La Belle Saison : Catherine Corsini répond au maire FN qui a censuré l'affiche de son film lesbien

Geoffrey Crété | 21 septembre 2015 - MAJ : 05/11/2018 14:49
Geoffrey Crété | 21 septembre 2015 - MAJ : 05/11/2018 14:49

La réalisatrice Catherine Corsini a répondu au maire d'extrême-droite qui a censuré l'affiche de La Belle Saison pour protéger les yeux des citoyens.

En 2013, l'affiche de L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie était retirée des rues de Versailles et de Saint-Cloud pour éviter aux passants d'être les victimes d'une vision artistique de couples homosexuels sur une plage. Deux ans plus tard, c'est la ville de Camaret-sur-Aigues dans le Vaucluse qui censure l'affiche de La Belle Saison de Catherine Corsini, qui raconte l'histoire d'amour entre deux femmes interprétées par Cécile de France et Izïa Higelin dans la France des années 70.

Le maire d'extrême-droite Philippe de Beauregard, qui a fait retirer l'affiche du site internet et de la mairie, défendait son choix :

"J'ai vu ce film et il comprend de nombreuses scènes de nature à perturber un jeune public et il n'y a aucun avertissement et aucune restriction d'âge indiqués. En tant que citoyen, je mets en garde les parents. S’il s’agissait de relation hétérosexuelle, j’aurais eu la même réaction"

Naturellement choquée par cet acte douteux, le réalisatrice Catherine Corsini a publié une lettre ouverte via la Société des réalisateurs de films (SRF).

 

 

"Cachez ce sein que je ne saurais voir" (Molière)

A vous en croire, Monsieur Philippe de Beauregard, on devrait rhabiller les statues de nues, mettre un voile sur les peintures de Courbet, Manet, Renoir et de tous les peintres qui  ont su croquer la nudité avec réalisme. Nous devrions aussi interdire les musées à la jeunesse, fermer les salles qui montrent des corps de femmes entre elles, nus, alanguis, accouplés dans des poses suggestives. Pourtant, la nudité dans l’art est apparue dès les premiers dessins de l'époque préhistorique. La nudité féminine était là, bien avant l'apparition de la religion chrétienne, symbole de fertilité, d'érotisme, et symbole de la famille.

Ce qu'on voit dans La Belle Saison, c'est la nudité des corps, dans leur liberté, dans leur beauté et dans leur insouciance face au désir, ce sont les visages, les rires, les sourires de deux femmes qui évoquent l'appétit de la vie. Est-cela qui vous choque? Est-ce la caméra qui découvre les poils pubiens d'une actrice, en gros plan comme un tableau, qui vous trouble, ou est-ce de voir deux femmes s’aimer ?

Ce procès d'intention pourrait faire sourire, tant ni le film en salles depuis des semaines, ni l'affiche placardée dans toute la France  n'ont suscité de polémique. Mais vous n'en êtes pas resté aux mots et vous avez fait retirer l'affiche de votre mairie et de votre site internet, ce qui constitue un acte autoritaire, intolérable. On se demande qui est le pervers dans l'accusation que vous portez au film. Monsieur, votre censure s’inscrit dans une lignée qu’on connaît bien,  c’est celle qui, il y a quelques mois voulait faire interdire l’affiche de L’Inconnu de lac d’Alain Guiraudie(on y voyait un couple gay s’embrasser au bord d’un lac et, en second plan, les ébats d’un deuxième couple homosexuel, ndlr), celle qui sous couvert de protéger les valeurs familiales, répand les passions tristes et la haine du corps.

Mais souvenons-nous que c’est cette censure qui s'est attaquée aux poèmes de Baudelaire, pour qu’on ne l’entende jamais parler dans Lesbos de "baisers chauds comme les soleils" de "baisers qui sont comme les cascades orageux et secrets, fourmillants et profonds", des "filles aux yeux creux, de leur corps amoureuse". "CarLesbos entre tous m'a choisi sur la terre pour chanter le secret de ses vierges en fleurs". 

Catherine Corsini

 

 

Dans un même mouvement, la Ministre de la Culture Fleur Pellerin, qui s'était récemment exprimée à propos du scandale autour du dernier film de Gaspar Noé, a soutenu la réalisatrice sur Twitter.

La Belle Saison, en salles depuis le 19 août, a été présenté pour représenter la France lors des prochains Oscars, face à la Palme d'or Dheepan de Jacques Audiard, La Loi du marché de Stéphane Brizé, Mustang de Denis Gamze Ergüven et Marguerite de Xavier Giannoli. Soit des films qui, hormis celui avec Catherine Frot, abordent d'une manière ou d'une autre des sujets brûlants relatifs à la liberté et la discrimination.

