Découvrez comment Daniel Craig a failli coûter plusieurs millions de dollars sur le tournage de Skyfall

Christophe Foltzer | 5 juillet 2016
Christophe Foltzer | 5 juillet 2016

Oh dites donc, on va reparler de James Bond. Mais pour une fois, on ne va pas causer avenir de la franchise, nouveau visage de l'espion et destin de Daniel Craig, mais plutôt d'une anecdote qui a failli coùter très cher à la franchise.

On serait tenté de penser que lorsque l'on dirige un tournage aussi titanesque que celui de Skyfall, on en maitrise les moindres aspects. Et on se tromperait certainement puisque ce serait faire sans le facteur humain et la fatigue accumulée. C'est en tout cas ce qui a failli causer une énorme bourde sur le tournage de l'avant-dernier James Bond, qui, si elle n'avait pas été réparée en dernière instance aurait pu coûter très cher à la saga. 

C'est le journaliste de cinéma Charlie Lyne qui vient de balancer l'info sur les réseaux sociaux et l'histoire est succulente :

Figurez-vous qu'en plus d'être un espion mortel, Daniel Craig est aussi une fashion victim. En plein tournage de Skyfall, il allait régulièrement se faire des petites virées dans les environs du plateau et est arrivé le jour où il est tombé sur une paire de gants en cuir qui lui ont tout de suite vendus du rêve. N'écoutant que son envie, le comédien les a acheté et, sur le chemin du retour, il s'est probablement dit que son personnage aimerait aussi les porter. Il est donc allé voir un Sam Mendes épuisé et l'a convaincu de le laisser porter ses gants pendant la séquence qu'ils tournaient. Jusqu'ici tout va bien.

Photo komodo scene

Sauf que quelques mois plus tard, en pleine salle de montage, un assistant se rend compte que c'était en fait une grosse boulette. En effet, la séquence en question était celle où James Bond se retrouve sur le territoire du Dragon de Komodo et qu'il doit affronter les gardes du corps de Severine. Et il y a un gros problème puisque l'espion ne s'en sort que parce que son adversaire lui vole son pistolet, qui ne se déclenche que par reconnaissance digitale. Or, comment James Bond lui-même peut-il s'en servir s'il porte des gants ? Immédiatement, situation de crise. Les producteurs envisagent de retourner la scène, ce qui signifie reconstruire le décor et rappeler Daniel Craig et les autres comédiens. Coût de l'opération : plusieurs millions de dollars.

L'équipe décide donc d'opérer un tour de passe-passe en espérant que cela ne se voit pas trop : effacer digitalement les gants de Bond et les remplacer par une texture de peau. Ni vu, ni connu. Et force est de reconnaitre que, si on n'est pas au courant, on ne voit pas forcément l'artifice.

Comme dirait un autre espion célèbre (et plus français) : "On a frôlé la catastrophe !"

Photo komodo scene

Tout savoir sur Skyfall

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dirty Harry
05/07/2016 à 21:20

Une vraie fascionista ce Craig !

Roro
05/07/2016 à 15:52

Porter des gants avec un smoking... Et à Macao... Étonnant!

stivostine
05/07/2016 à 11:02

+1 avec Karlito

Karlito
05/07/2016 à 10:40

Tiens, ce serait une bonne idée pour un article sur les coulisses du montage. Quelle quantité de telles erreurs sont-elles rattrapées in extremis lors des montages du film? Car de tels détails doivent pulluler...

votre commentaire