Mission : Impossible 5 - Simon Pegg critique le sexisme du film

La Rédaction | 31 juillet 2015 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 31 juillet 2015 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La place des femmes dans les blockbusters aura été au centre de plusieurs polémiques cette année, notamment avec Avengers 2 et la question est loin d’être réglée, comme en témoigne la colère de Simon Pegg quand il a découvert les affiches de Mission : Impossible 5.

« Quand les posters ont été dévoilés, on y voyait moi avec une veste, Tom avec une veste, Jeremy avec une veste, Ving avec une veste et Rebecca en combinaison de cuir avec les fesses arcboutées. Je me suis dit… Oh non ne faites pas ça. On fait un bon film ici. Au moins on essaie. »

En effet, force est de constater que tous les personnages ne sont pas traités sur un pied d’égalité par le département marketing… Reconnaissons au moins à ces affiches de ne pas être les pires en la matière, loin de là et de ne pas avoir joué le coup bien foireux de la demoiselle en détresse pour introduire Rebecca Ferguson.

 

Photo Simon Pegg"Devinez avec quoi je vais sauver le monde ..."

 

IL n’en demeure pas moins que le personnage de Rebecca Ferguson paraît nettement plus sexualisé que ses complices, dans une pose lascive qui tranche avec le ton de Mission : Impossible 5 et globalement avec l’image que nous avons du personnage de femme forte et indépendante vanté par les bandes-annonces. Une situation d’autant plus criante que la silhouette ou le corps des autres personnages, tels que Tom Cruise, correspondent soit aux stéréotypes du cinéma d’action, quand ils ne sont pas dissimulés par de la brume… On se réjouit en revanche de voir que le camarade Simon Pegg n’a toujours pas sa langue dans sa poche et ne se prive pas pour dire ce qu’il a sur le cœur.

Quant à savoir si Mission : Impossible – Rogue Nation est ou non un repaire du machisme triomphant et du patriarcat à poils drus, il faudra patienter jusqu’à la sortie du film le 12 août.

 

Photo Simon Pegg

Tout savoir sur Mission : Impossible - Rogue Nation

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Finnigan
04/08/2015 à 17:44

@Alix
Je pense que ce type de raisonnement est dangereux, parce que l'homme (blanc) ne "souffre" pas du tout du même genre de choses. Ni dans le milieu professionnel (dans le cinéma et ailleurs, toutes les données indiquent que les hommes ont plus de responsabilités, de meilleurs salaires, souffrent moins de harcèlement) ni dans la rue (agressions sexuelles, harcèlement verbal sous prétexte de drague).

C'est pour ça que j'estime, humblement, qu'on ne peut pas comparer ces débats. Je pense honnêtement que le problème posé par le cliché du mâle alpha pour les mecs normaux (il sauve le monde, il est beau, il est performant, il est ambitieux) n'a pas grand chose à voir avec la question du sexisme qui fait qu'une femme sera moins bien payée, moins prise au sérieux, aura à montrer ses seins pour travailler et devra en plus affronter des hordes d'enragés qui lui diront "t'as qu'à pas faire la pute, personne t'y oblige", "si t'es féministe, t'épile pas" etc (je caricature, mais pas tant que ça)
Et le problème c'est que les femmes, dans les films par ex, sont nettement plus soumises à la nudité que les hommes. Ca évolue petit à petit mais ce n'est pas rare de voir (clip, pub, série, ciné) la fille à moitié nue, et le mec en costume.

Quant à payer l'addition, bricoler, être un héros, séduire... C'est justement le champ lexical de la domination masculine. La femme est charmée, entretenue, sauvée, soumise en somme, et tout ça est à la base une question de contrôler le "sexe faible". Ca ne veut absolument pas dire que l'homme est méchant et la femme parfaite, puisque plein de femmes alimentent (consciemment ou pas) ce sexisme. C'est un vaste débat très abstrait où il est nécessaire de ne pas généraliser, caricaturer, accuser.

Et est-ce sexiste de parler du sexisme dans un sens ? Je pense que non. Absolument pas. Ce serait comme balayer ou minimiser le racisme en disant, "oui mais moi, blanc, je suis regardé de travers par les arabes dans la rue". La discrimination déchire la société, se répercute à de multiples niveaux, change les comportements des victimes, oblige certains à se défendre, etc ; mais il est selon moi vital de garder en tête la source du problème, et ne pas trop se reposer sur son expérience purement personnelle dans un contexte (social, eco, politique) précis

VASTE débat vraiment...

Alix
02/08/2015 à 21:28

Bonjour Finnigan,
J'ai beaucoup apprécié votre texte ainsi que vos commentaires.
Je pense que ce que vous dites est pertinent et intéressant dans l'ensemble.
Mon texte n'a pas pour but de stigmatiser ou de juger quiconque. J'affirme seulement qu'indépendamment du fait que nous soyons un homme ou une femme, lorsque l'on met son corps en avant il faut s'attendre à ce que cela soit exploité. Cela ne doit pas pour autant empêcher de lancer le débat sur la place que l'on réserve à l'homme où à la femme au cinéma.
Dans le cas de l'homme, n'y a-t-il pas autant de stéréotypes sexistes ?
Si nous sommes capables de pointer du doigt les stéréotypes sexistes liés à la femme, c'est qu'il en existe forcément qui sont liés aux hommes.
L'homme qui paie systématiquement le restaurant, qui bricole, l'homme héroïque, l'homme de la situation, l'homme qui fait rire les femmes etc.
N'est-ce pas du sexisme de toujours pointer le sexisme dans un sens ?

