Les Frères Russo expliquent pourquoi personne ne meurt dans Captain America : Civil War

Christophe Foltzer | 25 septembre 2016
Christophe Foltzer | 25 septembre 2016

Lorsque l'on nous a annoncé l'arrivée de Captain America : Civil War, les fans les plus passionnés ont évidemment pensé à l'arc le plus populaire des comics qui se terminait sur un gros drame. Autant dire qu'ils ont été déçus.

En effet, dans le comics, le Patriot Act mené par Tony Stark obligeait tous les super-héros à révéler publiquement leur identité et à se faire ficher, sous peine d'être hors-la-loi. Ce qui ne plaisait pas à Steve Rogers qui avait pris le maquis. S'en était suivi une grosse baston qui avait découlé sur l'arrestation de Cap Am, flingué sur les marches du tribunal par CrossBones.

On s'attendait à ce que le film Civil War reprenne en grande partie ce postulat, et c'est plus ou moins ce qu'il a fait, sans pour autant aller au bon de son concept puisqu'en lieu et place de grosse baston, on a eu une brouille entre dix clampins sur un tarmac avec à la clé, aucun mort. Révolte ! Les frères Russo, réalisateurs de la chose, sont revenus sur cette mini-trahison au micro de HitFix en avouant qu'ils avaient bien pensé aller dans ce sens mais qu'ils avaient vite fait marche arrière :

 

Robert Downey Jr. Iron Man

 

"Ce qu'il faut savoir, c'est que nous discutons d'absolument tous les scénarios possibles encore et encore pendant des mois. Nous en avons évidemment parlé mais cela n'est jamais arrivé dans l'arc narratif principal.

Nous avons évoqué la mort possible de plusieurs personnages à la fin du film. Mais nous pensions que cela allait contre la véritable tension du film, qui est basiquement Kramer contre Kramer. Cela parle d'un divorce. Si quelqu'un mourrait, cela créerait de l'empathie, et cela changerait les rapports et résolverait le conflit, ce que nous ne voulions pas."

Alors que l'on pourrait leur renvoyer au visage le besoin, dans ces conditions d'appeler le film Civil War autre que pour attirer les foules, le patron de Marvel, Kevin Feige, arrive à la rescousse :

"Dans l'arc du comics, dont le film s'inspire bel et bien, il y a une grande bagarre et un personnage-clé meurt. Nous en avons discuté pendant longtemps. Mais nous avons estimé que ce qui arrivait à Rhodey était largement suffisant."

 

cover

 

Si le fan se sentira légitimement floué par cette publicité à la limite du mensonger, les frères Russo temporisent cependant nos attentes en nous prévenant qu'il ne s'agit là que du premier round d'une guerre bien plus vaste :

"Nous avons toujours considéré ce film comme le début d'une guerre. Ce n'est pas terminé. A la fin, Cap Am lâche son bouclier, Tony lui dit qu'il ne le mérite plus et peut-être que c'est le cas. Sa responsabilité personnelle est maintenant en conflit avec la responsabilité des autres et il va devoir se battre pour résoudre ça. Il va devoir apprendre à se connaitre sans son bouclier."

Fool me once....

 

Photo Captain America

 

 

Tout savoir sur Captain America : Civil War

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Kamitora
27/09/2016 à 11:20

Au temps pour moi : il semblerait que les fossoyeurs de la langue française aient eu raison du verbe "résoudre" puisque la simplification pour "analphabètes" "résolver" a été créée. En ce qui me concerne il ne fera jamais partie de mon dico personnel...

Kamitora
27/09/2016 à 11:10

"Si quelqu'un mourrait, cela créerait de l'empathie, et cela changerait les rapports et résolverait le conflit, ce que nous ne voulions pas."
Bon, je ne voudrais pas pinailler mais, à ma connaissance, le verbe "résolver" n'existe pas...

Momo Imzouren
26/09/2016 à 14:22

Peut-être que Civil War aurait dû être fait dans la phase 4

Hildegarnic
26/09/2016 à 13:53

Comparer Civil War à Kramer contre Kramer, fallait oser. Chapeau !

popopopopo
26/09/2016 à 10:14

Marvel, je sais pas si c'est les gens les plus abrutis ou les plus intelligents du monde : se faire 1 M alors qu'ils n'ont RIEN à raconter, c'est du génie.

Satan Lateube
26/09/2016 à 09:59

La vraie raison est simple: y'a un max de flouze à se faire encore sur le dos des Avengers et on ne tue pas la poule aux œufs d'or.

Immortan Joe.
26/09/2016 à 09:52

Le comic book a vendu a 250 000 exemplaires aux USA. le film a fait un milliard 100 millions .C'est donc une réussite ! ( pas d'argument snob : si ca plais au peuple , c'est vulgaaaaire !) ...Kevin Feige a amélioré la bd en enlevant les aneries qu'elle comprenait .(Démasquage de Spider man ...Thor Robot...Et mort idiote de Captain América ) ....Les super héros MARVEL sont un public large ; pas une minorité de geek qui ne jure que par ce qui est Réaliste ou pseudo réaliste !

Bidouffe
26/09/2016 à 02:00

La vrai raison elle est simple : Il peut pas mourir parce... C'EST DU MARVEL, Y A DES ENFANTS QUI REGARDENT !

Stridy
25/09/2016 à 21:25

J'ai essayé une fois de plus de rentrer dans un film avengers. J'ai tenu une demi heure, c'est vraiment pas possible, il ne se passe RIEN dans ces films.

C'est dommage, le premier Cap America était vraiment sympa et avait sa patte...

Los
25/09/2016 à 19:21

@Pseudo

Je ne sais pas à qui tu t'adresses avec le deuxième paragraphe. Mais si je parlais de l'avis général, c'est juste parce que dans tes deux phrases, tu parlais de "quasi tout le monde". Et effectivement, on peut s'en foutre de "tout le monde", surtout si c'est pour dire "LOL"

Plus

votre commentaire