La Ligue des Gentlemen Extraordinaires reviendra au cinéma grâce au producteur de Chronicle

Christophe Foltzer | 27 mai 2015
Christophe Foltzer | 27 mai 2015

Mine de rien, c'est une sacrée bonne nouvelle ! Parce que bon, La Ligue des Gentlemen Extraordinaires de Stephen Norrington sorti il y a plus de 10 ans, bien qu'il s'était avéré plutôt fun, ce n'en était pas moins qu'une énorme trahison du matériau d'origine qui avait énervé plus d'un fan du comics.

Il semblerait que le tort soit en voie de réparation puisque le site Tracking Board annonce que la 20th Century Fox a l'intention de monter un reboot de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires. S'il n'y a pas encore de réalisateur attitré, le producteur de Chronicle, John Davis, aurait été mis en charge du projet. Ce n'est pas la première fois que l'on parle du retour de la super équipe puisqu'une série télé avait été envisagée il y a quelques années avant de tomber dans les limbes. Mais là, on parle bien d'un film, ce qui fait vraiment plaisir.

Mais c'est quoi La Ligue des Gentlemen Extraordinaires ? Pour simplifier, imaginez qu'il s'agisse d'un groupe à la Avengers mais constitués de personnages issus de la littérature fantastique classique, comme l'Homme Invisilble, Dr. Jekyll, le Captaine Nemo, Allan Quatermain et Mina Harker de Dracula, réunis par le gouvernement anglais de la période Victorienne pour combattre le terrible Fu-Manchu et le Professeur Moriarty.

Une BD à lire de toute urgence, un classique indémodable, en espérant que cette nouvelle version nous épargnera un personnage américain comme l'avait fait le premier film avec Tom Sawyer, qui n'avait rien à voir dans l'histoire et avait modifié énormément du message en sous-texte, pour notre plus grand malheur.

Lisez La Ligue des Gentlemen Extraordinaires.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Zanta
27/05/2015 à 23:32

Aaaah... La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, version 2003.
Le film tellement mauvais qu'il a marqué la fin de la carrière de son réalisateur, mais aussi de son exigeante star. Et accessoiremment écarté tout le reste du cast (déjà un peu cheap) de tout projet intéressant depuis.
Ca, c'est du ratage.

jimmy76
27/05/2015 à 14:05

super nouvelle

votre commentaire