Professeur Marston & The Wonder Women : découvrez la bande-annonce du film sur le dépravé et libidineux créateur de Wonder Woman

Alexis Vielle | 19 juillet 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Alexis Vielle | 19 juillet 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Professor Marston and The Wonder Women ou comment d'un plan à trois est née l'héroïne la plus cool du moment... 

La tornade Wonder Woman n’est décidément pas prête de s’arrêter. Au-delà des qualités intrinsèques, le succès du film peut aussi s’expliquer par une arrivée de l’œuvre à point nommé dans une civilisation occidentale en constante évolution. Un féminisme en expansion, une redondance à l’écran de voir les mêmes têtes d’affiches masculine entourés d'une ribambelle de jeunes femmes faisant souvent office de faire-valoir ou seulement cantonnée à des morceaux de viande appétissants. 

 

Photo

 

Selon la presse et la critique, se tenant main dans la main pour faire de Diana Prince le porte-avion du renouveau de DC et du girl power, la belle est peut-être la réponse aux nombreux récents coups de gueule des femmes fortes d’Hollywood (Jessica Chastain, Patricia Arquette, Halle Berry pour ne citer qu’elles) ou d’un public lassé de voir les mêmes machos men sauver un monde en destruction dont ils sont eux-mêmes responsables.. Et puis il parait que le film est bien.

 

 

Bref aujourd’hui, profitant sûrement de la vague de succès dont Wonder Woman jouit actuellement, c’est la réalisatrice Angela Robinson qui nous contera la création de la fameuse icône féministe sous le crayon du psychologue et écrivain William Moulton Marston (par ailleurs inventeur du détecteur de mensonge). Un homme aux mœurs plus qu’en avance sur son temps puisque le monsieur vivait dans un ménage à trois avec sa femme et son amante. L’inspiration lui viendra de ses deux femmes qui l’aideront à forger le personnage de Diana Prince.

Angela Robinson, dont c’est ici le premier passage sur grand écran, a précédemment signé les scripts de l’irrévérencieuse série The L Word ou True Blood. Dans la peau du psychologue, on retrouvera Luke Evans, Rebecca Hall incarnera sa femme au comportement plus qu’ambigu et Bella Heathcote dans le rôle de la délicieuse maîtresse.   

Sortie prochaine sur l'hexagone. 

 

Affiche officielle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire