David Ayer regrette que le Joker ne soit pas le grand méchant de Suicide Squad

Christophe Foltzer | 23 janvier 2017
Christophe Foltzer | 23 janvier 2017

Incroyable comment presque 6 mois après sa sortie, Suicide Squad fait toujours autant parler de lui. Il faut dire que c'est quasiment un cas d'école et que nous sommes de tout savoir sur lui.

Si l'on ne va pas revenir une nouvelle fois sur l'énorme paraxadoxe qu'est ce film, au fond, conspué en dépit de son succès en salles, et de ce qu'il peut raconter sur le genre du film du super-héros, on ne se lasse pas, par contre, d'essayer de comprendre comment un tel désastre a pu arriver. Alors que le film avait toutes les cartes en main au départ, que le schéma à suivre était extrêmement simple et évident, on n'arrive toujours pas à croire qu'on ait pu en arriver là au final.

 

Photo Jared Leto, Jocker

 

Evidemment, Suicide Squad est l'exemple parfait de deux mondes qui s'entrechoquent : les décisions marketing du studio vs la vision d'un réalisateur. Et si l'on se demande ce qui peut bien passer par la tête de David Ayer pour vouloir retourner au charbon avec le spin-off Gotham City Siren, on ne peut qu'admirer la façon qu'il a de gérer cette situation de crise en dépit des critiques violentes qui pleuvent de tous côtés concernant son film.

Mais il arrive parfois que le vernis craque et pas forcément quand on l'attend. Un fan vient en effet de le féliciter sur Twitter, qualifiant son film de chef-d'oeuvre et lui conseillant de ne laisser personne lui dire l'inverse et, sans que l'on sache trop pourquoi, Ayer a donné une longue réponse des plus surprenantes en avouant qu'au final, il aurait aimé que le Joker soit le grand méchant du film :

 

Photo Jay Hernandez El Diablo

 

"Merci beaucoup. Je sais que c'est un film très controversé, j'ai vraiment essayé de faire un film différent, avec un look et une voix qui lui appartiennent. J'ai puisé mon inspiration dans la folie du comics original.

Faire un film est un véritable voyage, ce n'est jamais une ligne droite. J'ai tellement appris. Les gens ont leurs propres désirs et tout le monde a sa propre vision sur la façon dont chaque personne devrait parler et bouger.

Si vous devez faire un film grand public, il y a de grandes chances de finir avec quelque chose d'édulcoré. Mais j'y suis quand même allé. Je sais que le film a ses failles, le monde entier le sait, et il n'y a rien de plus blessant que de voir dans un journal un article qui détruit quelque chose sur laquelle vous avez passé deux ans à suer sang et eau. La haine est forte là-dehors.

 

Photo Jared Leto, Jocker

 

Le film a été un grand succès commercial et le monde a fait la connaissance de personnages DC super cools. Et ce succès est dû uniquement à la puissance de l'univers DC et de ses personnages. Est-ce que je ferai les choses différemment si je pouvais ? Bien sûr que oui.

J'aimerais avoir une machine à remonter le temps. Je ferai du Joker le grand méchant et j'utiliserai une histoire plus solide. Je dois prendre le bon et le mauvais de tout ça et en tirer des leçons. J'aime faire des films et j'aime DC.

 

Photo

 

Je suis un laissé pour compte du lycée et j'ai dû peindre des maisons pour avoir de quoi vivre. J'ai beaucoup de chance de faire mon métier actuel. Je dois offrir aux personnages les histoires qu'ils méritent la prochaine fois. (Et non, il n'y a pas de montage secret du film, avec de nouvelles scènes du Joker, caché quelque part, au fond d'une mine)."

Si nous sommes évidemment d'accord avec tout ce qui vient d'être dit, on hallucine quand même encore un peu de voir un réalisateur à la tête d'une telle grosse machine se flageller ainsi publiquement. On en éprouverait presque de la pitié pour lui et l'envie de le prendre dans nos bras en lui disant que, non, ce n'est pas grave, et qu'il fera mieux la prochaine fois.

