Films

Cowboys & envahisseurs était une mauvaise blague selon son producteur

Par Geoffrey Crété
7 juillet 2015
MAJ : 15 octobre 2018
10 commentaires
default_large

Daniel Craig et Harrison Ford, aidés par Olivia Wilde pour combattre des aliens dans le Far West fantasmé du réalisateur d’Iron Man : le programme du blockbuster Cowboys et envahisseurs ne manquait pas d’audace.

Avec une note salée qui dépasse les 160 millions mais un box-office mondial aux alentours de 170 millions, la superproduction a vite intégré la liste des plus gros échecs de l’année 2011, en plus de récolter des critiques très négatives. Quatre ans après, le producteur Brian Grazer, oscarisé pour Un homme d’exception, revient sur ce projet venu d’ailleurs :

« J’ai accepté de faire partie d’un film nommé Cowboys et envahisseurs. Je n’aime pas les cowboys… ni les aliens ! Mais il y avait des superstars impliquées – Ron Howard, Steven Spielberg et le réalisateur d’Iron Man, Jon Favreau« 

« A une réunion, j’ai demandé ‘On ne va pas vraiment appeler ça Cowboys et Aliens, si ?’. Ils m’ont répondu, ‘Si, bien sûr !’. Je me suis dit que je ne comprenais rien à tout ça »

 

 

Grazer, également derrière la série 24 heures chrono, va plus loin encore :

« Nous savons ce qu’est l’excellence. Nous savons différencier la bonne nourriture de la malbouffe. Mais il y a un processus qui repose sur la rationnalisation : ‘C’est suffisamment bon’. Chaque fois qu’on dit ça, c’est de la merde ! »

Cowboys et envahisseurs, qui compte Roberto Orci, Alex Kurtzman et Damin Lindelof parmi ses huit scénaristes, a ainsi prouvé qu’une addition de talents et de dollars ne suffit pas à garantir un succès – et que le western n’inspire définitivement plus les scénaristes et le public, comme l’a depuis prouvé le médiocre Albert à l’ouest malgré son casting de luxe. Imaginons néanmoins que si Jon Favreau avait pu s’offrir Iron Man ne serait-ce que pour une scène, son film aurait connu une toute autre carrière.

Rédacteurs :
Tout savoir sur Cowboys & envahisseurs
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Oliviou

« le western n’inspire définitivement plus les scénaristes et le public, »
Tarantino, anyone ?

Jay W

Attendons peut-être de le voir cet hiver avant de crier au génie ?

La Rédaction

@oliviou
Tarantino (comme d’habitude) fait justement figure d’exception.
On pourrait également considérer que ses films n’appartiennent jamais au genre qu’ils traversent.

Askel

The Salvation ? The Dark Valley ? Non ? :p Le western est toujours vivant. 😉

Byhigh

Ils disent que ça n’inspire pas les scénaristes et le public, et c’est vrai que The Salvation par ex n’a pas vraiment été un succès en salles, et n’est pas une grande réussite (même si je l’ai trouvé intéressant)