Walking Dead : Jeffrey Dean Morgan explique pourquoi Negan n'est pas un méchant

Jean-Luc Hassaique | 27 octobre 2016
Jean-Luc Hassaique | 27 octobre 2016

Depuis qu’il a repeint le décor de Walking Dead de purée de cervelle, Negan est au centre de l’attention des fans de la série. Mais pour son interprète, ce n’est pas du tout un bad guy.

S’il n’est pas très étonnant que Jeffrey Dean Morgan ait de l’empathie pour le personnage meurtrier qu’il incarne, on pourra s’étonner qu’il considère ce dernier comme un type tout à fait fréquentable. Il a détaillé son point de vue le plus sérieusement du monde dans les colonnes du Hollywood Reporter.

« Je l’adore et j’aime le jouer. Je ne le vois pas comme un méchant et je ne vois pas comment je pourrais. Dans le monde apocalyptique de The Walking Dead, comment peut-on décoder ce qui relève du bien ou du mal ? Parce que nous suivons les aventures de Rick Grimes et Daryl Dixon et leur équipe, ils sont devenus les héros de la série. Mais si nous avions suivis Negan et ses sauveurs ces 7 dernières années, voir comment il est devenu leur leader, alors il serait le héros du show.

 

Photo Jeffrey Dean Morgan, Steven Yeun

 

Nous avons vu des gens que nous aimons faire des choses atroces depuis six ans dans cette série. Et pour le moment, on a seulement vu Negan exploser deux crânes à coup de batte ! Il s’agit des deux facettes d’une même pièce, vraiment. Il  y a simplement, dans la joie qu’il met à accomplir certains actes, quelque chose de différent et rebutant. »

C’est bien le moins que l’on puisse dire, le personnage étant écrit, dans les comics comme la série, à la manière d’un psychopathe mégalomane. Néanmoins, force est de reconnaître que Jeffrey Dean Morgan marque un point avec son raisonnement. Parce que avouons-le, les actions récentes du personnage joué par Andrew Lincoln et ses copains sont au moins aussi condamnables que celles de Negan.

C’était d’ailleurs une des nombreuses faiblesses de la saison 6, au cours de laquelle Rick et son groupe ont massacré quantité de pauvres types, sans jamais que la série n’interroge véritablement la portée de ces actes.

 

Negan Kill Episode 1

Tout savoir sur The Walking Dead

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

JK
28/10/2016 à 00:09

Ce n'est pas parce que Rick et les siens sont moralement plus que douteux que Negan est un type bien. Si on doit parler de "bon" et de "méchanté", on ne juge pas un personnage en le comparant aux autres.
On dirait Trump qui veut se dédouaner de ses attouchements en évoquant ceux de Bill Clinton.

Negan jouit en humiliant des types avant de les mettre à mort. Et pendant qu'il les tue, il continue de les humilier. Et il continue après.
Le personnage (et l'acteur) a beau tenter de justifier ses actes avec des arguments qui frisent l'absurde, il agit comme la pire des pourritures.

Seuls les zombis peuvent se permettre de se placer au-delà de la morale. Si Negan veut exister dans un environnement social, avec d'autres êtres humains, alors il se positionne d'une part ou d'une autre d'une ligne morale. Et je ne vois pas comment on pourrait le considérer comme un "chic type" humaniste.

REA
27/10/2016 à 16:41

Ca se vaut. Rick a laissé des gens crever de part sa méfiance (l'auto-stoppeur, le blondinet et sa copine enfermée dans la salle de bain - saison 3).

Après il a commencé à intégrer des gens.

Mais à la différence de Negan, Rick n'humilie pas les groupes qu'ils rencontrent pour ensuite leur demander de bosser pour lui. Il évite les conflits (Gouverneur 2). S'il ne peut pas, il combat. Après avec les rencontres du groupe de Joe, et des cannibales, t'es forcément à cran avec plus aucune foi en l'humanité.
Negan vient, pose ses balloches. Ou le groupe se plie, ou il fait un exemple pour être écouté.

DoubleLel
27/10/2016 à 15:33

"sans jamais que la série n’interroge véritablement la portée de ces actes."

Ouai donc définitivement, EL ne regarde juste PAS la série au final, ça semble se confirmer... : 3

Arnaud
27/10/2016 à 14:58

Il faut aussi voir qu'aun final si on lit bien le comics, Negan n'est pas un mechant, juste un gars qui veut mettre de l'ordre dans ce monde apocalyptique.
Alors oui il bute Glenn (et Abraham dans la serie), mais pour faire le mal, juste pour que la bande de Rick se calme et suive ses directives qu'il estime etre les bonnes pour survivre. Il dit d'ailleurs lui-meme qu'il n'aime pas tuer parce que c'est contre-productif (il prefere que les mecs bossent), il est contre le viol et va meme tuer un de ses hommes qui s'appretait a un commettre un, tue un gars d'Alexandria parce qu'il proposait de trahir Rick (et donc mettre du desordre dans un groupe ordonné), etc ...

Pour le coup je suis d'accord avec Jeffrey Dean Morgan, Negan (dans le monde de Walking Dead), n'est pas a proprement parlé un mechant (le Gouverneur l'etait finalement beaucoup plus, les chuchoteurs n'en sont pas non plus d'ailleurs)

Tess
27/10/2016 à 14:09

Et surtout du point de vue de Negan, Rick et sa bande méritent ce qu'il leur arrive : ils ont butés pas mal des hommes de Negan et eux rien que pour une perte ils déciment des groupes entiers donc c'est un juste retour des choses.

votre commentaire