 

Affiche miniature

commentaires

zanzibar_007
25/01/2017 à 00:47

le pire c'est de voir son film avant, Fury avec Brad, puis cette chose là, et là ça fait assez mal.
Fury était pas mal, pas parfait, mais ça se tenait globalement, là Suicide Squad, ça fait très peur.
Il faut espérer que ce n'était qu'une erreur de parcourt, que le puzzle du film lui ait échappé comme ça peut arriver et repartir de l'avant.

lemon
24/01/2017 à 13:35

les têtes de mûres des méchants, hahaha, cette blague... la seule du film d'ailleurs. Je l'ai vu sur le tard (genre il y a un mois) et c'est vraiment pas terrible.

Joke
23/01/2017 à 17:05

Sucide squad est un chef d œuvre n en déplaise vivement une suite ,j embrasse les frustrés hahahaaaaaha

tyler29300
23/01/2017 à 14:48

Je ne l'ai pas vu tlmt j'ai été refroidi par les critiques
Un jour je me ferai ma propre opinion si une chaine ose le diffuser ^^
De David Ayer je retiens " Bad times " mm si la fin est toute pourrie le film est bourré de scènes et de répliques culte
et bien sur "End of Watch "

King
23/01/2017 à 13:26

Quand je pense qu'avec un catalogue culte comme DC ils ne sont pas parvenus jusqu'ici à faire le milliard pendant qu'à côté un vulgaire spin-off comme Rogue One le franchit aussi facilement, je dirais oui. Y'a un gros gros problème chez Warner.

La Classe Américaine
23/01/2017 à 13:21

Je suis Christopher Nolan et j'approuve le message d'Arnaud.

Arnaud
23/01/2017 à 13:15

C'est marrant moi je trouve au contraire qu'il y a trop de Joker deja dans le film. J'aurais aimé juste une scene avec lui et Harley au debut et c'est tout, pas plus.

Sinon Suicide Squad ... bah decevant quand meme.
On ne s'ennuit pas trop, on rigoe un peu, mais il faut se l'avouer, le mechant du film est un peu ridicule (en meme temps Cara Delevingne joue vraiment comme un cul et passe son temps a onduler ses mains comme une debile), et surtout ... enfin merde les gars sont censé etre des bad guy, au bout de 10min laché dans la ville ils suivent deja Rick Flag comme de bons petits soldats !!!
Will Smith a tué Deadshot (et pourtant j'adore cet acteur, vraiment). Il joue le mec gentil (je suis un tueur mais je veux trop etre un bon pere ... euh ...), le heros du film ... Enfin merde Deadshot c'est un batard de premiere, il tue et s'en fout du reste. Will Smith avait la une occaz en or pour jouer un vrai mechant bien ouf, et non il l'a ramené dans son registre a lui, transformant totalement le personnage pour en faire ... ben un Will Smith quoi
Captain Boomerang est ridicule (deja que le perso de base est franchement pas ouf), Amanda Waller t'as juste envie de lui mettre des claques et lui dire de fermer sa gueule (alors que normalement Waller impressionne beaucoup plus que ca), le Joker est ne mode gangsta rap ...

Donc vrai frustration sur ce film au final. Je l'attendais a fond et au final tres decevant

KibuK
23/01/2017 à 11:31

Je ne vois pas en quoi il se flagelle. Expliquer aux gens qu'avant de réaliser des films grands public qui sont très bien payés, il peignait des maisons pour gagner sa vie et qu'il mesure donc la chance qu'il a de pouvoir faire ce qu'il fait est une manière de prendre un peu de hauteur et de recul vis-à vis des propos haineux d'un certain public mécontent. Ensuite, il nous explique qu'il a bien pris en compte ces critiques très dures à l'encontre du film et de sa personne et que s'il pouvait remonter dans le temps en ayant connaissance de ces réactions à l'avance, il s'en préserverait en faisant du Joker le méchant principal. J'ai beau de pas avoir aimé le film, je trouve que c'est du bon sens de la part de David Ayer.

corleone
23/01/2017 à 10:28

"...ce succès est dû uniquement à la puissance de l'univers DC et ses personnages." T'as tout dit l'ami et qu'on revoie plus tes grosses papattes sur un autre projet de ces précieux personnages.

Copeau
23/01/2017 à 09:41

Non mais franchement arrêtez...ce film est le plus nul depuis la création du cinéma...
pourtant bon public, j'ai rarement vu un truc aussi ignoble à tous les niveaux...

Plus

votre commentaire