La nouvelle version de L'Invasion des Profanateurs sera en mode Conjuring

Christophe Foltzer | 20 juillet 2017
Christophe Foltzer | 20 juillet 2017

A tous ceux qui s'énervent contre la mode des remakes et des reboots (et on les comprend d'une certaine manière), regardez juste L'Invasion des Profanateurs pour réaliser que le phénomène n'est pas nouveau.

En effet, depuis le film originel de 1956 réalisé par Don Siegel, L'invasion des Profanateurs a quand même connu trois remakes. Un, très glorieux, celui de Philip Kaufman en 1979, le très bizarre et très inégal Body Snatchers d'Abel Ferrara en 1993 et le Invasion de 2007, dont on va s'abstenir de parler trop longtemps par respect pour nos intelligences respectives.

 

PhotoL'original

 

Il faut dire aussi que le roman de Jack Finney publié en 1954 part d'un principe tout simple mais ultra efficace : représentation parfaite de la paranoïa de l'individu face à la normalisation de la société, qui peut représenter plusieurs choses selon les points de vue et les époques (communisme, armée...) L'invasion des Profanateurs est encore aujourd'hui un récit d'une actualité étonnante et nous ne sommes pas trop surpris qu'un studio essaye actuellement d'en faire une nouvelle version.

 

Photo Donald SutherlandLe Kaufman

 

Warner Bros en l'occurrence, qui planche donc sur un nouveau remake en ce moment et qui, pour ce faire, s'est adjoint les services du scénariste David Leslie Johnson, pas vraiment un débutant puisqu'on lui doit quand même le scénario de Conjuring 2 qui, s'il n'était pas parfait, recelait quand même de quelques moments de trouille particulièrement efficace.

Et c'est à peu près tout ce que l'on peut en dire pour le moment puisque Warner n'a annoncé aucun casting, ni réalisateur, ni date de tournage et encore moins date de sortie. Mais ce n'est pas grave, ça nous laissera le temps de nous faire un petit marathon avec les précédents films, surtout le Kaufman en fait, parce qu'il est quand même génial quoi.

 

Le tout pourri

commentaires

Yann
20/07/2017 à 10:29

Il serait intéressant que cette nouvelle version traite de la paranoia sécuritaire, tout comme la version originale traitait de la paranoia de la guerre froide.

the shell
20/07/2017 à 10:25

Le Ferrara mérite le coup d’œil aussi je trouve...

votre commentaire