Jason Momoa est très content d'être le premier Aquaman au cinéma et nous explique pourquoi

Christophe Foltzer | 2 mai 2017
Christophe Foltzer | 2 mai 2017

Tandis que le DCU donne tout ce qu'il a pour sortir de l'impasse, Jason Momoa, lui, ne s'en fait pas trop. Faut dire aussi que son Aquaman semble avoir été préservé de bon nombre de problèmes. Et c'est tant mieux d'ailleurs, parce qu'on ne va pas non plus nous faire le même coup à chaque fois.

Et Jason Momoa est très content d'incarner Aquaman et il ne se prive pas pour le dire. Il y a quelques jours déjà il confiait le plaisir qu'il avait eu à devoir créer le personnage de A à Z pour cette transposition sur grand écran et voilà qu'il recommence, au micro de GQ cette fois, histoire que tout le monde soit bien au courant que son personnage sera quelqu'un qu'on n'a jamais vu ailleurs jusqu'à présent :

 

Photo Aquaman Mera

 

"Au final, on n'a jamais rien vu de ce type auparavant, donc cela me laisse un terrain de jeu assez large, ce qui est amusant. Ce n'est pas comme s'il y avait eu 4 autres incarnations d'Aquaman avant moi. C'est donc à moi de décider du ton du personnage.

Ce mec n'a jamais été accepté sur le continent, tout comme il n'a jamais été accepté à Atlantis. C'est un sang-mêlé, mais il est le meilleur des deux mondes. Il ne sait juste pas comment manipuler ses pouvoirs. Nous sommes donc dans une sorte d'histoire de passage à l'âge adulte, d'enfant à homme, ou plutôt d'homme à roi. Il a perdu beaucoup de choses et maintenant il doit y faire face. C'est un outsider."

 

Photo tournage jason momoa

 

Sans vouloir jeter le mauvais oeil sur le film, d'autant plus parce qu'on l'attend beaucoup, parce Momoa et James Wan sont à la barre du projet, on espère cependant qu'Aquaman ne se limite pas qu'à ça parce que, en l'état, on se retrouve avec la configuration classique du film de super-héros actuel qui va nous introduire un nouveau personnage : le mec mis à l'écart qui se découvre exceptionnel et qui a, dans un premier temps, du mal à assumer sa condition, avant de révéler son héroïsme et de se faire accepter par son entourage.

On peut donc s'attendre à une Origins Story bien dans les clous mais sous l'eau et on espère vraiment que le film ira un peu plus loin que cela parce que, dit comme ça, ça ressemble à une version aquatique de Man of Steel et de Wonder Woman. Mais on peut faire confiance à Wan pour nous gratifier de quelques surprises, même si DC et Warner doivent lui mettre une grosse pression pour concurrencer Marvel sur son propre terrain. Bref, on croise bien fort les doigts (et le reste aussi d'ailleurs) jusqu'au 1er décembre 2018.

 

Affiche Jason Momoa

Tout savoir sur Aquaman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

corleone
02/05/2017 à 14:09

Cette part de mystère peut bien augmenter l'aura de ce personnage dans JL, vu que ses premiers rendus ont de très bons retours auprès du public (moi en premier), même si moi aussi j'apprécie pas trop la stratégie de DC de toujours mettre la charrue avant les boeufs.

Snake
02/05/2017 à 12:23

par curiosité, le film est censé se passer après ou avant Justice League ? parce que introduire le perso et ses origines après justice league c'est un peu foutraque ça aussi non ?

LaTeub
02/05/2017 à 12:18

Quel beau personnage, espérons que le studio foute la paix à Wan afin qu'il nous ponde un bon film!

votre commentaire