Brad Bird, le réalisateur des Indestructibles, veut voir un vrai film d'horreur en animation

Christophe Foltzer | 18 septembre 2015
Christophe Foltzer | 18 septembre 2015

Sacré Brad Bird. Alors qu'on attend de pied ferme son Indestructibles 2 qu'il nous promet depuis quasiment 10 ans, voilà qu'il vient nous dire que ce qu'il manque à l'animation aujourd'hui, c'est de la bonne grosse trouille.

Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences. On a beau être un réalisateur de films plutôt mignons comme Brad Bird, cela peut cacher une grosse soif de peur. C'est en effet ce qu'a exprimé Brad Bird au micro de Collider quand il a récemment parlé de ses envies d'animation. Et la réponse est aussi surprenante qu'excitante :

"Il n'y a jamais eu de film d'horreur animé réalisé à un degré de qualité comparable à Disney et entière fait à la main. Je ne parle pas de CGI mais bien d'animation à la main, et on imagine facilement à quel point ça pourrait être cool. Si vous pensez aux moments les plus effrayants de Blanche-Neige et de Fantasia avec la Nuit sur le Mont-Chauve, vous pouvez faire quelque chose de vraiment terrifiant en animation et je pense que si vous le faites bien, vous pourrez y arriver avec la même maestria que Spielberg sur les Dents de la Mer. Ce serait à mon avis une expérience incroyable parce qu'il y a toujours quelque chose de très instinctif quand les animateurs travaillent à la main."

On pourrait lui répondre que s'il cherche des frissons en celluloïd, il peut sans problème se tourner vers le Japon qui fait ça depuis 30 ans au bas mot. Mais l'occasion est trop belle. Puisqu'il a tellement envie de voir ça, pourquoi est-ce qu'il ne le fait pas lui-même tout simplement ? Sûr que le résultat serait phénoménal. 

Tout savoir sur Les Indestructibles

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Karlito
19/09/2015 à 21:09

La question n'est pas là. Un vrais film d'animaion terrifiant avec la technique et un budget conséquent? Les jeux vidéos montrent beaucoup de possibilitées en matière de séquences animées terrifiantes. Mais quel studio est prêt à prendre un tel risque?

Je me rapelle bien de Heavy metal 1 et sa séquence du bombardier et ses morts vivants. Elle était assez terrifiante avec une ambiance poisseuse. Cétait techniquement pas au top, mais cela marchait bien.

MystereK
19/09/2015 à 16:54

Bravo Berserk, Et tous les autres films de Talahata qui sont, en plus d'être techniquement époustouflant, 1000 fois plus poétique que le plus poétique des Disney ou Pixar, Mes voisins les Yamada ou Le Conte de la princesse Kaguya.

Cactus
19/09/2015 à 10:45

Merci pour tous ces titres BERSERK.

Garden of Words était fou niveau anime/dessin aussi.

BERSERK
19/09/2015 à 01:19

la qualité technique est rarement au même niveau que chez les gros studios américains, " Il n'y a pas grand chose venu des studios japonais qui soit comparable au segment du mont fauve dans Fantasia, ou aux scènes de Mostro dans Pinocchio"ok je suis mort de rire! Toi,TE vraiment, un grand connaisseur! Je crois que t'as oublié: GHOST IN THE SHELL,LA SUITE INNOCENCE.JIN-ROH,PAPRIKA,MILLENNIUM ACTRESS,TOKYO GODFATHERS,MEMORIES.MANIE MANIE,SHORT PEACE,SWORD OF THE STRANGER,EVANGELION,METROPOLIS,LE TOMBEAU DES LUCIOLES, ecc..ecc..ecc. Je continue ? tiens fais toi une culture déjà! ... faut arrêter de dire des conneries grosses comme des maisons! c'est plutôt au studios américains de prendre de la graine de l'animation japonaise! rien que par l'intelligence et l'adulte de ces oeuvres.

Pseudo.
18/09/2015 à 22:42

"mais mis à part Akira et les films de chez Ghiblis, la qualité technique est rarement au même niveau que chez les gros studios américains, "

Encore un bolosse qui parle de ce qu'il ne connait pas. Ca se sent rien qu'à ce que tu cites. A part Gibli et Akira? really? Bref, juste tait toi.

Proutprout
18/09/2015 à 15:17

Il parle de qualité comparable à Disney. Apprenez à lire. Le Japon offre certes des films pour adultes depuis longtemps, mais mis à part Akira et les films de chez Ghiblis, la qualité technique est rarement au même niveau que chez les gros studios américains, et pour cause : les budgets US sont 10 fois supèrieurs à ceux de l'animation japonaise. Il n'y a pas grand chose venu des studios japonais qui soit comparable au segment du mont fauve dans Fantasia, ou aux scènes de Mostro dans Pinocchio.

Perfect Blue est un film terrifiant et incroyable, mais terrifiant à 12 images/secondes quand les personnages veulent bien bouger. Selon moi, Perfect Blue est parfait tel quel, mais je comprend de quoi il parle : d'une expèrience réelement différente, de l'ordre de la peinture gothique, de la finesse ... Plus proche dans l'esprit d'un Universal des années 30 que du shock value post-slashers.

diez
18/09/2015 à 14:25

Le gars s'exprime sans même se renseigner... en gros en dehors de son pays l'animation n'existe pas quoi... triste pour un artisan comme lui censé connaître un minimum le milieu... mais en effet, s'il veut se lancer, pas de soucis, on peut compter sur lui en animation !

votre commentaire