Gilles
01/08/2015 à 13:14

Hier, j'ai mangé une pomme.

Baudruche
31/07/2015 à 22:04

Ben non le film est pas sorti ici, et n'a pas encore été montré par la presse française si je ne me trompe pas.
T'as des tas de critiques us

stivostine
31/07/2015 à 21:54

et sinon personne na vu le film ? ya pas une critique alors quici en Tchéquie le film est sorti et jhesite

Finnigan
31/07/2015 à 21:32

Je pense qu'il arrêter d'opposer systématiquement sexisme et sexualisation. Un personnage féminin, une actrice, une femme, peut être très sexuée, sans être représentée/considérée/traitée de manière sexiste. Le problème, c'est quand c'est un automatisme, une condition pour être engagée, attirer l'oeil, exciter le public. C'est vide de sens : c'est juste "normal".

Quant à la remarque sur le rôle que jouent les femmes elles-mêmes... vaste question. Ce qu'on peut tout de même admettre, c'est qu'elles ont moins le choix que les hommes. Pour exister, se frayer un chemin, perdurer. Ce n'est quand même pas anodin si la majorité des actrices considérées comme des bombes ont déjà été au moins une fois dans les bras d'une star hollywoodienne âgée de quelques années/décennies de plus (et Cruise le premier, immanquablement...). Ca ne veut pas dire que c'est pas bien, qu'il faut interdire, etc : juste, c'est significatif. Significatif aussi qu'on voit régulièrement des acteurs pas franchement excitants, se payer de jolies actrices en partenaire.

Evidemment ce serait idéal que les actrices elles-mêmes refusent ces rôles de merde, exigent d'être habillée (c'est par ex ce qu'Eva Green a fait dans Casino Royale : elle devait à l'origine être à moitié à poil dans la scène de la douche). Ce serait même mieux que la question ne se pose plus. Mais en attendant, rien n'est parfait, et ça n'empêche pas que ce soit une question qui mérite l'attention.

Faut pas se dire "elle l'a choisie cette conne", "on l'a pas obligée à accepter ce rôle de pute", parce qu'elle est un rouage dans une machine, créée et entretenue par 97% d'hommes. Donc la regarder elle, et ses collègues, pour conclure que ce débat est ridicule... Ne serait-ce pas légèrement malhonnête ? "La forêt derrière l'arbre"

Alix
31/07/2015 à 19:51

C'est bizarre... l'actrice a-t-elle été prise en photo à son insu? Adopte-t-elle cette position très inspirante, cette attitude, ce regard par hasard?
Lorsque les actrices elles-mêmes commenceront à assumer (je ne dis pas qu'elle n'assume pas) l'image qu'elles peuvent véhiculer (je ne dis pas ça pour la moto) ou cesseront de continuer à renforcer ces stéréotypes en posant avec pour parure, leur cambrure conjuguée à un sourire (qui semble subjectivement ici inviter à autre chose qu'une ballade à moto ), alors oui, nous pourrons faire le procès des machistes et des sexistes. Je trouve cependant cette démarche d'hypersexualisation systématique des acteurs et actrices de la part des producteurs, sans intérêt artistique... même si ces derniers doivent bien y trouver un autre intérêt... Allons plus loin, dans le cas de cette affiche, est-ce du sexisme ou simplement la récupération d'un stéréotype communément admis? Allons encore plus loin, les femmes devraient-elle cesser de se maquiller, de se sensualiser, de se mettre en valeur(s) pour éviter d'être taxée de machisme ?

Zanta
31/07/2015 à 18:49

@Working Joe.
Une affiche avec Tom Cruise torse nu pour ce film, je pense que ça perturberait une partie du public masculin... Le choix final constitue un meilleur compromis pour attirer mecs et nanas..

Plus sérieusement, on est d'accord qu'une telle stratégie entretient le sexisme... Tout comme celle de Magic Mike, pour prendre un exemple similaire/opposé.
Mais que Pegg soit surpris, je trouve ça un peu gros. Le mec est un nerd avéré, qui évolue qui plus est à Hollywood depuis un certain temps déjà. Il connait les règles du jeu... En l’occurrence, ils ont simplement joué la carte éprouvée (et en théorie sexiste, oui) de la Bond Girl.
Pour Ghost Protocol, l'affiche de Paula Patton était déjà dans cette démarche.
Par contre, que Pegg et Renner découvrent la promo du film a posteriori, c'est pas étonnant. Mais Cruise, qui produit la franchise, a sans doute un veto concernant tout ça, et a donc validé.

Working Joe
31/07/2015 à 17:54

Ils sont drôles avec la promo de ce film. Renner disait que c'était un truc incompréhensible pour lui tellement on lui donnait peu d'élements, maintenant Simon Pegg...

Et Zanta : on est d'accord, chaque affiche à son but promo, c'est pas de l'art. Mais le sexisme c'est justement de continuer à se dire "la nana elle doit faire bander les mecs avec son petit cul, et le héros doit plaire aux mecs aussi donc qu'il ait la classe et en jette".
Parce que sinon on aurait pu avoir une affiche avec Cruise torse nu, ou biceps en avant, je pense qu'il attire pas mal de femelles lui aussi.

Zanta
31/07/2015 à 17:37

@Boo : Tout à fait. Mais tu sais, les clics, et tout ça...

Sinon, oui Benji, l'affiche de Ferguson a vocation à excite le mâle, mais celle de Cruise sert de son côté à épater le (même mâle (trop cool, le Cruise) et la femme (trop beau gosse, le Cruise).
Donc dans tous les cas, à remplir les salles.

Plus
votre commentaire