Detroit : premier trailer sous tension pour le nouveau drame de Kathryn Bigelow

Alexandre Janowiak | 12 avril 2017
Alexandre Janowiak | 12 avril 2017

Avec un premier trailer la veille de l'annonce officielle cannoise, Detroit se dirige clairement vers la Croisette.

Déjà quatre ans que Kathryn Bigelow n’avait pas réalisé de films. Son dernier en date Zero Dark Thirty avait marqué les esprits en s’attaquant à la traque de Ben Laden et avait reçu une ribambelle de nominations aux Oscars. Un succès relatif comparé aux six statuettes de son précédent. 

La réalisatrice américaine revient donc cette année avec un long-métrage loin des déserts du Moyen-Orient. Cette fois, ce sont les émeutes de 1967 dans la ville de Detroit qui sont au cœur du récit. Un des trois soulèvements populaires les plus meurtriers du pays dont la première bande-annonce vient d’être publiée par Annapurna Pictures.

 

 

Comme elle a su le démontrer par le passé, Kathryn Bigelow sait créer de grands moments de tensions dans ses œuvres. Avec ce trailer, son nouveau film Detroit semble parti pour faire monter la pression, notamment avec cette séquence stressante dans l'appartement de jeunes afro-américains.

Avec son casting d’étoiles montantes composé de John Boyega, Will Poulter, Jack Reynor ou Jason Mitchell et d’acteurs plus confirmés comme John Krasinski, le long-métrage historique se place déjà dans la course aux Oscars. Mais il s’affiche surtout comme un sérieux prétendant à la sélection cannoise avec ce premier trailer révélé à la veille de l'annonce officielle.

Le film n’a pas encore de date de sortie en France mais sortira le 4 août prochain aux Etats-Unis. 

 

Affiche officielle

Tout savoir sur Detroit

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

lemon
12/04/2017 à 19:01

Elle fait des films à partir de sujets qui la touche ou sur des sujets (la sale répétition) capables au moment T de leur sortie de chopper de la statuette en surfant sur l'actualité ? ok, mauvaise esprit mais je me pose la question.

votre commentaire