Resident Evil : Chapitre final démarre plus fort que Rogue One et les précédents épisodes au Japon

Geoffrey Crété | 28 décembre 2016
Geoffrey Crété | 28 décembre 2016

Le sixième et prétendu dernier épisode de la franchise Resident Evil avec Milla Jovovich a démarré très fort au Japon.

Paul W.S. Anderson l'a répété, Milla Jovovich l'a répété, le titre l'assure : le sixième épisode des aventures d'Alice au pays des zombies sera le dernier de la franchise plus ou moins adaptée des jeux vidéo Capcom. Chapitre final marquera donc la fin d'une ère pour le réalisateur et l'actrice, devenu un couple à la ville sur le tournage du premier film en 2002.

A moins que le public ne les somme de ne pas déposer les armes ? Car Resident Evil : Chapitre final a démarré très fort au box-office japonais, où il est sorti le 23 décembre, avant tout autre territoire. Le film d'action a ainsi engrandé 9,65 millions en quatre jours sur 786 écrans. C'est mieux que les précédents volets de la saga, et mieux que Rogue One, le spin off de Star Wars.

Le Japon a toujours été l'une des terres les plus accueillantes pour la saga, qui confirme donc avec une assurance folle son succès avec un début de carrière spectaculaire. Resident Evil : Chapitre final sortira ensuite en France le 25 janvier, aux Etats-Unis le 27, et finalement en Russie mi février. 

 

 

 

D'ici là, la promesse de Paul Anderson et Milla Jovovich pourrait-elle résister à un éventuel autre succès fabuleux au box-office ? Malgré les critiques assassines et la colère constante des fans, l'adaptation très libre des jeux vidéo n'a cessé de confirmer son statut sur le marché : avec des budgets allant de 33 millions à une soixante pour les derniers, la saga a grimpé au box-office, passant d'une centaine de millions de recettes en 2002 à près de 300 pour Afterlife, le plus gros succès à ce jour. L'arrivée de la 3D depuis cet épisode a clairement aidé à gonfler ses capacités commerciales, en plus d'offrir au réalisateur d'Event Horizon et Pompéi un terrain de jeu.

Sachant que le producteur Samuel Hadida a déjà évoqué il y a quelques années un septième film et la possibilité de rebooter la série, nul ne serait surpris d'apprendre d'ici deux mois que Resident Evil survivra, avec ou sans Milla Jovovich et son mari. Reste un espoir : que la sortie du jeu Resident Evil 7 en janvier, qui prend une direction très différente des précédents volets, donne de bonnes idées aux producteurs.

 

Photo Milla Jovovich

 

Dans cette sixième aventure, Alice se retrouve une nouvelle fois seule après avoir été trahie par Wesker (surprise) à Washington. Visiblement peu amusé par les personnages iconiques de la saga, Paul Anderson se débarrasse donc de Jill Valentine, Leon Kennedy et Ada Wong pour se consacrer à son héroïne, qui reviendra à Raccoon City, le cadre des deux premiers film, pour enfin détruire Umbrella. Elle retrouvera notamment Claire Redfield, interprétée par Ali Larter.

Ecran Large a déjà vu Resident Evil : Chapitre final mais n'a pas encore le droit d'en parler. Donc silence et rendez-vous en janvier.

 

Affiche Milla Jovovich

 

Tout savoir sur Resident Evil : Chapitre Final

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

@blason
12/01/2017 à 12:49

heu la maison blanche se situe a washington, Ecran Large indique que Jovovich se trouve confronté a Wesker a Washington, ca me semble tenir la route........

....a part si tu as vu le film, mais rien ne dit que la bataille n'aura aps lieu au debut du film, avant de bifurquer vers Racoon City.

C'est marrant, ces nanars qui perdurent, ca doit etre la rentrée d'argent de Milla et les producteurs, qui vivent apres tranquillement le reste de l'année.

On vit bien avec chacun 2-3m de dollars dans les poches par année :)

Dumbo
28/12/2016 à 18:42

@Paul

Et ta source ? Parce que Deadline, qui n'est pas n'importe quel site, dit aussi que celui-ci a fait mieux que les précédents. Et Deadline c'est un peu une source super fiable.

"That bests the recent start of Rogue One and is the highest-ever debut for a Resident Evil movie in Japan (+112% over Retribution/+110% over Afterlife)."

Paul
28/12/2016 à 18:28

Nimp cet article, il a moins bien démarré que Afterlife (13 millions en 3 jours) et Retribution (11 millions en 3 jours). Vérifiez vos sources les gars...

blason
28/12/2016 à 15:09

La fin du precedent film se terminait sur le toit de la maison blanche avec une attaque de tous les monstres et on se retrouve avec un dernier film qui ne montre rien de cette attaque. C'est dommage cela aurait pu être grandiose.

HAYATO92
28/12/2016 à 12:48

euuuuuuuuuummmmm....wai

votre commentaire