Suicide Squad : Will Smith et David Ayer en disent plus sur les Bourrins de la Galaxie

Christophe Foltzer | 28 octobre 2015
Christophe Foltzer | 28 octobre 2015

Après avoir découvert hier les deux couvertures du magazine Empire avec le Joker et l'Enchanteresse, il est temps d'en apprendre un peu plus sur les personnages eux-mêmes et ce qu'ils vont vivre.

L'histoire de Suicide Squad, on la connait dans les grandes lignes. Les tarés d'Arkham sont recrutés par le gouvernement pour une mission suicide qui en cas de succès pourrait leur ouvrir les portes de la prison. Un postulat des plus classiques mais diablement efficace quand il est bien traité. Alors en plus, plongé dans l'univers de DC Comics, il faut s'attendre à quelque chose de grand.

Suicide Squad

Dans le dernier numéro d'Empire, Will Smith, alias Deadshot dans le film,en a révélé un peu plus sur son personnage, notamment son parcours et sa relation étroite avec Harley Quinn :

"Harley est la plus grande fouteuse de merde, mais Deadshot lui fait un peu les yeux doux. Il y a un triangle amoureux plutôt dégénéré qui se met en place. [...] Au début du film, il a eu une carrière plutôt importante. Il veut maintenant raccrocher et s'occuper de sa fille. Mais son dernier coup tourne mal, très mal, et il se retrouve incarcéré à Belle Rêve pour le reste de sa vie."

margot robbie

De son côté, le réalisateur David Ayer a dévoilé l'orientation du fil, plutôt surprenante, et il n'y va pas de main morte :

"En fait, le film s'articule autour de l'idée d'Harley Quinn s'extirpant des griffes du Joker et devenant cette personne libérée et indépendante. C'est une belle métaphore du parcours de chacun. [...} Aux chiottes le Bien contre le Mal ! Le Mal contre le Mal est beaucoup plus intéressant. Et Amanda Waller est le pire qui soit. Elle n'a aucune limite. Quand vous la regardez, rien ne vous parait dangereux. Ses seuls pouvoirs sont son intelligence et son manque de scrupules. J'ai lu un livre génial qui s'appelle Confessions d'un sociopathe, qui était terrifiant mais qui m'a beaucoup aidé."

De quoi nous donner une idée de ce qui nous attend. Vivement le 17 août 2016 quoi.

Photo Mini Joker

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire