Cannes 2017 : Logan Lucky, War Machine... qui sont les gros absents de la sélection ?

Alexandre Janowiak | 13 avril 2017
Alexandre Janowiak | 13 avril 2017

Avec seulement 18 films en course pour la Palme d'Or, les oubliés et les déçus sont nombreux.

Pierre Lescure et Thierry Frémaux, le président et le délégué général du Festival de Cannes, ont dévoilé ce jeudi matin, les films sélectionnés pour cette 70e édition. La liste complète des 49 élus, dispatché entre la compétition pour la Palme d’Or, Un Certain Regard, les sections hors-compétition… est à retrouver juste ici.

Si plusieurs grands noms attendus ont tenu leur rang (Haneke, Coppola, Haynes, Hazanavicius…), la révélation de cette sélection a aussi mis en avant l’absence de long-métrages, favoris sur le papier. Certes les organisateurs ajoutent souvent des films à la sélection en dernière minute, mais voici notre quid des gros absents de la Croisette en 2017.

 

Photo Nicole KidmanAvec trois films et une série, Nicole Kidman sera elle omniprésente dans ce Cannes 2017

 

AMERICAN NIGHTMARE

Avec une ribambelle de films américains en course pour la sélection, l’organisation a du faire des choix cornéliens. Parmi les malheureux oubliés d’Outre-Atlantique, on pense évidemment au Detroit de Kathryn Bigelow. La bande-annonce du film sur les révoltes de 1967 avait été révélée hier et s’annonçait donc comme un des favoris. Raté.

 

PhotoThierry Frémaux regrettait d'avoir omis Démineurs en 2010, regrettera-t-il l'oubli de Detroit aussi ?

 

Quatre ans après Ma Vie avec Liberace, Matt Damon ne devrait pas revenir à Cannes cette année malgré les grandes chances qu’avait Downsizing d’Alexander Payne d’y figurer. Autre absents de marques : Logan Lucky de Steven Soderbergh, Under the Silver Lake de David Robert Mitchell (It Follows) et It Comes At Night, qui semblaient tout trois parfait pour une séance hors-compétition.

Enfin Netflix a réussi à décrocher deux sélections pour la Palme d’Or. Mais le War Machine signé David Michod avec Brad Pitt, comédie noire totalement déjantée, devra se contenter d’une sortie sur la plateforme de streaming.

 

trailer Joel EdgertonIt comes at Night aurait fait une séance de minuit ultra-flippante

 

EUROPA REPORT

Du côté européen, on espérait les citations des deux films intrigants des nordiques Ruben Östlund et Joachim Trier : The Square et Thelma. Finalement, ils ne seront pas de la partie. Leur potentiel était pourtant immense. Une exposition artistique et expérimentale spectaculaire pour le Suédois et un thriller surnaturel à la bande-annonce folle pour le Norvégien.

Chez les Français, les organisateurs semblent avoir snobé le thriller psychologique d’Erik Zonca porté par Vincent Cassel, Romain Duris et Sandrine Kimberlain entre autres : Fleuve Noir. Un an après Ma Loute, Bruno Dumont ne reviendra pas non plus avec Jeannette : un film musical sur Jeanne d’Arc. Sa relation tumultueuse avec Thierry Frémaux ne devant pas aider...

 

Photo Eili HarboeAprès le succès de Oslo 31 août et son beau Back Home, Joachim Trier rate le coche

 

ADIOS MUCHACHOS

Le président du jury de la compétition officielle de la 70e édition sera l’espagnol Pedro Almodovar. Et pourtant, on note l’absence surprenante et totale de film en langue hispanique en course pour la Palme d'Or. Un comble.

Abracadabra de Pablo Berger (Blancanieves), Donde Nace la Vida de Carlos Reygadas (Post Tenebras Lux), Zama de Lucrecia Martel pour des raisons différentes... ils étaient tous pressentis, aucun ne foulera le tapis rouge. Le Festival de Cannes se déroulera du 17 au 28 mai prochain.

 

PhotoProduit en partie par Almodovar, Zama ne pouvait pas être sélectionné en compétition

 

Tout savoir sur Detroit

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Alexandre Janowiak - Rédaction
18/04/2017 à 16:35

@bob bonjour,

on aurait pu en effet citer Kings de Deniz Gamze Ergüven dans notre article. Tout comme Suburbicon de George Clooney, Sunset de Laszlo Nemes, Les Gardiennes de Xavier Beauvois, Le Fidèle de Michael Roskmam... et tant d'autres.
Malheureusement il a fallu faire quelques choix, comme Thierry Frémaux...

Mais qui sait ? Kings sera peut-être ajouté en dernière minute ou sélectionné à la Quinzaine... A suivre de près.

Bonne journée :)

bob
16/04/2017 à 10:42

Et kings ?

votre commentaire