Censure de Sausage Party : Promouvoir et les intégristes perdent au tribunal administratif

Jean-Luc Hassaique | 15 décembre 2016
Jean-Luc Hassaique | 15 décembre 2016

Il y a quelques jours, grenouilles de bénitiers et homophobes s’alliaient (à nouveau), cette fois pour contrer Sausage Party, véritable « menace civilisationnelle ». Mais les agités du goupillon viennent d’être déboutés par la justice.

Objet des clameurs horrifiés de tout ce que l’Hexagone compte d’extrémistes sociéto-religieux : l’interdiction aux moins de douze ans du métrage, jugée non-seulement comme laxiste, mais décrite par plusieurs représentants des associations concernées « délibérément trompeuse ». L’accusation qui sous-tendait l’action de La Manif pour Tous et de Promouvoir était aussi simple que délirante : les vilains partouzards d’extrême gauche cherchaient à tous prix à mettre les enfants en contact avec de la pornographie.

 

bande-annonce

 

Sans doute mis en confiance par le climat politique français, les deux groupuscules avaient donc saisi le tribunal administratif en référé (procédure d’urgence) pour faire lever par le dit tribunal le visa d’exploitation de Sausage Party, oubliant sans doute que le film était déjà interdit aux enfants et qu’il ne contenait aucune image de nature pornographique.

Comme on était en droit de s’y attendre, le tribunal a donc tranché en leur défaveur arguant que « si durant trois minutes, des aliments et autres produits de consommation, dont aucun ne figurent au demeurant comme mineur, simulent explicitement diverses pratiques sexuelles, cette scène se déroule dans un univers imaginaire, et ne peut être interprétée comme incitant le spectateur mineur à en reproduire el contenu. »

 

affiche sexe partouze polémique

 

Concernant la soit-disant volonté d’attirer d’innocents minots dans les salles pour les pervertir, promouvoir la pédophilie, l’inceste et convoquer Satan, le tribunal fait preuve de la même mesure, rappelant aux aveugles que « l’interdiction de la diffusion aux moins de douze ans, le titre, l’affiche, et la bande-annonce du film mettent suffisamment en relief son caractère « subversif et l’omniprésence des connotations sexuelles ».

Ouf, c’est toujours ça que les astiqueurs de curetons n’auront pas. Et vive Sausage Party.

 

affiche sexe partouze polémique

Tout savoir sur Sausage Party

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

bof
22/12/2016 à 12:21

Bien après le bal, certes, mais un truc me fait marrer. J'arrête pas de lire "gamin de 12ans, môme, enfant", non, à 12 ans on est presque un ado. enfant-môme, c'est 7-10ans.

MystereK
19/12/2016 à 13:19

Lézardennes :

Définition d'intégrisme "Attitude et disposition d'esprit de certains croyants qui, au nom du respect intransigeant de la tradition, se refusent à toute évolution."

Ceux qui se battent contre la censure, sont justement tout le contraire de l'intégrisme. L'intégrisme tend à "Interdir" et "diminuer les droits" tandis que l'évolution va vers plus "d'ouverture". Il y aura bien sur une limite à l'ouverture, tout n'est pas acceptable, mais tant que les enfants auront des parents responsables et que personnes n'est atteint ou blessé, il n'y a pas de raison d'interdire, ce n'est pas à l'Etat de faire l'éducation des enfants et ces âges devrait être informatif, tout le monde monde n'atteint pas la même maturité en même temps et ce sont les parents les mieux placés pour savoir si ce film peut êrte visionné par leur enfant de 14 ans ou 16 ans...

Lézardennes
18/12/2016 à 23:11

"Idées sectaires ou politiques...etc.." à propos de ce que certains appelle "œuvre", 'si vous réfléchissiez 5 minutes vous vous rendriez compte que vous êtes autant "orienté" et intégriste que ceux que vous insultez. Le niveau de toute ces réponses agrémentées d'insultes démontre leur niveau d'intelligence. Gauche, droite, extrême-gauche, extrême-droite, religion, on s'en moque, c'est vous qui en parlez, et si vous casez encore les gens comme le font ces perroquets de médias pour vous alors vous n'avez plus d'esprit critique personnel et vous suivez comme des moutons. Revenez donc un peu sur terre.

Kiddo
16/12/2016 à 20:42

@Philmencre
Je plussoie, Philmencre, Je plussoie...

philmencre
16/12/2016 à 14:18

Réponse bienvenue EL mais le site est sacrément pourvu en agités du goupillon pour reprendre vos mots. Et qui pour certains se servent visiblement des commentaires de films pour quasi systématiquement venir nous abreuver de leurs idées sectaires et/ou politiques très très très droitières voire "extrême droitières". En cela je rejoins Kiddo, Carolin ou Melki.

philmencre
16/12/2016 à 14:08

Réponse bienvenue EL mais le site est sacrément pourvu en agités du goupillon pour reprendre vos mots. Et qui pour certains se

Simon Riaux - Rédaction
16/12/2016 à 13:50

Cher @Guizmoket

On n'a aucun souci, avec aucune religion et pas avec le christianisme. Sinon, on ne serait pas fans de Malick ou de Mel Gibson pour ne citer qu'eux.

