Star Wars : Josh Trank explique pourquoi il est parti du spin-off

Christophe Foltzer | 5 juin 2015 - MAJ : 06/05/2020 15:49
Christophe Foltzer | 5 juin 2015 - MAJ : 06/05/2020 15:49

Alors que tout semblait aller pour le mieux, le mois dernier nous apprenions que Josh Trank, réalisateur des 4 Fantastiques et en charge du deuxième spin-off du nouvel univers Star Wars, quittait l'aventure, sans vraiment que l'on sache pourquoi. Le temps des explications est venu.

Depuis l'annonce du départ de Josh Trank du second spin-off Star Wars, les théories se sont succédées. Si l'on a évidemment pensé au sempiternel différent artistique, certaines rumeurs penchaient plus à un désaccord profond entre le studio et le réalisateur suite aux premiers retours sur les 4 Fantastiques, mais tout le monde s'était bien gardé de fournir une réelle explication.

Dans une interview accordée au L.A. Times, Josh Trank a décidé de briser la loi du silence :

"Je savais que mon départ allait soulever beaucoup de questions et de scepticisme. Quitter Star Wars a été très dur, probablement le choix le plus difficile de ma vie. Je veux à présent faire quelque chose d'original, parce que j'ai vécu sous l'oeil constant du public ces quatre dernières années et ce n'est pas très sain pour moi à ce moment de ma vie. Je veux faire quelque chose qui passe sous le radar."

 

photo, Adam Driver

 

Et Trank profite de l'occasion pour affirmer que contrairement aux rumeurs, il n'est pas en froid avec les gens de Lucasfilm, bien au contraire.

"Ils ont parfaitement compris ma décision parce qu'ils ont bien vu que cette expérience avait été pour moi très dure psychologiquement. Tout ce qui a été dit de faux sur mon départ a pris des proportions délirantes. Et la plupart du temps, cela venait de personnes que je n'avais même jamais rencontré. S'ils me connaissaient, ils verraient que je suis un gars inoffensif."

Reste maintenant à savoir ce qu'a prévu le réalisateur pour la suite de sa jeune carrière et s'il saura négocier au mieux ce virage particulièrement délicat de sa vie. 

 

photo Boba Fett, Boba Fett : A Star Wars Story

Tout savoir sur Star Wars : Le Réveil de la Force

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

jhudson
06/06/2015 à 09:01

Il est parti de lui méme d'une franchise comme Star Wars, et il veux qu'on le croit?

Quand un réalisateur est viré ,la langue de bois hollywoodienne est de dire que le réalisateur et le studio ne sont séparés d'un commun accord, ça évite de dire la vérité pouvant faire du tord a un des 2 parties !

Dans ce cas précis Disney aurait appris que Trank était complétement largué sur le tournage des FF (être un yes man pour Fox ça peut être difficile a vivre, quand on est un jeune réalisateur qui a cru pouvoir faire le film qu'il voulait), il est évidant que cette version ne plait pas trop a Trank et peux faire du tord a sa carrière,

Y Boy
05/06/2015 à 19:20

Joe Johnston, Shane Black, James Gunn, Joss Whedon, (et Keneth Branagh soyons fous) sont donc des yes-men sans personnalité ? Et Edgar Wright ?

Ne soyons pas dupes, ce ne sont que des films de producteurs (chacun jugera de leurs qualités), et ceux de Star Wars, tout comme Marvel, vont s'acheter une crédibilité artistique grâce à des noms reconnus : JJ Abrams, Gareth Edwards, Josh Trank...

Visiblement ça marche.

Grognon
05/06/2015 à 17:28

@Y Boy :
Pour ma part, je préfère qu'ils essaient avec des réalisateurs ayant une "vision" (comme Josh Trank, même si avec un seul film au compteur dévoilé au public, on ne peut encore être sûr de rien) plutôt que la méthode "Marvel" actuel avec un recrutement à tire de bras de "yes-man" sans personnalité.
Par ailleurs, le projet "Star Wars Anthology 2ème du nom" est très en amont de tout commencement de tournage, alors ça n'a rien de casse-gueule pour eux.

Concernant Josh Trank, j'attends vraiment avec impatience ses "4 Fantastiques" dont la campagne de pub m'a clairement convaincu (pour une fois qu'on ne sait pas tout du film avant de rentrer en salles... Quel bonheur) !

Y Boy
05/06/2015 à 16:47

Alors pourquoi a-t-il entamé le projet ? ça montre que la méthode de Disney d'employer des réalisateurs "hype" qui n'ont pas forcément fait leurs preuves est plutôt casse-gueule.

AnTea
05/06/2015 à 11:49

Bah si.
"Je veux à présent faire quelque chose d'original, parce que j'ai vécu sous l'oeil constant du public ces quatre dernières années et ce n'est pas très sain pour moi à ce moment de ma vie. "
"ls ont parfaitement compris ma décision parce qu'ils ont bien vu que cette expérience avait été pour moi très dure psychologiquement. "

Voilà. Il s'en est pas senti capable, il est parti.

Y Boy
05/06/2015 à 11:11

Ça n'explique pas pourquoi il est parti.

votre commentaire