Marvel veut que Spider-Man soit blanc et hétéro pour toujours

Christophe Foltzer | 21 juin 2015
Christophe Foltzer | 21 juin 2015

Alors que le casting du nouveau Spider-Man n'est pas encore terminé et que le compte à rebours est en marche, on en apprend une belle concernant l'utilisation du personnage.

Fin 2014, le terrible piratage dont a été victime Sony a mis à mal l'image d'une certaine noblesse du cinéma. Entre insultes et plan marketing cyniques et agressifs on pensait avoir tout vu. Pourtant un nouveau document vient de faire son apparition et il concerne la façon dont doit être taité Sipdey au cinéma.

C'est le site Gawker qui a révélé l'information, un document détaille les obligations contractuelles entre Sony et Marvel concernant l'utilisation de Peter Parker. Ainsi, quoi qu'il arrive, le Tisseur est interdit d'alcool, de cigarettes, de sexe si lui et sa partenaire ont moins de 16 ans, il ne consomme ni ne revend de la drogue et il ne doit pas tuer ou torturer ses adversaires sauf s'il est en cas de grand danger. Il doit obligatoirement être un homme et, plus gênant, il ne doit en aucun cas être homosexuel. La liste s'allonge encore si Spidey est Peter Parker, auquel cas il doit obligatoirement être élevé par Oncle Ben et Tante May, être piqué par l'araignée mutante uniquement dans période au collège ou au lycée, doit absolument être de type caucasien et, encore une fois, ne doit en aucun cas être homosexuel.

Une liste d'obligations plutôt fournie, qui ferait passer les Trois Lois de la Robotique pour un brûlot libertaire et qui explique pourquoi, dans ces conditions, Peter Parker a toujours été le plus gentil et le plus lisse des boy-scouts (même quand il était dans sa période émo-goth du troisième film de Sam Raimi).

Cela explique aussi pourquoi le nouveau Spider-Man n'est pas Miles Moralès. Si l'on peut comprendre que le personnage défende certaines valeurs de ses créateurs et représente un modèle pour son jeune public, et que de ce fait il ne peut pas faire n'importe quoi, là cela fait un peu beaucoup quand même. Heureusement qu'il a des super-pouvoirs pour s'éclater, sinon il s'ennuierait profondément dans ces conditions.

Tout savoir sur The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Amputus
22/06/2015 à 23:26

Mais on ne peut pas réduire le débat à ce que "Steph2bordeaux" écrit : c'est on ne peut plus simpliste et naïf. Tout autant que ceux qu'il attaque.
Et voir autant de gens se cantonner au simple "ouais j'approuve" est bien triste.

Kris-1
22/06/2015 à 21:19

D'accord avec Steph2bordeaux, rien à rajouter.

ANDYnewman
22/06/2015 à 20:15

@santran

t'as trop raison faut pas abuser. c'est comme le mariage gay : on les autorise à se marier, et après c'est quoi, le mariage avec sa soeur, ou son cochon d'inde ??!$

(ironie detected)

50nuancesdeconnerie
22/06/2015 à 20:05

@santran

Non mais t'es abruti ? Pour toi y'a aucune nuance entre avoir un super-héros gay et/ou noir, et avoir un super-héros asiatique bisexuel avec deux mères dont une trans ? La nuance tu connais pas ? T'es juste un cliché de notre époque mon pauvre. Ta réaction est justement à l'origine de ce besoin de rééquilibrer les choses avec des super-héros issus de minorité.

santran
22/06/2015 à 19:47

@christophe foltzer

Pas outre ? Vu la tournure de l'article il semblerai que si... beaucoup de tournure de phrase pour montrer que cela vous gene...le prochain ce sera superman, il devra etre asiatique bisexuel et martha et jonathan devront etre deux femme dont une qui a changer de sexe pendant son enfance...

Jay W
22/06/2015 à 15:28

Non mais arrêtons la caricature : l'option (totalement thérique) d'un Spidey gay, c'était pas non plus pour en faire un militant qui devient super-héros de la gay pride. Stop aux exagérations.

