Après Fast & Furious 7, James Wan en négociations pour le reboot de Mortal Kombat

Jacques-Henry Poucave | 9 août 2015
Jacques-Henry Poucave | 9 août 2015

Spécialiste de la nouvelle vague du cinéma d'horreur américain depuis les succès internationaux de Saw, Insidious et The Conjuring, James Wan vient de s'imposer comme un solide réalisateur d'action avec le triomphe de Fast & Furious 7. Il pourrait bien mêler ces deux domaines grâce au reboot de Mortal Kombat.

Ce sont les petits gars de TheTrackingBoard.com qui ont sorti l'info. James Wan serait en effet en pleine négociations pour prendre la direction du reboot de Mortal Kombat, toujours adapté de la fameuse saga de jeux de combat, qui a repris du poil de la bête ces dernières années. Porté par le renouveau de la franchise vidéolufique et le succès de la web série produite en 2011, ce reboot excite logiquement la convoitise.

Il n'est néanmoins pas sûr du tout que Wan s'occupe également de la réalisation. En effet, il est déjà occupé à l'adaptation d'Aquaman pour le compte de DC et Warner, qui devrait occuper une grande partie de son temps, puisqu'il devra remettre au goût du jour un héros emblématique de la Justice League, interprété par Jason Momoa.

Quoi qu'il en soit, le projet peut difficilement tomber plus bas que les deux précédentes adaptations. Infiniment rigolotes mais complètement nanars, elles comptent parmi les plus grosses bizarreries de notre Christophe Lambert national.

De toute façon, pour peu que ce Mortal Kombat nouvelle génération jouisse d'un budget à la hauteur de ses ambitions et s'autorise les mêmes délires gorasses que la saga d'origine, les fans seront aux anges.

 

 

Tout savoir sur James Wan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Atef
10/08/2015 à 10:19

J'ai bien aimé le premier Mortal Kombat moi. Le 2 par contre... ça arrache la rétine.
Remarque : Christophe Lambert n'est pas dans le 2 . (même lui a senti que ce serait de la bouse de cheval).

votre commentaire