Spider-Man : les scénaristes du reboot parlent de l'humour de Peter Parker

Jean-Luc Hassaique | 27 juillet 2015
Jean-Luc Hassaique | 27 juillet 2015

On l’a appris il y a quelques jours, les scénaristes de Comment tuer son boss sont en charge de l’écriture du nouveau Spider-Man, attendu pour 2017. L’occasion pour les scénaristes d’en dire plus sur le personnage et son trait de caractère essentiel : l’humour.

John Francis Daley et Jonathan M. Goldstein sont sensés être les rois de la blague, puisqu’ils ont signé les scénarios de Tempête de boulettes géantes 2 et du film cité plus haut. Au cours d’un entretien avec le site NPR, ces messieurs ont donc abordé la question du rapport de Spider-Man aux blagounettes.

« C’est un gamin affuté et malin, qui s’arrange du fait d’être un paria et un geek grâce à l’humour. C’est une sorte de filet de sécurité pour les geeks comme nous, alors je crois que nous pouvons parfaitement comprendre d’où il vient. Pareil pour les super-pouvoirs, parce qu’on en a aussi. »

Visiblement, John Francis Daley a le bon goût de ne pas trop se prendre au sérieux, ce qui est bienvenu. Ses propos font échos à ceux prononcés par Kevin Feige plus tôt cette année, lors d’une conférence de presse où il est revenu sur le caractère de Spider-Man.

« Bien des choses nous excitent au sujet de Spider-Man et son aventure en solo. Et son sens de l’humour n’y est pas pour rien. Je parle du fait que quand il enfile son masque dans les comics, il fait preuve en continu d’un esprit qui est presque aussi perturbant pour les méchants qu’il affronte que ses toiles ou son agilité. »

S’il est encore bien trop tôt pour juger de l’éventuelle qualité de cet énième reboot, force est de constater que chez Marvel, la volonté de retourner à la base du personnage paraît bien réelle. Reste à savoir ce que deviendront ces bonnes intentions d’ici 2017.

Tout savoir sur Spider-Man : Homecoming

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
diez
27/07/2015 à 21:25

Autant aller au bout des choses et engager des scenaristes vraiment droles... Tempete 2 est juste une insulte au premier film !

J'ai beaucoup aimé Burt Wonderstone, mais voila pour le reste...

votre commentaire