Vous parlez d'associations chrétiennes. Tout d'abord il ne s'agit pas de plusieurs associations chrétiennes, mais de Promouvoir qui revendique clairement son intégrisme religieux, dont le président s'est régulièrement illustré par des propos homophobes extrêmement violent, notamment en expliquant direct et à la télévision que les homosexuels étaient de sous-humains pédophiles.
Il ne s'agit aucunement d'une banale association chrétienne, mais d'un groupuscule usant d'un flou législatif pour censurer des films.

Nous n'avons pas à être impartiaux. Tout simplement parce que l'impartialité n'existe pas. En l'occurrence, l'action de Promouvoir nous semble être une menace pour la production artistique, pour la société en général, une mise en avant de valeur maquillées en christianisme mais relevant d'un obscurantisme puritain. Nous l'écrivons.

Vous évoquez l'interdiction aux moins de 17 ans sur le sol américain. C'est une information erronée. Le classement R ne stipule aucune limite d'âge, mais précise que tout spectateur mineur doit être accompagné d'un adulte. C'est fondamentalement différent.

Chacun est libre d'estimer ce qu'il peut, veut ou doit montrer à ses enfants. Nous n'avons aucune opinion sur la question. Nous considérons en revanche que ceux qui s'estiment fondés à contrôler hors de toutes limites rationnelles ce que les uns et les autres veulent voir représentent des menaces pour la liberté d'expression et de création.

On pourrait également vous signaler que la Suède a interdit le film... aux moins de 11 ans. Ce n'est pas un argument d'autorité, simplement le rappel qu'en la matière, il n'existe pas de vérité absolue, que la problématique centrale est celle de la responsabilité individuelle, peut-être pas celle d'une interdiction coercitive, concernant un film diffusé sur 0,8 % des écrans français.

gizmoket
16/12/2016 à 12:28

Cher Tous:

Pour ma part, je n'aime pas la censure, et je trouve que depuis un certain temps, beaucoup de films finissent dans la case interdit aux mineurs (Martyrs par exemple, ou des épisodes de Saw) alors qu'ils devraient ne l'être qu'à 16.

Je ne suis pas un puritain, mais, j'ai été un peu "choqué" par la scène finale de partouze du film.
j'étais au courant pourtant, mais la scène est longue, crue, explicite, et les pratiques sexuelles assez "trash" !
(on n'est pas sur du gentil rapport sexuels !)

je rappel que ce film a été interdit au moinsde 17 aux USA, et mêmes s'ils sont puritains, et souvent sévère dans leur classification "PG", je pense quelle était presque mérité !

je ne me serai pas imaginé ramener un gamin de 12 piges voir ce film.

@ ECRANLARGE: je trouve cela dommage que vous assimiliez à chaque fois les associations catholiques à des extremises homophobe. c'est insultant pour beaucoup de croyant.
Je pense qu'il faut voir le père et la mère de famille derrière le bon chrétien, qui veut souhaite conserver l'innocence de ses enfants.

est-ce réac ? est-ce "has been" ?
(c'est une queston réthorique...)

Prôner des valeurs qui n'adhère pas aux principes libertinages, d'échangisme, d'orgies, ou autres,vu au final le peu de personne que ces pratiques concernent (et donc le peu de personnes qui sont "pour" au fond), n'en font pas de ces personnes des conservateurs extremistes!

c'est pourtant ce que vous faîtes à chaque fois qu'une association poursuit une action.
et même s'ils n'ont pas toujours raisons, je pense qu'elle peut parfois être justifié.
et que c'est le cas ici !

je ne demande pas un devoir de réserve de votre part, mais je demande un jugement impartial. Vote jugement semble biaisé par l'affiliation à une religion.

Dios
16/12/2016 à 10:14

@lol

Si y'avait une censure, tous tes commentaires et un paquet d'autres auraient été dégagés. C'est clairement pas le cas vu les choses lisibles ici.. C'est bien d'ouvrir les yeux pour être un minimum cohérent.

Accepte juste qu'on balance pas de lien youtube à tout va, c'est pas nouveau, et que t'es assez grand pour construire ton argumentation sans te reposer sur une vidéo.

Simon Riaux - Rédaction
16/12/2016 à 10:14

Cher tous,

La majorité des vidéos postées (genre 99,9% sont le fait de bots qui viennent pourrir les commentaires de publicité. Nous avons donc un petit logiciel qui dégage tout message contenant une URL de vidéo, et quasiment tout message contenant une URL extérieure.

Aucune censure là-dedans, on l'a déjà rappelé plusieurs fois. Quelque soit la vidéo que vous posterez (même une vidéo expliquant combien Sausage Party est brillant), elle sera invariablement dégagée.

Il ne s'agit donc pas de censure.

Plus

votre commentaire