 

Tout savoir sur La belle saison

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ash
22/09/2015 à 21:05

et mon cul sur la commode ! comment ne pas avoir envie de bouffer du facho ? tu crois que les gens caricaturaux n'existe pas ? tu avais tout pour que l'on te tombe dessus ... c'est le contraire qui aurait ete choquant ... et si tu comprends pas ça, c'est que finalement tu es aussi caricatural que ton soit disanr personnage

ttf
22/09/2015 à 17:28

La vérité c'est que vous jubilez à l'idée de lire des messages comme j'en postais un peu plus haut, vous n'avez même douté un instant et pourtant s'était grossièrement caricatural , mais votre sectarisme et votre envie de bouffer du facho altère totalement votre jugement.

Ash
22/09/2015 à 14:29

Pourquoi tu interviens encore @ttf si pour toi cela consiste seulement à troller ? si on ne sait pas si tes propos sont vrais ou pas, si on ne sait pas si tu trolles ou pas , on ne peut pas discuter avec toi...alors sois tu tiens des propos qui représentent vraiment ce que tu penses, sois tu te tais ....mais franchement tes propos n'ont pas de sens....comment veux-tu que je ne te considère pas comme un facho alors que toi-même à avouer que tu jouais exprès le rôle d'un facho (soi-disant bien sûr) ?

ttf
22/09/2015 à 14:13

Avec @ash nous sommes tous des fachos de toute façon.
Ce Ash me rappelle les réactions d'une partie des gens de gauche qui en ce moment en ont après M.Onfray, qui n'est ni plus ni moins qu'un mec de gauche qui réfléchit un peu plus que les autres.

Ash
22/09/2015 à 13:47

Ok pour ta vidéo...et tu crois que c'est un bouclier magique qui marche à tous les coups ? Donc à cause du phénomène "Ad Hitlerum", on ne peut plus jamais dire à quelqu'un qu'il tient des propos racistes ou homophobes ? C'est trop facile et bien dangereux à mon avis.

@ttf et compagnie tiennent des propos homophobes...tu peux sortir toutes les vidéos que tu veux, cela ne changera pas ça....et si tu le vois pas, si tu les défends, tu es exactement comme eux; ça aussi cela ne changera pas.

ttf
22/09/2015 à 11:17

Ah non mais moi le film et son affiche je m'en fout et je suis pas particulièrement pour la censure, au contraire.
Par contre certains de vos messages sur l'autre sujet m'ont bien donné envie de m'amuser un peu avec votre bétise, j'avais rien de mieux à faire(?), c'est du temps perdu (?) Ben oui c'est vrai et c'est triste pour moi, mais je vous ai fait perdre le votre aussi et ça c'est déjà réconfortant.

Les gars je me suis juste mis à votre niveau juste en étant un petit peu plus trollesque.

Ash
22/09/2015 à 11:02

c'est clair ! vous faites soi disant "semblant" d'être homophobe et facho mais seulement plus personne ne peut vous croire .... quel etait alors l'interet ? c'est normal que les gens montent au créneau pour defendre des valeures saines ... le fait que ce soit du trolling ne remet pas en cause cela, mais nous fait comprendre au moins que vous devez avoir 12 ou 13 ans . Allez jouer aux pokemons , ça va detendre tout le monde

Jay W
22/09/2015 à 10:56

Le gars qui pense être drôle (concis, sicon, dacompri?) en disant que j'écris trop long... après avoir balancé une cinquantaine de messages sur les 2 articles consacrés à ce film qu'il n'a pas vu et qu'il méprise. Et qu'en fait en vrai, c'est vraiment drôle parce que c'était un troll.
Epique.

piwi
22/09/2015 à 10:47

C'était du troll... et donc? Pas besoin de répondre à une espèce magique et inconnue comme l'homophobe extrémiste caché derrière des pseudos, car ça existe pas en France c'est bien connu? Inutile de monter au créneau pour descendre leurs arguments et montrer que c'est inacceptable?
Si faire tout ça fait de nous des idiots, des crétins, et tous ces noms d'oiseaux hautement profonds et blessants, j'accepte dans ce cas sans souci d'être un abruti dans votre vision du monde. C'est un sacré compliment.

Off
22/09/2015 à 10:43

Après tant d'arguments, d'attaques, de prise de position, on va nous faire croire qu'il n'y a RIEN d'honnête dans cette connerie homophobe, qui reprend mot pour mot les arguments ordinaires qu'on entend chez tous les abrutis
Le trolling c'est un bien belle manière de contrer toutes les attaques et espérer en ressortir moins pathétique. Si ça peut vous aider à entretenir vos douces illusions, on va pas vous déranger surtout.

Plus
votre commentaire