bien que Ryan Gosling va avoir du boulot

commentaires

fil
31/08/2017 à 10:28

espéreront qu on aura des réponses comme dans la sortie cine a l époque ou on quitte deckard et rachel dans un ciel bleu sur une route rappelant les hightland
et la on ne retrouve que deckard dans un desert facon mad max
moi ca me plait assez

Gage
30/08/2017 à 21:08

Tiens ça m'étonne qu'il n'y ai pas une apparition de David, bizarre...

Dirty Harry
30/08/2017 à 14:12

court métrage encore plus chiant que lorsque je tente d'ouvrir des huitres avec l'ongle de mon gros doigt de pied

Seldon
30/08/2017 à 12:25

Il faut se prépare à un univers étendu et un raccrochage de wagons avec la série Alien et ses androïdes/réplications. Déjà Scott à lourdement chargé Alien Convenant sur le côté mystico de la création, je crains que ce dernier Blade Runner soit sur le même terrain.

Blop
30/08/2017 à 12:00

Le genre de promo utiliser pour Prometheus et alien convenant qui nous met l'eau à la bouche et au final nous entube en beauté

Ben
30/08/2017 à 11:42

Sympa... sans plus!
Très pompeux et trop religieux/mystique à mon goût....

votre commentaire