Films

Manhunt : la première bande-annonce du dernier John Woo est un grand huit d’action

Par Alexis Vielle
18 août 2017
MAJ : 26 octobre 2018
13 commentaires
Photo John Woo, Dougray Scott

John Woo est de retour à ses premiers amours. Des amours mêlés de sang, de flingues et d’action à s’en faire péter les rotules. A l’image de Manhunt

John Woo est de retour. John Who ? (oui chez EL on aime l’humour). Le bonhomme responsable des meilleurs films d’action décérébrés et cools de la fin des années 90. Broken Arrow, Volte-Face et Mission Impossible 2 sont de petits bijoux de crétineries régressifs mais au combien jouissifs. Sauf que le Chinois n’a jamais cessé de tourner, en témoigne les derniers Les Trois Royaumes, Le Règne des Assassins et The Crossing de très bonne facture.

 

Photo John Woo

Avec Nicolas Cage et John Travolta sur Volte/Face

 

Présenté hors compétition à la Mostra de Venise qui se tiendra fin aout ainsi qu’au festival de Toronto, le film nous contera les mésaventures d’un procureur accusé à tort de meurtre et traqué sans relâche par un policier zélé.

Intitulé sobrement Manhunt, il s’agit d’un remake du film japonais de 1976. Un scénario mainte fois revu (Le Fugitif pour ne citer que le plus connu d’entre eux) mais dont la caméra virtuose et efficace de John Woo devrait pouvoir la différence.

 

 

Course-poursuite, ralentis de gunfights, explosions épileptiques, pas de doute le John Woo des premières heures est de retour.

On prie pour une future sortie sur l’Hexagone

 

Affiche officielle

Rédacteurs :
Tout savoir sur Manhunt
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
maxleresistant

Ok, mais elle est où la bande annonce? Parce que c’est sympa les images les images de MI:2 et Volte/Face, mais voilà quoi.

CooperPeaks

 » Le bonhomme responsable des meilleurs films d’action décérébrés et cools de la fin des années 90.  » Désolé EL mais c’est quand même un peu triste de réduire John Woo à sa période américaine, d’autant plus que sa filmographie hongkongaise (The Killer, A bullet in the head, Hard Boiled, etc) dépasse largement, en terme de qualité, ses films américains (à l’exception de Volte/Face qui reste une petite pépite du cinéma d’action). On parle quand même d’un grand nom du cinéma (et j’entends du cinéma en général, et non pas que du cinéma d’action), donc je trouve que ce serait extrêmement réducteur que de le limiter à des films plus impersonnels qui sont avant tout des films de studio.

corleone

Merci Cooper Peaks. À ce niveau c’est carrément du foutage de gueule. John Woo est en Chine ce que Spielberg est aux States. Faut arrêter la fumette, EL.

Le Grand Blond Avec Une Faucheuse Noire

Alexis VIELLE, ta connaissance de l’homme laisse clairement à désirer, il en va de même pour ta plume. Honteux de valider des torchons comme ça.
Mais bon, c’est les vacances, tu devrais revoir le chemin de l’école bientôt, espérons-le …

wiwi

Un article sur John Woo qui arrive à ne citer ni « The killer » ni « Une balle dans la tête » ni « A toute epreuve » ça impose le respect……………ou pas.