Comme Imiar Mas le dit très bien, on a encore une Cléopatre blanche, et récemment on a eu Christina Bale en Moïse. Est-ce qu'il faut contrebalancer ce whitwashing par un blackwashing ? Non, dans l'idéal. Mais est-ce nécessaire de passer par une période éventuellement poussive pour rattraper ces différences énormes ? Peut-être.
Et encore une fois, oui de l'original ce serait mieux, oui du super-héros noir à l'origine ce serait mieux (on aura Black Panther), mais le public se déplace en masse, jusque là, pour des trucs carrés, identifiés de manière simple. Jupiter se plante, Tomorrowland se plante, on a encore un moment à attendre avant qu'ils "osent" redonner des films à des super-héroïnes, donc arrêtons d'avoir des oeillères : oui, y'a un souci autour des minorités (femmes, noirs, gay, notamment), et c'est parce qu'on est 8 dans la section comm' à ne pas se considérer comme racistes/sexistes/homophobes, que le problème n'est pas bel et bien réel. Donc si faut user de moyens massifs pour qu'une prochaine génération oublie totalement de remarquer que le héros est une femme, une bi, ou une porto-ricaine, qui pourra franchement crier au scandale...

Imiar Mas
22/06/2015 à 13:42

Compliqué, il a été question un temps qu'il s'agisse de Miles Morales, les gens semblaient outré à l'idée que Spiderman ne soit pas Peter Parker, puisqu'ils n'ont pas encore "validé" totalement Miles (Spiderman Ultimate depuis 3 ans).

Oui, on a un Jimmy Olsen noir dans Supegirl, une Iris West noire dans Flash, un Haemdall noir dans thor, mais depuis des siècles on continue de croire et de faire croire que cléopatre était une brune aux yeux bleus, et que l'Egypte antique était à l'image de ce qu'on croit connaitre des civilisation antique à savoir blanche ou médithéranéenne.

Malgré ça hollywood se prend les pieds dans le tapis, a faire du "black cool" washing, pensant moderniser des franchise en colorant des personnages iconiques, mais ces franchises sont souvent l'adaptations de livres ou de comics, or, les comics artist avaient déjà fait le travail de modernisation sociale de leurs univers. Des personnages noires et de premier plan, y en a à la pelle dans les comics, avec une histoire cohérente lié à leur origine sociale et même ethnique.

Pourquoi ne pas piocher dans ce patrimoine et rester fidel au matériau original, plutôt que de se foutre de la gueule des minorité en leur faisant une tape du coude "t'as vu mon haemdall noir? cool non? tu te sens représenté non?".

J'étais à 100% pour l'intégration de Mile Morales dans l'univers cinématographique Marvel car son arrivée est logique, Peter Parker on connait son histoire on la reboot tout les 5 ans avec un succès tout relatif pour les derniers... On connait le personnage on a exploré ses démons, ses nemesys. Miles Morales est frais, et je dirais même que vu le manque de matériel dans les comics originaux sur ce personnage, ça laisserai plus de liberté au studio niveau scénar, sans avoir une horde de geek mécontents. De plus Miles dispose de pouvoirs différents et son arrivé coincide avec la mort de Peter Parker (en apparence en tout cas) du coup la pastille passerait comme un gros épisode de Game of thrones.

Après, de là a imaginer un Peter Parker noir, homosexuel torturant ses ennemis, n'étant pas piqué par une araignée et n'ayant ni oncle ni tante... sérieux... les contraintes fixées sont assez logiques. Au final hollywood bidouille des solution pour attirer un large public, et un petit garçon noir va au cinéma, il se voit dans un personnage gadget, mal écrit, rejeté par la communauté des fans de la franchise, et cléopatre est toujours blanche...

sylvinception
22/06/2015 à 12:29

Ben Tobey Maguire il est pas gay ??
Autant pour moi.

phil (l'original)
22/06/2015 à 10:39

Le truc pas clair, c'est qu'on ne sait pas si c'est le personnage ou le comédien qui l’interprète qui doit être blanc et hétéro.
Disney se voulant le plus lisse possible, ce serait possible.
Quand on sait qu'en plus d'un casting "classique", ils font passer des tests psychologiques aux jeunes acteurs qu'ils embauchent, on se dit que c'est finalement plus le SAV que le produit qui leur importe.

Wut
22/06/2015 à 09:55

Si le comics décide de remixer Thor en femme, Spidy en ado noir et gay ou Miss Marvel en musulmane, tout le monde est d'accord pour voir ça en film. Mais si le studio directement fait ce choix, c'est blasphème ? Magnifique raisonnement.

Plus
votre commentaire